- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Egypte : Les militants et journalistes, cibles de l'évacuation de la place Tahrir ?

Catégories: Afrique du Nord et Moyen-Orient, Egypte, Cyber-activisme, Manifestations, Médias citoyens, Politique

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la Révolution égyptienne 2011. [1]

La police anti-émeutes égyptienne a donné l'assaut au camp de toile de la place Tahrir [2] monté par de nombreux activistes et contestataires après la manifestation de hier vendredi. Gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et grenaille ont été utilisés, faisant des quantités de blessés.

Parmi ceux-ci, Malek Mostafa (@malek [3]), qui aurait perdu un oeil.

Lobna tweete [en arabe] :

@lobna [4]: مالك فقد وظائف عينه اليسرى، هيتعمل له عملية انهارده لانقاذ شكل العين و موضعها

@lobna [4]: l'oeil gauche de Malek ne fonctionne plus. Il sera opéré aujourd'hui pour rétablir sa forme et position.
Malek Eye [5]
Une photo de Malek l'oeil en sang.

Photo publiée par @shmpOngO

Malek est connu des internautes comme blogueur [6] et l'un des militants les plus courageux qui ont beaucoup fait pour leur pays. Les réactions ont afflué à l'annonce de sa blessure.

The Big Pharaoh tweete [en arabe] :

@TheBigPharaoh [7]: مالك الجدع الطيب المتواضع اللى ضحى كتير عشان البلد دى عينه راحت

@TheBigPharaoh [7]: Malek le brave, bon et humble qui a beaucoup sacrifié à ce pays a perdu son oeil !

Boody ajoute [en arabe] :

@BooDy [8]: مالك ده أخويا، صفوا عين أخويا ولاد الكلب. كفاية سلمية بقى

@BooDy [8]: Malek est un vrai frère pour moi, les salauds lui ont tiré dans l'oeil, fini alors les manifestations pacifiques.

Malek a été emprisonné avec Alaa Abdel-Fattah (détenu en ce moment [9]) en 2006 sous le régime de Hosni Moubarak. Ses derniers [10] billets [11] de blog [12] [en arabe] parlaient de sa grève de la faim de solidarité avec Alaa et tous les autres civils sous les verrous après voir été jugés par des tribunaux militaires. La femme d'Alaa, Manal Hassan, a tweeté sur le sort de Malek, ajoutant que le pouvoir égyptien actuel pourrait bien avoir su qui il visait.

@manal [13]: Mon ami cher @Malek [14] a perdu son oeil aujourd'hui à #Tahrir il était en prison avec @alaa en 2006. Ils veulent se débarrasser de nous tous #FuckSCAF

Il ressort des récits, que les activistes et journaliste qui essayaient de rapporter ce qui se passait ce jour paraissaient tous visés par les forces de l'ordre [en arabe] [15]. Ahmed Abd El-Fatah, un journaliste, photographe [16] et blogueur [17] a été atteint à l'oeil lui aussi.

La journaliste Nora Younis rapporte :

@NoraYounis [18]: @AhmedFatah [19] et @MaLek [20] tous deux opérés en ce moment de l'oeil droit dans le même hôpital après des tirs de la police #Porcs #NoSCAF

La nouvelle a ensuite filtré qu’il avait lui aussi perdu son oeil [21], mais Nora tweetait par la suite :

@NoraYounis [22]: S'il vous plaît ne diffusez pas d'infos non confirmées sur @AhmedFatah . Nous sommes à l'hôpital & les médecins n'ont pas encore confirmé son état. Soyez responsables et priez pour lui

Le blogueur Mahmoud Salem a aussi ajouté à propos de Malek :

@Sandmonkey [23]: Viens de quitter l'hôpital, @malek sortira dans une heure et demie et a besoin de nos prières. Il reste peut-être de l'espoir.

Dalia Ezzat commente :

@Daloosh [24]: Plus nous perdons d'yeux, plus nous verrons clair. L'heure est venue #SCAF and co. #Tahrir #Pigs

D'autres ont aussi rapporté des arrestations. Sanaa Youssef tweete sa propre arrestation [en arabe] :

@SanaaYoussef [25]: اتقبض عليا
@SanaaYoussef [25]: J'ai été arrêtée

Le journaliste Abanoub Emad raconte en tweets dans quelles conditions il a couvert la manifestation [en arabe] :

@abanoubemad [26]: تم سحلي وضربي من مخبرين برعاية لواء و عميد اثناء تغطية فص اعتصام التحرير، واخدوا مني الكاميرا التابعة للمصري اليوم #Egypt #tahrir #Nov18
@abanoubemad [26]: J'ai été traîné à terre et rossé par des indicateurs, sous la surveillance d'un colonel et d'un brigadier quand je couvrais la dispersion du sit-in à Tahrir. Ils m'ont aussi pris mon appareil-photo qui appartient à Al Masry Al Youm [journal]

Rehab El-Bakry a tweeté sur le communiqué du Syndicat de la Presse Egyptienne :

@Rehab_Elbakry [27]: @acarvin Le syndicat de la presse rapporte 2 journalistes blessés et 6 en garde à vue affirmant qu'ils sont ciblés. #Egypt #tahrir

Nul doute que l'ensemble des médias égyptiens vont débattre de la légalité et des motifs du sit-in, mais comme l'a tweeté [28] Sarah, en fin de compte il n'y a pas d'excuse pour s'en prendre aux personnes. Et c'est ce tweet même qui était le dernier retweeté par Malek [29] avant d'être blessé.

@shmpOngO [28]: اتفق أو اختلف مع الاعتصام واسبابه انت حر , بس حماية المتظاهرين ابسط قواعد حقوق الانسان

@shmpOngO [28]: On peut être d'accord ou non avec le sit-in et ses motifs, c'est votre affaire, mais la protection des manifestants est un droit humain fondamental.

Ce billet fait partie du dossier spécial de Global Voices sur la Révolution égyptienne 2011. [1]