Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Kenya : Maurine, séropositive et activiste avec l'association Repacted

[Liens en anglais] L'association Repacted de la ville de  Nakuru, au Kenya, bénéficiaire d'une bourse régulière de Rising Voices,  continue son travail dans les communes avoisinantes en utilisant sa troupe de théâtre “Magnet” pour attirer et intéresser les habitants, et particulièrement les jeunes, à travers des mises en scène qui présentent des situations réelles autour des problèmes de santé comme le VIH /SIDA et la tuberculose. Les membres de Repacted utilisent le théâtre de rue pour sensibiliser et éduquer la population, et aussi pour expliquer comment s'y prendre afin de prévenir ces problèmes de santé.

Un des membres de l'équipe, Maurine, a été récemment distinguée pour son travail sur le blog du projet Repacted comme “l'une des militantes d'avant-garde [dans la lutte contre le] VIH dans notre ville et les environs de Nakuru.” Il y a environ sept ans, en 2004, Maurine a contracté le virus, et après l'avoir appris,  elle a transformé ce coup dur comme une opportunité pour éduquer les autres. Elle a été interviewée par Repacted pour raconter son histoire depuis qu'elle a appris sa séropositivité. Le billet où elle raconte comment elle a procédé au test dans un dispensaire local, après avoir été malade, a été très lu sur ce blog :

On lui a demandé d'aller chercher les résultats après 2 semaines et à sa plus grande surprise les médecins ont refusé de les lui remettre, en insistant qu'elle devrait se faire accompagner par quelqu'un . Heureusement, ce jour-là, elle était avec un ami qui l'attendait dans la salle d'attente, elle est donc allée le chercher.  C'est seulement alors que les résultats ont été remis à son ami, avec son consentement. C'est l'ami de Maurine qui a été le premier à apprendre sa séropositivité et je parie qu'il a été informé quand il est resté seul derrière pour parler au médecin du laboratoire. A sa grande surprise, son ami lui a dit qu'il savait ce qu'elle traversait parce qu'il était lui aussi infecté par le virus du VIH. Il vivait  avec ça depuis plus de 3 ans.

Maurine (en jaune) joue dans une production du "Magnet Theater"

Maurine admet que ne pas connaitre son état était plus facile, car avant son test de dépistage, elle n'avait pas à faire face à la pression d'une masse d'informations liées au VIH / SIDA. Mais une fois qu'elle a appris qu'elle était séropositive, “tout a changé dans sa vie. Elle s'exprime, et avec force.” C'est à ce moment-là qu'elle a rejoint l'équipe de Repacted et pris assez confiance en elle pour raconter son histoire dans les villages :

Maurine a pris conscience qu'elle avait une histoire qui devait être racontée, et dans le solide réseau de partenaires, tuteurs et bénévoles de REPACTED, elle a été encouragée et s'est convaincue que les jeunes séropositifs devaient avoir une voix. Il y a un manque d'expériences réelles racontées aux jeunes, et cela est particulièrement vrai pour les jeunes séropositifs. Ils se sentent honteux ou coupables d'avoir contracté le virus et ils pensent qu'ils doivent mentir sur leur état, ne pas être francs.

Ce sont ces situations qui ont aidé Maurine à raconter son histoire et expliquer comment le fait de jouer dans la troupe de  Repacted l'a aidée personnellement :

Parler a vraiment aidé Maurine à s'affirmer comme personne. Cela a donné une nouvelle direction à sa vie -non seulement c'est un exemple  pour d'autres personnes, mais cela l'a poussée à réfléchir à sa vie et à tout faire  pour la rendre positive. Rejoindre la troupe de REPACTED a eu une influence positive sur elle à titre personnel. Maurine est une personne très forte aujourd'hui, plus instruite et avec plus d'expérience de la  vie que beaucoup de jeunes de 26 ans. Elle a commencé à se sentir plus soutenue et appréciée aussi, comme elle est capable de s'épanouir dans différents cercls. Maurine pense qu'elle fait partie d'une race à part, elle est ici avec la troupe REPACTED pour éduquer les gens. “Je suis ici, je suis une femme, je suis séropositive, et je vis ma vie de façon positive et normalement. C'est possible! C'est possible.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site