Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : Netanyahu a menacé de remplacer les internes en médecine par des médecins indiens

Les internes en médecine israéliens ont représenté non seulement  l'un des secteurs qui s'est fait le plus remarquer dans le mouvement de protestation sociale qui a agité Israël cet été mais aussi  l'un des rares secteurs ayant continué à se battre et à demeurer en grève pour obtenir un accord équitable. Leur combat en est arrivé à faire ces derniers jours la Une de la presse israélienne et  les journaux du vendredi 18 novembre ont mentionné la suggestion faite au Ministre de la Santé par le Premier Ministre Benjamin Netanyahu de remplacer les internes par des contractuels étrangers en provenance d'Inde si l'on ne réussissait pas à conclure un accord avec eux.

Ce commentaire scandaleux du premier Ministre dans le contexte actuel des médiocres conditions de travail dans tous les secteurs et d'un contrôle accru des travailleurs étrangers par le gouvernement via la suspension des visas a été le sujet de conversation principal sur Internet durant tout le week-end de la semaine dernière. La critique étant fréquemment humoristique et sarcastique dans les médias sociaux, de nombreux internes en médecine israéliens ont remplacé la photo de leur profil sur Facebook  par la photos d'un médecin indien, comme on peut le voir dans  la série de profils [hébreu] sur le blog d’Ido Keinan qui a été le premier à informer les internautes du phénomène.

Le message sur le mur dit: "Bibi, tu es dans un film de Bollywood!"

Les internes en médecine israéliens ont changé la photo de leur profil par celle d'un médecin indien pour protester contre la proposition du Premier Ministre Netanyahu de les remplacer par des contractuels étrangers

Les Israéliens ont publié des photos de  Gandhi [hébreu] ou de Netanyahu portant un  turban sikh [hébreu] sur la page  Facebook  “ citoyens qui soutiennent la lutte des internes ”  [intitulée  “On recherche un Premier ministre indien ” ou “Nous pouvons aussi importer d'Inde un Premier Ministre” ainsi que des photos modifiées via Photoshop de l'épouse de Netanyahu en sari indien .

Le sous-titre dit : "Nous pouvons aussi importer d'Inde un Premier ministre "

 

Sur Twitter @orbar se demandait :

Lorsqu'on fera venir des médecins d'Inde, ordonnera-t-on aux  brutes de l'unité Oz (l'unité de police responsable de la capture des travailleurs étrangers sans papiers) de leur réclamer leurs diplômes en médecine ?

@nitayp suggère ceci:

J'ai une solution à cette crise : si les internes en médecine se qualifiaient eux-mêmes de colons au lieu d'internes en médecine, leurs exigences seraient immédiatement jugées raisonnables et naturelles.

Le célèbre journaliste et critique de télévision Rannan Shaked a twité ceci [hébreu] :

On fait venir des médecins d'Inde, des travailleurs sociaux du Danemark, des trains du Japon et des services communautaires de Suède. Mais on continue à  se taper ces premiers ministres.

Plus sérieusement, Dov Khenin, un membre de l'opposition parlementaire,  a tweeté :

Netanyahu: “Qu'on fasse venir des médecins d'Inde”. L'essence même du capitalisme exprimée en quelques mots ! Et lorsque ces médecins auront appris l'hébreu et auront su s'organiser, on les expulsera et on en importera d'autres de Chine.

Merci à Elizabeth Tsurkov pour avoir contribué à la synthèse des tweets.

 

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site