Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Azerbaïdjan : Toy… Le mariage à la mode azérie

Toy signifie mariage en langue azérie, l'un des événements majeurs de la vie familiale où que l'on vive. Mais en Azerbaïdjan, l'importance du mariage est si grande qu'il faut des mois pour préparer des noces. Le mariage est aussi une vitrine remarquable des traditions et coutumes du pays, y compris durant les préparatifs du mariage lui même.

Il n'est pas étonnant que les volontaires américains des Corps de la paix (en français) qui passent deux ans dans le pays soient très intéressés eux aussi. Le blog Far From Nome, par exemple, présente à ses lecteurs les mariages azerbaïdjanais à travers une série de billets sur ce sujet. La blogueuse souligne que les mariages azerbaïdjanais n'ont rien à voir avec ceux aux États-Unis.

Okay, les amis, accrochez-vous, parce que ça, c'est un gros morceau. […] La chose la plus importante à savoir est que les mariages en Azerbaïdjan, même si on les appellent mariages, ont rien à voir avec les mariages américains.

D'abord, les mariages, c'est une grande affaire. Et en fait, ce sont des vraiment des affaires. […] Il n'y a pas d'exemples comparables aux États Unis pour vous décrire à quel point un mariage est énorme en Azerbaïdjan, donc, c'est un peu difficile à saisir quand on ne vit pas ici.

La semaine dernière, j'ai été à un enterrement de vie de jeune fille. Suivant les traditions turques et probablement perses, nous avons mangé, bu du thé, et dansé.

Dans un autre billet, elle raconte qu’un mariage, ce n'est pas aussi simple qu'une cérémonie et une fête unique.

[…] Alors…Saviez-vous que le marié et la mariée avait chacun leur propre mariage ?!

Ouaip. C'est comme ça. Si vous êtes la mariée, vous avez deux (DEUX) fêtes pour célébrer le fabuleux jour du mariage. Au mariage de la fille (quelques jours avant celui du garçon), la fille porte une robe très colorée, entourée de sa famille, et elle sourit, elle sourit beaucoup. Elle rentre ensuite chez elle et se prépare pour le mariage du garçon, qui aura lieu deux jours plus tard. […]

Le meilleur moment de ce mariage ? J'ai pu me GOINFRER ; les menus des mariages américains n'arrivent pas à la cheville des mariages en Azerbaïdjan. Ici, on parle de cinq plats : salades, viandes, kebabs et pilaf de riz spécial mariage.

Dans le billet suivant, elle compare le mariage du marié et celui de la mariée.

[…] D'abord, le mariage de la femme et celui de l'homme suivent exactement le même rituel. Les seules réelles différences sont :

1. La mariée porte une robe blanche avec une ceinture rouge autour de la taille ; et,
2. La mariée ne rentre pas chez ses parents après la cérémonie.

Sinon, normalement, le mariage du garçon est plus important que le mariage de la fille et les deux familles y assistent. Les choses sont plutôt comme on s'y attend : environ quatre heures (parfois cinq si vous avez de la chance) à danser, manger et boire. […]

Après avoir assisté à plusieurs mariages, la blogueuse conclut qu'il lui reste tout à découvrir de la culture locale.

A ce point-là, j'ai déjà parlé plusieurs fois des mariages, mais comme je l'ai découvert hier soir, toutes les traditions que j'ai vues ne sont pas exprimées de la même façon partout.

[…]

Cela prouve qu'aussi longtemps que je serai volontaire des Peace Corps, j'aurai à peine effleuré la surface de la culture azerbaïdjanaise. […]

Plus sérieux, le blog Life Called de Julie Nelson aborde le sujet des mariages arrangés, mais dit que ce n'est pas toujours le cas :

[…] Les coutumes régionales, les particularités familiales, les degrés de conservatisme ou de libéralisme, le niveau de revenus ou de pauvreté affectent directement les mariages azerbaïdjanais et les cérénomies qui précèdent ou suivent les noces.

Certains mariages sont arrangés, d'autres un peu arrangés, et il y a les mariages où les mariés choisissent d'épouser qui ils veulent, sans beaucoup d'interférences familiales (même si ce n'est pas la grande majorité).[…]

C'est le mariage azerbaïdjanais le plus classe que j'ai vu, et je me suis beaucoup amusée. J'ai bien aimé le fait que la mariée et le mariée se soient rencontrés par hasard, et seuls. Elle est journaliste, et elle l'a interviewé pour un article.  […]

Dans un long article illustré de photos, Making Wool from Eggs, un autre blog d'un volontaire des Peace Corps peint un tableau coloré d'une fête de fiançailles, des symboles et naturellement, des danses traditionnelles.

[…] A la fête de fiançailles, je crois, le garçon et la fille ne se trouvent pas dans la même pièce. Des pièces différentes sont réservées aux deux sexes (en général) mais tout se passe dans la même maison. C'est aussi là que la jeune fille, sa famille et ses amies font le rituel du henné. Elles enduisent leurs paumes de henné. L'initiale du prénom du futur marié est dessiné dans la paume d'une main de la mariée et l'initiale du nom de la mariée dans l'autre. La période de fiançailles est aussi celle durant laquelle la dot est préparée.  […]

[…] Durant ce mariage, la fille porte une robe blanche avec un ruban rouge autour de la taille (symbole de la virginité). […]

[…]

[…] Les Azerbaïdjanais ont leur propre style de danse. Les hommes et les femmes dansent avec leurs bras tendus à hauteur d'épaules et font des mouvements compliqués des pieds. Les homme tendent un bras, leur autre bras est replié derrière leur tête. Les filles ont les deux bras tendus, un peu arqués (plus féminins) et dessinent une figure avec leurs mains. Les gens des Peace Corps décrivent ça comme la figure “visser une ampoule”. […]

AzerbaiWHAT? parle des rites qui accompagnent le mariage. La blogueuse raconte aussi ses premiers pas de danse traditionnelle durant un mariage.

[…] Le marié et la mariée entrent accompagnés d'au moins une jeune fille qui porte une bougie et d'une autre portant un miroir. La bougie est pour illuminer leur vie conjugale et le miroir est pour un usage très pratique, mais leur permet aussi de voir ce qu'ils possèdent déjà. Très cool. Ils coupent tout de suite le gâteau, ils ouvrent le bal, puis ils s'assoient.

[…] Mon premier essai de danse du toy a semblé bien se passer[…]. Les danses azéries consistent au bout du compte à faire des pas sur le cote,  tap, pas, tap, pas, tap. Vous ne devez pas bouger les hanches […]. Des mouvements très fluides et doux. Si vous n'arrivez pas à imaginer, c'est juste se balancer et faire semblant de visser des ampoules très doucement.

Photos d'un mariage azéri à Karajala, en Géorgie, par Onnik Krikorian, éditeur de  Global Voices Caucase.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site