Porto Rico : “Jusqu'à ce que la mort nous sépare”

L'artiste Anaida Hernández présente un diaporama retraçant l'itinéraire de son œuvre emblématique Hasta que la muerte nos separe (Jusqu'à ce que la mort nous sépare) sur la violence conjugale à Porto Rico.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site