Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : Hommage au courage des femmes de la révolution

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur le Soulèvement au Yémen en 2011.

[liens en anglais] Depuis les dix mois écoulés depuis le début le soulèvement, les Yéménites ont fait l'admiration non seulement des pays arabes, mais du monde entier.  Bien que vivant dans le plus pauvre des pays arabes, les hommes et femmes yéménites ont montré des trésors de bravoure, de résilience et de consistance mais par dessus tout ils ont impressionné le monde par leur pacifisme.

La ville de Taiz est devenue le symbole de la résilience, le cœur de la révolution yéménite et a donc été bombardée sans relâche par la garde républicaine, menée par le fils du président yéménite Ali Abdullah Saleh, Ahmed.

Cette vidéo montre le courage des femmes de Taiz, dont la ville avait été bombardée par les troupes de Saleh la veille au soir, manifestant dans les rues dès le lendemain, malgré la pluie, pour condamner la violence et demander que Saleh et sa famille soient jugés. (Vidéo publiée par mohammednaruto1)

Tous les jours, dans les rues du Yémen, les femmes de la révolution défilent pacifiquement aux côté des hommes.

La vidéo suivante montre les femmes de Dhamar qui manifestent en chantant pour réclamer que les militaires arrêtent de soutenir le régime brutal de Saleh et pour condamner sa politique de représailles envers la population, qui consiste à couper les services de base comme l'électricité et l'eau.  (Vidéo publiée par almenifi)

A Sanaa, la capitale, les femmes en colère manifestent dans cette vidéo pour condamner la “fatwa” (décision religieuse) déclarée contre les manifestations par le clergé, sous la pression de Saleh.  (Vidéo publiée par mediacentersanaa)

La vidéo suivante montre la forte participation des femmes rendant hommage à l'hymne national yéménite lors de la manifestation du 4 octobre à Sanaa.  (Vidéo publiée par alqershi2011)

Ce même jour, l’Organizing Committee of the Yemeni Youth Popular Revolution (Comité d'Organisation de la Révolution Populaire de la Jeunesse Yéménite) a envoyé un appel à l'aide urgent au Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, accompagné d'une vidéo de leur déclaration, énumérant leurs revendications lues par une courageuse manifestante.

Le Yémen et son soulèvement sont souvent marginalisés par rapport aux insurrections dans d'autres pays arabes et pourtant le pacifisme des Yéménites dans l'expression de leurs revendications continue à être une source d'inspiration pour beaucoup.Une de ces femmes dirigeantes de la révolution, Tawakkol Karman, a reçu le prix Nobel de la paix.  C'est certainement une victoire et un honneur pour les arabes, le Yémen, les femmes, les activistes et les combattants de la liberté mais avant tout, c'est une victoire pour les révolutionnaires yéménites et la révolution pacifique yéménite.

Pour aller plus loin :

Global Voices Online, 7 oct 2011: Yemen: Celebrating Tawakkol Karman (en anglais)

Global Voices Online, 7 oct. 2011: Yémen : Tawakkol Karman, Prix Nobel de la Paix (en français)

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur le soulèvement au Yémen en 2011.

Image miniature des manifestations de femmes dans la ville yéménite de Taiz. Photo de Yemen Eye, copyright Demotix (17/04/2011).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site