Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Turquie : La solidarité en ligne pour les victimes du tremblement de terre

Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,2 a frappé le 23 octobre l'est de la Turquie. La secousse dont l'épicentre a été localisé à 16 km au nord de la province de Van a dévasté la région et de nombreuses personnes sont restées ensevelies sous les décombres des bâtiments qui se sont effondrés.

Parallèlement aux opérations de secours organisées par le gouvernement, beaucoup de citoyens ont manifesté leur volonté d'aider les victimes du tremblement de terre, tant depuis la Turquie elle-même que depuis l'étranger. Voici les campagnes et initiatives en ligne créées en l'espace de deux heures après le séisme sur les réseaux sociaux pour épauler les opérations de secours.

Une intéressante campagne intitulée “EvimEvindir” a rapidement attiré l'attention de nombreux réseaux de médias sociaux.  Cette campagne a été lancée par Ahmet Tezcan, un journaliste turc qui a  déclaré sur Twitter être prêt à accueillir une famille restée sans maison en raison du tremblement de terre:

Vanlı bir aileye evimi açmaya hazirim. Kamu kuruluşları bunu da organize etmeli!

Je suis prêt à ouvrir ma maison à une famille de Van. Même les institutions publiques devraient organiser quelque chose de semblable!

Ahmet Tezcan a continué à promouvoir son idée et très vite, un autre journaliste turc, Erhan Çelik, a pris part à cette campagne. En deux heures, les deux journalistes ont reçu des centaines de tweets et des milliers d'e-mails en réponse à leur initiative, et Erhan Çelik a adressé ses remerciements pour ces réactions :

Mail kutumda 17 bin mail var. Bunlardan ilgili olanları İstanbul Valiliğine iletiyorum. İlginize depremzedeler adına çok teşekkürler!

Il y a 17 000 e-mails dans ma boîte de messagerie. Je suis en train de mettre en contact les personnes intéressées avec le gouverneur d'Istanbul. Au nom des victimes du tremblement de terre, merci infiniment pour votre intérêt !

Immédiatement, les deux nouveaux mots-clic “#EvimEvindir” [“#Ma maison est ta maison” en turc] et “#EvimEvindirVan” ont été diffusés sur le réseau internet turc. Le site internet www.evimevindir.com a, par ailleurs, été créé. Ahmet Tezcan a annoncé que le gouverneur d'Istanbul s'est mobilisé pour soutenir la campagne:

İstanbul Valimiz H.Avni Mutlu #EvimEvindirVan kampanyasindan haberdar edildi. Çok sevindi. Gerekenin yapilmasi icin talimat verecektir!

Le gouverneur d'Istanbul, H. Avi Mutlu, a été informé de la campagne #EvimEvindirVan. Il en est très heureux. Il donnera des informations sur ce qu'il y a lieu de faire.

Selon le site de la campagne, le gouverneur d'Istanbul est maintenant le coordinateur de la campagne pour localiser et mettre en contact les familles d'Istanbul avec celles de la zone affectée par le tremblement de terre.

Une autre campagne  qui a été lancée sur Twitter et a d'ailleurs recueilli les suffrages avec le mot-clic  “#HaydiGsmciler” [“#Chez lesOpérateursdeTéléphonie” en turc], demandait aux trois plus grands opérateurs de téléphonie, c'est-à-dire Turkcell, Vodafone Turkey et Avea, de fournir des minutes gratuites à leurs clients respectifs se trouvant dans la zone touchée par le tremblement de terre, compte tenu du fait que de nombreuses personnes ensevelies sous les décombres pourraient utiliser le téléphone pour demander de l'aide. Le journaliste Erhan Çelik a ardemment fait la promotion de cette campagne et a écrit:

GSM şirketleri de üzerine düşeni yapsın! Deprem bölgesinde kontörlü hatlar ücretsiz olsun, mağdurlar rahatça konuşsun! #HaydiGsmciler

Même les opérateurs de téléphonie devraient participer! Les lignes prépayées dans la zone touchée par le tremblement de terre devraient être gratuites afin que les victimes puissent parler gratuitement!  #HaydiGsmciler

Peu après le lancement du mot-clic, les trois opérateurs de téléphonie ont déclaré qu'ils fourniraient des minutes gratuites à leurs clients dans la région de Van frappée par le tremblement de terre.   Turkcell tout comme Avea ont diffusé la nouvelle via leur compte officiel sur Twitter, annonçant respectivement:

Van'da bulunan ön ödemeli müşterilerimize her yönü arayabilecekleri 100 dk. ücretsiz konuşma süresi ve 100 kısa mesaj (SMS) yüklenecektir

Nos clients qui souscrivent au service prépayé dans la région de  Van auront 100 minutes d'utilisation gratuites pour tout appel.

Van'da yaşanan felaket nedeniyle bölgede bulunan tüm Avealı'lara her yöne kullanabilecekleri 100dk konuşma ve 100 sms tanımlanmıştır #van

En raison de la catastrophe qui a frappé Van, tous les clients Avea dans la région auront 100 minutes gratuites ainsi que 100 SMS disponibles pour tout appel. #van

Quelques heures après le tremblement de terre, plusieurs blogueurs militants ont créé le blog “Yalnız Değilsin Van” [“Van, tu n'es pas seule ” en turc] pour fournir des informations sur les points de contact et de coordination relativement aux opérations de secours dans la zone touchée par le tremblement de terre.

Le blog, dont le lien a été largement diffusé par la blogosphère et Twitter, se décrit ainsi:

Cette page a été créée pour  localiser, réunir et publier les mises à jour sur les opérations de secours pour le tremblement de terre de Van dont l'acheminement des aides, les numéros de coordination et une liste des biens et équipements nécessaires mise à jour en temps réel .

Il contient des informations tant en turc qu'en anglais et est doté d'une page Facebook intitulée  “Van’la Dayanışma” [“Solidarité avec Van” en turc].

Le dernier des outils internet en soutien aux opérations de secours a été lancé par  Google. Il s'agit de Google Person Finder, qui a été activé en turc.  Zeynep Tüfekçi l'a annoncé sur Twitter :

Google Person Finder est maintenant en turc pour le tremblement de terre de Van: http://turkey-2011.googlepersonfinder.appspot.com/

La photo provient de yalnizdegilsinvan.wordpress.com.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site