Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde: Un jeune gifle un ministre pour protester contre l'inflation et la corruption

[Liens en anglais] Le 24 novembre 2011, le ministre indien de l'agriculture, M. Sharad Pawar, a été giflé au visage [vidéo] par un jeune alors qu'il quittait un bâtiment du gouvernement. Le jeune, Harvinder Singh, en avait apparemment assez de l'inflation de la corruption et des affaires de pots-de-vin dans le pays et a décidé de s'en prendre au ministre de l'Union, en signe de protestation. Incidemment, M. Sharad Pawar est le Président du Nationalist Congress Party (NCP), une faction séparatiste du parti Indian National Congress. Il est aussi le Président actuel de l’International Cricket Council (ICC).

Le gouvernement indien et le milieu politique ont vivement condamné l'agression du politicien vétéran et ministre. Cependant, les réactions sont partagées sur l'incident parmi les citoyens ordinaires et elles ont été reflétées dans les opinions exprimées dans les médias sociaux. Des internautes se sont exprimés sur les blogs, Facebook, Twitter et YouTube.

Sharad Pawar, Photographie de Wikipedia

Certains ont dénoncé l'agression, disant que devenir violent et exprimer sa rancune contre les politiciens de cette façon n'était pas la manière civique de protester et ne donnerait aucun résultat positif.

@mnidhi90: Je condamne énergiquement cette attaque sur Sharad Pawar. Après tout, il est un ministre de l'union. Cette façon de protester est totalement inacceptable.

@prasoonkmr1: Eh bien… Je ne suis pas un partisan de Sharad Pawar….mais toute forme de violence est éthiquement inacceptable…!!!

@Amvarsh: Gifler Sharad pawar ne résoudra aucun problème.

@aneesinha: Gifler Sharad Pawar n'est pas une solution, retenez cette colère et montrez la pendant les élections, votez pour le meilleur candidat et utilisez vos droits d'une meilleure façon.

@Naren_reddy23: Quoi qu'il en soit, gifler l'ancien ministre Sharad Pawar est une folie. Protestez  d'une autre façon. Il se peut même qu'il gifle le président ou le premier ministre.

Néanmoins, d'autres ont vus cette action comme celle d'un homme ordinaire qui exprimait sa colère grandissante contre les politiciens, face à l'augmentation  du coût de vie, aux histoires d'escroqueries, de corruption et au manque de transparence parmi les politiciens qui exercent une fonction publique. Il y avait aussi des questions concernant la volonté politique du gouvernement de passer la loi “Lokpal Bill” solide, le projet de loi anti-corruption qui régira la vie publique, où la corruption est omniprésente. Il semblait important que le ministre de l'Agriculture soit ciblé, étant donné l'augmentation constante des prix des aliments et biens de première nécessité alors que par ailleurs des fermiers continuent de se suicider, accablés sous les dettes et les rendements pauvres. Peut-être la combinaison de tous ces facteurs et le soutien de la population à l’ acte de Harvinder Singh ont déclenchés une réaction énorme sur les médias sociaux.

@kenylalan: @BDUTT Presque tout le monde sur twitter et FB a accueilli favorablement cette attaque sur Sharad Pawar. Qu'est-ce qui se passe??

@rokul59: Y-a-t-il aucun doute que la gifle infligée à Sharad pawar est synonyme de la frustration et de la colère refoulée parmi les jeunes indiens contre la corruption? #akparivartan

@rajshrestha75: Sharad Pawar giflé! La violence n'est pas appréciée mais regardez ce que la vue d'ensemble veut dire ! Bonjour, politiciens indiens !

@ishwetatiwari: Wow “Quelqu'un a giflé la corruption au visage”. Écoutez Anna Hazare maintenant & passez le “janlokpal”. #janlokpal

@realsachin007: Chaque Indien devrait suivre le geste de hurvinder Singh contre sharad pawar.. Tous les politiciens le méritent .. Félicitations pour ton courage, frère..

@AjitVirk: Sharad Pawar mérite cela, une “CHANTA” (gifle), il est le principal responsable du suicide des fermiers et du MEHNGAYEE (coût de la vie).

Dans une vidéo postée sur YouTube, 2WardsABetterIndia partage ses vues sur l'incident. Il pense que ceci devrait “servir de sonnette d'alarme au gouvernement indien” pour apaiser la colère grandissante de la population.

Assez tôt, l'incident a attiré  les foudres des partisans du parti NCP qui se déchaînèrent à Maharashtra – le quartier général du parti.  On a vu quelques tentatives pour  donner des teintes nationalistes à l'incident. Les citoyens ont réagis fermement contre ces dérives.

Sur son blog The Common Man Speaks, le blogueur Keyur Seta a écrit :

L'incident n'aurait pas attiré autant d'attention si les partisans du NCP n'avaient pas réagi de cette manière. En endommageant les biens publics (mettant le feu aux pneus, détruisant les boutiques, etc, et faisant “rasta-roko”, ils ont rendu l'événement plus connu. En d'autres mots, les fêtards se sont assurés que l'humiliation  de Pawar soit intensifiée.

La blogueuse Pooja Mahimkar sur “Sernedipity” a commenté :

Donc Sharad Pawar a été giflé par un homme ordinaire, Harvinder Singh. Et le “NCP” l'a pris démesurément et des émeutes et pillages en bandes se sont déclenchées dans tout Mumbai, Pune et Satara.. Je veux dire  : vraiment ? Comment cela va-t-il faire avancer les choses de toute façon?  En faisant tout ceci vous ne faites qu'accumuler les misères et problèmes de l'homme ordinaire, et c'est exactement la raison pour laquelle Harvinder a giflé Sharad Pawar. Et honnêtement, est-ce que ceci justifie quelque chose ? Je veux dire, des milliers de gens reçoivent des gifles chaque jour, et si nous déclenchons émeutes et attaques… vous pouvez imaginer combien le monde sera dangereux. Maintenant, vous pouvez dire que Sharad Pawar est une personnalité politique charismatique et tout ce qui fait que l'événement est une nouvelle d'importance nationale,  mais  je vous poserai simplement une question.. “Vraiment????”  Je veux dire, citez moi une seule chose qu'il a faite de bien et de profitable pour notre pays.

Des tweets ont déferlé, dénonçant les représailles des partisans de Sharad Pawar. Quelques tweeteurs ont aussi téléchargé des images du saccage.

@raunakn_09: les protestataires du #NCP ont allumé unf eu sur l'autoroute Pune-Mumbai ; les deux côtés étaient bloqués!   La police était passive.. #Pawar #HarvinderSingh #LivePic pic.twitter.com/eeqEMosk

@fR0DDY: Tout Navi Mumbai est fermé. Toutes les boutiques et centres commerciaux. Grâce au NCP de Sharad Pawar. Évitez de voyager si vous le pouvez. #navimumbai

jhunjhunwala: Le “NCP” a appelé à un “bandh” à Pune. Pas de “bandh” pour l'inflation, l'argent gagné au noir, la corruption ou les suicides des fermiers mais 1 gifle & un merdier

@primary_red: S'en prendre aux Sikhs à Mumbai parce qu'un fou a giflé M. Pawar à Delhi est sot. Les politiques de l'identité nous rendent vraiment stupides. Inde, verses tes larmes

@ayushmannk: Harvinder Singh n'a pas giflé Pawar en tant que représentant des Sikhs. Il est un homme ordinaire avec une rancune ordinaire. Cessez de donner une tournure de caste à l'incident !

Dans une autre vidéo, 2WardsABetterIndia a demandé à ses compatriotes de ne pas attribuer de connotation de caste à l'incident et de le regarder pour ce qu'il est, un citoyen ordinaire qui se défoule sur l'ordre politique établi. Vous pouvez voir cette vidéo ici.

Les grands médias ont aussi été critiqués car certaines personnes pensent qu'ils allouent trop d'importance  à l'incident, surtout  en le diffusant souvent sur les chaînes de télé.

@aanandkharde: Sharad Pawar a été giflé une fois par un homme. Mais, combien de fois les médias l'ont giflé en rediffusant maintes fois la vidéo ?

@jithinyujin: Sharad Pawar a été giflé une fois. Les chaînes de télé le diffusent encore & encore & encore. C'est comme si le gifler 1000 fois !!

@anilkohli54: Sharad Pawar est un politicien expérimenté, il prendra cette gifle comme un risque professionnel, les médias ne doivent  pas amplifier l'affaire.

@ashokepandit: Alors que je condamne cette attaque sur Sharad Pawar, je demande aux médias de ne pas diffuser la vidéo de l'incident car elle déclenchera de l'agitation.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site