Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cuba : Une remarque déplacée

Le blog Babalu (lien en anglais) est scandalisé par la remarque faite par Mariela Castro ( fille de Raùl Castro et directrice du Centre National Cubain pour l'Éducation Sexuelle) sur les prostituées cubaines. Dans une interview accordée à Radio Nederland lors d'une visite dans un quartier chaud d'Amsterdam, “[elle] s'est permise de rire de la situation de ces femmes cubaines qui sont forcées de se prostituer avec des ouvriers pour qu'ils réparent leur salle de bain car elles n'ont pas d'argent. La sordide antipathie de cette élite appartenant à la dictature castriste ne peut être plus évidente”.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site