Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Espagne : Les manifestations du 15 octobre vues par la presse

Lors des manifestations mondiales qui se sont déroulées le 15 octobre dernier dans quelque 1000 villes [en anglais] réparties dans 82 pays, les gens se sont rassemblés sous le slogan “Ensemble pour changer le monde” afin de faire valoir leurs droits et demander une vraie démocratie.  De nombreuses vidéos [en espagnol] ont envahi Internet, en appelant aux dizaines de milliers de citoyens en désaccord avec les politiques de réduction des dépenses sociales et la soumission des gouvernements aux marchés et lobbies financiers.

@democraciareal ¿Piensas quedarte en casa y leer lo que ha sucedido en los libros de historia? ¿o quieres ser partícipe y vivirlo? # yosalgo15O #15Oready

@democraciareal Pensez-vous rester chez vous et lire plus tard ce qui ce sera passé dans les livres d'histoire ou bien voulez-vous vous engager et vivre l'événement en direct ? # yosalgo15O #15Oready

Dans le cas de l'Espagne, le nombre de points de rassemblement était très important, comme en témoigne la carte ci-dessous :

#15O points de rencontre en Espagne

Les plus grandes villes du pays ont vu un très grand nombre de personnes affluer, allant jusqu'à 500000 à Madrid et 350 000 à Barcelone. Les rues de ces villes mobilisées étaient remplies de banderoles, d'idées et  de manifestants scandalisés par les mesures d'austérité néolibérales.  Les deux manifestations se sont déroulées dans le calme et les places publiques bruissaient à l'unisson d'un appel au changement, du monde et des mentalités.

Les médias les plus conservateurs du pays, lancés dans une campagne de désinformation des lecteurs dès le début du mouvement du #15O, s'en sont pris à “la rue” en première page :

Sur la Une de “ABC” du 16 octobre 2011, le titre suivant : Les indignés “fêtent” le mouvement de protestation mondial.

En première page d'“El Mundo”, les raisons des manifestations sont minimisées et les participants sont décrits comme étant violents.

@MikelSB Acabo de ver la portada de #ABCbit.ly/nAqieS ¡Lamentable manipulación! Sacan la única manifestación con incidentes del #15o

@MikelSB Je viens de voir la Une de #ABC.  Quelle lamentable manipulation ! Ils ne parlent que de l'unique manifestation #15o qui fut le théâtre de violents incidents

Le directeur du quotidien El Mundo [en espagnol] Pedro J. Ramírez a fait un sondage sur Twitter, dont les résultats donnent la mesure de l'opinion du journal conservateur sur ce mouvement mondial pour le changement ; soit ils considèrent le mouvement du 15M (car initié le 15 mai 2011) comme étant d'extrême gauche et le décrivent comme violent, soit ils dénigrent carrément les dizaines de milliers de personnes descendues dans la rue.

@pedroj_ramirez Q opináis? a) El 15M generará nuevo partido de izdas. b) El 15M derivará en violencia antiRajoy. c) El 15M seguirá lúdico e irrelevante.

@pedroj_ramirez Quelle est votre opinion ? a) 15M va donner naissance à un nouveau parti de gauche. b) 15M sera l'instigateur de violences anti-Rajoy [chef de l'opposition pressenti pour remporter les prochaines élections]. c) 15M ne sera qu'un mouvement d'amateurs aux théories fumeuses.

En Une, “La Razon” choisit de ne pas mettre l'accent sur les manifestations et leur ampleur, mais sur ETA.

Heureusement, comme on a pu le constater le lendemain, avec la Une des journaux du 16 octobre [en espagnol], tous les quotidiens n'ont pas titré de la même manière ni participé à cette désinformation, hormis ceux cités ci-dessus.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site