Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : La police repoussée par les Ultras pendant la bataille pour Tahrir

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la Révolution égyptienne 2011.

[liens en anglais sauf mention contraire] Les gens ont afflué par milliers vendredi sur la place Tahrir pour manifester contre le pouvoir militaire en Egypte. Les Forces Centrales de Sécurité (CSF) ont lancé l'offensive pour déloger à coups de lacrymogène les occupants qui ont campé la nuit sur la place .

Des protestataires sont venus en renfort de leurs camarades pour repousser les policiers. Sur Twitter, ce sont des descriptions d'échauffourées et de courses-poursuites alors que la police poursuit son assaut et que les manifestants refusent de céder la place qu'ils entendent reconquérir. Les utilisateurs de Twitter dépeignent aussi les scènes de sang et d'horreur, où amis et famille suffoquent sous l'effet des lacrymogènes, où d'autres sont blessés par les tirs à bout portant de balles en caoutchouc et emmenés d'urgence à l'hôpital et les proches, arrêtés et conduits vers une destination inconnue.

Ensuite, la descente de milliers de supporters de football (les Ultras) sur la place Tahrir, épicentre de la révolution égyptienne du 25 janvier qui renversa le dictateur Hosni Moubarak, a fait battre en retraite les CSF.

Récit chronologique sur Twitter :

Bel Trew, un journaliste basé au Caire :

@Beltrew: Réussi à atteindre un endroit en hauteur.Gaz lacrymogènes si épais que même ici on ne peut pas respirer.La police anti-émeutes a pris la place, arrête les gens #tahrir

Nada Wassef annonce alors :

@Nadawassef: On dit que 20،000 ultras sont en marche #Tahrir

De son observatoire, Trew confirme :

@Beltrew: #csf s'en vont. Apparemment c'est les suporters de foot qui ont pris d'assaut #tahrir ils pourchassent les policiers le long de la rue Talaat harb ! #ultras

Il publie la photo ci-après et tweete :

Les Ultras descendent sur la place Tahrir. Photo sur Twitter de Bel Trew

@Beltrew: Les supporters de football prennent d'assaut #Tahrir et la reprennent aux #csf

Mosa'ab Elshamy :

@mosaaberizing: Les Ultras sont là. Je le sais car ils sont les seuls à affronter les CSF en force en chantant leurs hymnes.

eSocialists poste cette vidéo et commente [en arabe] :

فيديو : إنسحاب مؤقت في إتجاه ميدان طلعت حرب لقوات الأمن المركزي من ميدان التحرير بعد فض الإعتصام بالقوة
Vidéo : Retraite provisoire des CSF de la place Tahrir Square en direction de la place Talaat Harb après avoir rompu par la force le sit in

Cette vidéo a été mise en ligne sur YouTube par Hossam El Hamalawy :

Sharif Kouddous note :

@sharifkouddous: Les contestataires ont repris la place Tahrir. Ils scandent pour la fin du régime militaire.

Il publie cette photo pour montrer le retour de la foule sur Tahrir :

 

Les manifestants retournent sur la place Tahrir. Photo Sharif Kouddous

Quelques minutes plus tard, Sabry Khaled tweete :

@sabrykhaled: De retour place #tahrir #Victoire, les protestataires appellent à l'occupation jusqu'au départ du scaf [le Conseil supérieur des Forces Armées], il n'y a plus de heurts, notre maison #tahrir est sûre à présent :)

L'activiste Gigi Ibrahim exulte du progrès des révolutionnaires dans ce tweet :

@Gsquare86: OUIIII les révolutionnaires sont de retour pl #Tahrir et bottent le cul aux policiers !!!

Devant les élections parlementaires imminentes qui débutent le 28 novembre, le blogueur Nermeen Edrees met les candidats au pied du mur [en arabe]:

المرشح للي مش هيروح الميدان ويدافع عن حرية الناس في التظاهر والاعتصام..احسن له يقعد في بيتهم و ينسي الانتخابات
@NermeenEdrees: Le candidat qui n'est pas place Tahrir à défendre la liberté de manifester et de prendre part aux occupations … devrait rester chez lui et oublier les élections.

Trew évoque aussi les élections proches. Il tweete :

@Beltrew: J'enlève ma casquette de journaliste. Je suis tellement retourné de ce à quoi j'ai assisté toute la journée. A 9 jours d'une farce électorale & les #csf sont très violents #tahrir

Selon les chiffres officiels, il y a eu au moins 81 blessés vendredi. Adam Makary écrit :

@adammakary: Les média d'Etat citant un responsable du ministère de la santé disent qu'il y a jusqu'à présent au moins 81 blessés dans les heurts de #tahrir #egypt

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la Révolution égyptienne 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site