Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hongrie : “Combien de policiers faut-il pour arrêter un SDF ?”

“Combien de policiers faut-il pour arrêter un S.D.F ?” était le titre d'un billet paru le 11 octobre, 2011 [en hongrois comme tous les liens] sur le blog Kettős Mérce [Double Standard], qui inclut une vidéo montrant huit policiers arrêtant un SDF dans le district VIII de Budapest.

Le SDF était en fait Attila Kopiás, qui bloguait sous le pseudonyme de KA_Steve et qui prétendait être SDF. Avec l'aide des blogueurs de Kettős Mérce, il a enregistré ce qui s est passé après avoir alerté la police  de la  présence d'un SDF sur un banc sur la place du district VIII.

La question des sans domicile fixe a provoqué un énorme débat en Hongrie, quand le maire de ce district, à travers un référendum, a banni les SDF des lieux publics en septembre. Des blogueurs avaient suivi ce qui se passait dans le district VIII et publié un procès verbal sanctionnant un SDF pour s'être “assis sur le rocher avec quelques amis.”

La directive interdit très exactement de “prendre un lieu public comme habitat.” Attila Kopiás a confié aux blogueurs de Kettős Mérce, dans un entretien, qu'il n'a pas essayé pas de mentir à la police. Donc, quand ils lui demandèrent s'il avait coutume de prendre un lieu public comme “habitat” il a répondu qu'avant “il est déjà arrivé que je dorme dans un lieu public”.

Il a confié à Kettős Mérce :

[…] Je n'avais travaillé sur aucune stratégie, j'étais tout simplement dégoûté par le fait que les gens n'étaient pas punis pour leurs actions mais pour leur condition. L'idée m'est venue car je ressentais une pulsion pour faire quelque chose contre ce système injuste. De plus, mon esprit n'était pas capable d'accepter qu'en 2011, en Hongrie, on puisse arrêter quelqu'un  et le menotter parce qu'il est notoirement connu pour s'asseoir/dormir sur un banc. […] Avec personne pour prendre soin de moi,  je voulais juste voir ce qui allait vraiment se passer. […]

Commentant l'incident, KA_Steve s'est interrogé sur ce qui différencie une personne qui pique-nique dans un lieu public et un SDF. En miroir à ses questions, une version de ‘Picnic in May’ – qui est initialement un tableau  d'un artiste hongrois du 19ème-siècle- a commencé à circuler sur Facebook, publié originalement par Prolidepp sur un blog Tumblr.

KA_Steve a appelé à l'action sur son blog, partageant des conseils juridiques pour contester la loi qui punit ceux qui vivent sur la rue, déplacent une poubelle ou mendient.

Attila écrit cecis ur Kettős Mérce :

[…] Mais je veux qu'ils [les SDF] sachent qu'il y a des gens qui les soutiennent. De la façon dont nous tous voulons que quelqu'un nous défende, quand nous avons des problèmes.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site