05/12/2011

Billets de 05/12/2011

Lire la suite

Madagascar : L'investissement étranger direct en débat

Alors que Madagascar tente de trouver une issue à la crise politique prolongée, les blogueurs de ce pays débattent de l'intérêt des investissements étrangers directs. De nombreux Malgaches sont convaincus que Madagascar, comme beaucoup de pays d'Afrique est riche de ressources naturelles mais a souffert de la mauvaise gouvernance et de l'inégalité des échanges.

Lire la suite

Russie : La fraude électorale n'a pas dérogé

Malgré la cyber-apocalypse qui a rendu muets de nombreux sites internet indépendants en Russie, les blogueurs n'en ont pas moins fait passer l'information sur les fraudes électorales. L'impression générale des internautes a été résumée par @yar0slav : La falsification des élections suit son chemin sans sérieusement déroger.

Lire la suite

Yémen : Taiz saigne

Taiz, la troisième ville du Yémen, est devenue le cœur blessé de la révolution yéménite. La ville est bombardée aveuglement tous les jours, tuant et blessant des civils. Noon Arabia décrit quelques unes des initiatives qui apparaissent en ligne pour attirer l'attention sur le sort de la ville assiégée et de sa population.

Lire la suite

Grèce : Radio Blind Dates, la webradio des aveugles de Thessalonique

Rising Voices  05/12/2011

La dernière initiative du projet Blind Dates en Grèce, qui bénéficie d'une bourse Rising Voices, est une webradio, appelée Radio Blind Dates. Les animateurs sont aveugles et vivent à Thessalonique, en Grèce. Ils prévoient de diffuser des programmes d'informations, par exemple sur les conséquences des mesures d'austérité en Grèce sur les aides aux aveugles.

Lire la suite

Syrie : Libérez Razan Ghazzawi !

Les autorités syriennes ont arrêté aujourd'hui la blogueuse Razan Ghazzawi à la frontière syro-jordanienne, alors qu'eele était en route pour Amman où elle devait participer à un atelier sur la liberté de la presse dans le monde arabe. Son arrestation a soulevé critiques et colère chez les blogueurs et militants à travers le monde, qui réclament sa remise en liberté immédiate.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site