Madagascar : Les ventes illicites de médicaments en augmentation

Baovola Rajaosafara, présidente à Madagascar du Comité National de lutte contre le marché illicite de médicaments ( CNLCMIM),  déclare qu’il est trop coûteux et inefficace d'arrêter les revendeurs illicites de médicaments et que le comité cherche maintenant à  sensibiliser la population. La vente illicite des médicaments dans les rues augmente car la population ne peut pas se permettre de les acheter à leurs prix actuels dans les pharmacies et les hôpitaux.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site