Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pays-Bas : Les Pierrots Noirs de la Saint-Nicolas, festivités, déguisements et…racisme ?

Zwarte Pieten [Pierrot noirs) à La Haye, Pays-Bas, Novembre 2010, Gerard Stolk sur Flickr (CC-BY-NC)

Saint Nicolas et Zwarte Piet, La Haye, Pays-Bas, Novembre 2008, Zemistor (CC-BY-ND)


 

 

En hiver au Pays-Bas, des personnages appelés Zwarte Pieten (Pierrot Noirs) accompagnent Saint-Nicolas, le personnage qui inspira le Père Noël lors d’une fête annuelle qui est célébrée le 5 décembre au soir ou le lendemain matin avec des bonbons et des cadeaux pour tous les enfants sages. Cette tradition est plus importante que Noël.

Depuis quelques années ces Zwarte Pieten font l’objet d'un débat récurrent car certains Néerlandais se sentent offensés par ces personnages déguisés dont le visage est peint en noir. L'histoire dit que les compagnons de Saint-Nicolas sont Maures et qu’ils l’aident à transporter les cadeaux des enfants quand ils arrivent par bateau d'Espagne.

La tradition est très populaire, même si certains la contestent, parce qu'ils considèrent qu’elle véhicule une imagerie raciste. Le 12 novembre 2011, à Dordrecht, un manifestant vêtu un T-shirt portant l’inscription « Zwarte Piet is racisme » (Pierrot noir est raciste) a été arrêté et certains ont accusé la police de brutalité. Les T-shirts de la campagne ont leur blog sur Tumblr contenant des photos et une page Facebook avec plus de 800 fans.

Un des auteurs du blog Stuff Dutch People Like décrivait en 2010 la tradition des Pierrot noirs :

Vous savez que c’est de nouveau la saison des fêtes en Hollande, lorsque vous êtes salués par un(e) néerlandais(e) dans la rue, dont le visage est entièrement peint en noir, qui porte une perruque afro, a des lèvres rouge vif et un déguisement de clown ridicule.

Sinterklaas and Zwarte Piet

 

L’artiste et blogueur néerlandais BNE a posté quelques photos de Zwarte Piet, et pose la question : La tradition néerlandaise des Pierrot noirs de la Saint Nicolas est-elle raciste ?.

Cette «tradition» a évolué au fil des années, notamment en raison des protestations de groupes qui trouvent ces représentations insultantes.  Aujourd'hui, on affirme que le visage noirci est due au fait que les assistants sont passés par les cheminées et que par conséquent, leurs visages sont recouverts de suie. Est-ce que quelqu’un peut expliquer clairement, quel genre de suie laisse des traces réparties de façon aussi uniforme. Mais pire encore, pourquoi ces “personnes vivant dans les cheminées” parlent elles avec un faux accent imitant la population noire de l'ancienne colonie hollandaise du Surinam.

Le blogueur et anthropologue Martijn de Koning sur CLOSER explique dans son billet Le serviteur jovial noir – Tradition et Racisme aux Pays-Bas :

Cette tradition ne changera pas aussi vite. Il devrait toutefois être clair que le Pierrot Noir est une construction et une invention qui a déjà changé au cours de l'histoire. La tradition actuelle a perdu beaucoup de connotations négatives ce qui est en partie positif, mais le côté négatif est que cela rend le racisme plus insidieux. Néanmoins, je pense que cette tradition hollandaise se prête parfaitement à l'enseignement auprès des jeunes enfants du racisme, du colonialisme et de la religion à travers l'histoire. Peut-être serait-ce un point de départ pour un changement dans l'avenir ?

Sur le blog de voyages Off Track Planet, Anna Starostinetskaya répond ainsi à la question, C'est quoi ces Pierrot Noirs, b***** ?:

Alors Pierrot Noir est-il un personnage de conte pour enfants ou un personnage raciste ?  Nous ne pensons pas qu’une réponse claire existe. Nous ne disons pas cette tradition ne déshumanise pas le peuple noir d'une manière raciste et il est compréhensible que les Américains aient les opinions les plus tranchées sur le sujet parce Zwarte Piet est trop proche visuellement de nos racines racistes. Mais les Américains doivent aussi se rendre compte que notre propre histoire nous pousse à appliquer ce que nous savons des traditions  de notre passé raciste qui n’ont rien en commun avec le visage peint en noir. Bien que cela puisse être raciste d'une certaine façon, nous ne pouvons simplement pas lire les traditions d’un autre pays sous le prisme de notre propre histoire raciste et dire que c'est la même chose. De toute façon, nous espérons qu’il existe un juste milieu qui n'implique pas de schtroumpfs, des nains ou l’américanisation complète des traditions dans le monde.

Saint Nicolas arrive en bateau à Arnhem, Novembre 2011, Bas Boerman (CC-BY-NC)

Sur le blog Tiger Beatdown, un commentaire du billet de Flavia « Si vous manifester contre le racisme durant la saison des visages noirs aux Pays-Bas, vous serez frappé et arrêté » un commentaire de Elfe poursuit :

J’ai lu votre billet parce que je voulais comprendre pourquoi je ne trouve pas cette tradition raciste. Les « esclaves » ou « aides » comme vous les nommez ne sont pas ridicules : ceux sont des pages, pas des clowns et ils portent de beaux vêtements. Ils ne se baladent pas à moitié nus avec un os au travers des narines comme des sauvages (ou comme Joséphine Baker et sa jupe de bananes) … Comme Tintin au Congo les Zwarte Pieten sont la mémoire du passé … Je sais qu’il est extrêmement insultant pour des Noirs américains de voir des Blancs le visage peint en noir (mais il a fallu que je vive aux USA pour comprendre pourquoi : une période durant laquelle les noirs ne pouvaient même pas jouer leur propre rôle sur scène) …Comme les rappeurs qui se sont appropriés le mot N***** nous pouvons ignorer cette tradition si elle nous énerve, personnellement ils m’indiffèrent complètement. En tant qu’Africaine je ne vois pas les Zwarte Pieten comme des Noirs (ils ne me ressemblent pas, ils ne ressemblent à personne que je connaisse) … Pour se sentir insulte par cette tradition il faut vraiment avoir une très mauvaise estime de soi. Désolée si je ne suis pas politiquement correcte …

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site