Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

The Netizen Report : Répressions, balles et gaz au poivre

Pepper Spray Mashup

http://peppersprayingcop.tumblr.com/

[Les liens cités ici sont en anglais, sauf indication contraire]

Une “Journée internationale pour mettre fin à l'impunité” (International Day to End Impunity) a été célébrée il y a quelques jours, en hommage aux personnes qui ont été tuées en exerçant leur droit à la liberté d'expression. Cliquez ici pour en savoir plus sur les personnes qui ont été assassinées pour avoir tenté de s'exprimer. À une époque où la pratique du journalisme sur Internet est à la portée de tout un chacun, tout citoyen dans le monde s'expose à figurer sur cette liste si nous renonçons à défendre nos droits contre les nombreux abus des censeurs.

En Égypte, les nervis sont incontrôlés, avec des victimes se chiffrant en dizaines de blessés et de tués, la place Tahrir continuant à être le théâtre de violences (lien en français), sous les yeux du monde entier. Chaque atteinte dont l'armée et la police égyptiennes se rendent coupables est documentée sur Internet grâce aux médias sociaux. Cliquez ici pour suivre le dossier spécial de ‘Global Voices’ sur la Révolution égyptienne (lien en français) .

Aux États-Unis, le mouvement d'occupation “Occupy movement” n'a peut-être pas défini un ensemble cohérent de demandes, mais les protestataires ont trouvé une nouvelle unité et une dynamique contre les brutalités commises par la police et d'autres forces de l'ordre chargées de répondre à ces protestations. Des abus ont été documentés par des journalistes citoyens ainsi que par les professionnels qui ont été arrêtés à leur tour. Suite à cette utilisation d'aérosols au poivre sur des manifestants assis, les bras entravés, sur la chaussée à l'Université UC Davis en Californie du Nord, des net-citoyens ont créé un site Web invitant les visiteurs à publier des compositions – comme l'image ci-dessus – du policier de Davis pulvérisant différentes cibles emblématiques. Dans le même temps, les luttes pour la liberté et le contrôle d'Internet font rage dans le monde entier :

Surveillance

La semaine dernière, le spécialiste en sécurité Trevor Eckhart a exposé l'utilisation d'un programme rootkit baptisé Carrier IQ , qui a été installé sur plusieurs millions de téléphones Android, Blackberry et Nokia. Ce programme est extrêmement difficile à détecter et à supprimer une fois détecté ; il enregistre toute une série d'informations parmi lesquelles la localisation de l'utilisateur, les numéros de téléphone, la durée des appels, les applications en cours d'exécution, et même le texte tapé par l'utilisateur sur le clavier de son téléphone. Carrier IQ a intenté des poursuites à l'encontre d'Eckhart, en invoquant une violation du copyright, et a réclamé le retrait de toutes les copies des manuels utilisateurs de la société ainsi que de son analyse du programme et la divulgation du nom des personnes à qui il a communiqué ces informations. La fondation Electronic Frontier Foundation a pris sa défense.

Le Wall Street Journal a mis la main sur un trésor de documents marketing portant sur les technologies de surveillance et de hacking et tirés d'une conférence secrète qui a eu lieu il y a peu de temps à Washington DC. Le journal affirme avoir reçu de la part des participants à cette conférence plus de 200 documents marketing mettant en cause 36 sociétés, et portant sur des techniques concernant des outils de hacking permettant aux gouvernements de s'introduire dans les ordinateurs et les téléphones portables des gens, ainsi que des équipements “d'interception massive” capables de collecter la totalité des communications Internet d'un pays. Ils représentent une industrie globale de plusieurs milliards de dollars dans des technologies qui sont vendues par des sociétés occidentales à toutes sortes de gouvernements dans le monde entier. Malgré la mise en place par les États-Unis de contrôles à l'exportation, des technologies américaines, parmi lesquelles les ordinateurs de la société Hewlett-Packard, ont été acheminés jusqu'en Syrie ainsi que dans d'autres pays connus pour tuer leurs manifestants et opposants en toute impunité.

Un tribunal de district aux États-Unis a confirmé une décision d'un tribunal de première instance selon laquelle les utilisateurs de Twitter ont une “attente moindre en matière de confidentialité” en utilisant Twitter, ce qui autorise les procureurs du ministère de la Justice à recourir à une injonction du tribunal afin d'obtenir les informations sur l'adresse IP des comptes Twitter appartenant à trois associés de Wikileaks.

Facebook projette de mettre en place un centre de données en Suède, principalement à l'intention de ses utilisateurs européens, malgré la législation controversée de la Suède en matière de surveillance, autorisant le gouvernement à intercepter sans mandat toute information sur Internet. Lorsque l'on met cela en rapport avec des révélations selon lesquelles les nouvelles fonctions de “partage sans frictions” (“frictionless sharing”) de Facebook suivent à la trace les utilisateurs même lorsqu'ils ne sont plus connectés sur le site, l'absence de contrainte sur la surveillance par les gouvernement suscite bien des interrogations.

Google a proposé une option de désinscription de la fonction de cartographie par géolocalisation wifi. D'aucuns estiment qu'une option d'inscription aurait été plus éthique.

Censure

Des ingénieurs révèlent que la Chine semble tester un nouveau système de détection et de bloquage des connexions Internet chiffrées, comme les réseaux privés virtuels (VPN), qui constituent un moyen courant pour contourner la censure.  Ces opérations semblent s'inscrire dans un projet plus large du gouvernement chinois visant à faire valoir sa souveraineté (lien en français) sur le réseau Internet domestique, à limiter les influences étrangères et à décourager toute velléité des net-citoyens chinois de devenir trop revendicatifs.

Aux États-Unis, des membres des deux partis au Congrès essaient de faire adopter une loi qui instituerait un nouveau système de censure sur Internet aux États-Unis, dont le mécanisme technique et légal s'apparente à la Grande muraille électronique (Great Firewall) de Chine, même si l'objectif déclaré est de protéger la propriété intellectuelle, et non pas de censurer le discours politique.

En Turquie, plusieurs milliers de personnes ont protesté cette semaine contre un nouveau système de filtrage d'Internet chargé de bloquer les “contenus inappropriés” ainsi que la “propagande séparatiste”.

Au Pakistan, Bytes for All rapporte que la Pakistan Telecommunications Agency a établi une nouvelle directive adressée à l'ensemble des opérateurs de téléphonie cellulaire du pays “afin d'appliquer des mécanismes de filtrage du contenu des SMS, destinée à bannir l'emploi de 1695 mots anglais et ourdous choquants.” Cette directive a été largement tournée en dérision (lien en français) par des net-citoyens pakistanais et les autorités ont nié son existence devant un reporter de Voice of America.

Au début du mois, le gouvernemnt du Sri Lanka a émis une directive exigeant de tous les sites Web publiant des informations d'actualité sur Sri Lanka de s'enregistrer auprès du gouvernement. Plusieurs sites Web d'information ont été bloqués le lendeman de cette annonce.

L’Afrique du Sud a décidé de réprimer les dénonciateurs.

Mettre en place un réseau pour les net-citoyens

Des membres du site d'actualités sociales Reddit expérimentent ce qui était connu alternativement comme le Darknet Plan ou Meshnet, sur lequel Forbes rapporte qu'il tente de mettre en place “une version maillée du réseau Internet qui serait à l'abri du contrôle opéré par toute entreprise ou tout gouvernement, en mettant l'accent sur l'anonymat, l'architecture pair-à-pair et sur une résistance rigoureuse contre la censure.” Un autre groupe travaille sur un réseau anonyme “dimnet” baptisé Dot-Bit.

L'organisme sans but lucratif Expert Labs a lancé un nouveau service nommé ThinkUp,, qui se décrit comme une application Web libre, open source chargée de capturer toute votre activité dans les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et Google+” et permettant de stocker des produits de votre activité sociale en ligne “dans une base de données placée sous votre contrôle, de manière à faciliter les recherches, les tris, l'analyse, la publication et la visualisation de votre réseau.”

Diaspora, l'alternative open source, sous forme de réseau social distribué, aux services centralisés comme Facebook, a adopté la Déclaration des droits des utilisateurs de réseaux sociaux.

W3C a publié le premier projet de la norme “Do Not Track”.

Publications

MobileActive a publié une trousse à outils pour les médias mobiles (Mobile Media Toolkit), afin de montrer aux gens comment utiliser les technologies mobiles pour “favoriser les médias citoyens et encourager les voix indépendantes.”

iLaw Thailand : Situational Report on Control and Censorship of Online Media

Nautilus Institute : North Korea on the Cusp of Digital Transformation (PDF)

Electronic Frontier Foundation : Sovereign Keys: A Proposal to Make HTTPS and Email More Secure

Yochai Benkler, Berkman Center for Internet and Society : Open Wireless vs. Licensed Spectrum: Evidence from Market Adoption

Citizen Lab: Behind Blue Coat: Investigations of commercial filtering in Syria and Burma

Citizen Lab : The Canadian Connection: An investigation of Syrian government and Hezbullah web hosting in Canada

Transcription d'une conférence de Richard Stallman à Sciences Po : A Free Digital Society

Patrick Meyer de Ushahidi a publié sa thèse, Do “Liberation Technologies” Change the Balance of Power Between Repressive States and Civil Society?

Événements

Pour les événements à venir relatifs à l'avenir des droits civiques à l'ère du numérique, voir notre calendrier Gobal Voices.

Note : Ce rapport a été réalisé avec le concours essentiel de Weiping Li.

Abonnez-vous au “Netizen Report” par email (en anglais uniquement), sinon, vous pourrez retrouver la traduction en français du Netizen Report sur Global Voices en français.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site