Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mozambique: Scènes de joie dans les rues après la victoire de l'opposition aux élections municipales

La nuit du 7 décembre 2011, avant même l'annonce des résultats officiels des élections municipales mozambicaines, les partisans du candidat de l'opposition Manuel de Araújo fêtaient dans les rues de Quelimane et en ligne à travers le pays.

Le MDM (Mouvement démocratique du Mozambique) de M. de Araujo, une émanation du parti d'opposition historique, la RENAMO, était en tête dans les trois villes où il y avait des élections : Cuamba, Pemba et Quelimane. (La RENAMO avait refusé de participer à ces élections). Le Frelimo, le parti au pouvoir depuis l'indépendance du pays et qui domine la vie politique, a gardé le pouvoir à Cuamba et Pemba.

Mais tous les yeux étaient rivés sur Quelimane, la plus grande des trois villes, avec le candidat de l'opposition le plus charismatique. Quelimane est une ville de 200.000 habitants, la capitale portuaire du centre de la province de Zambezia, connue pour son potentiel agricole et son emplacement toujours plus stratégique, avec l'industrie du charbon qui cherchent à acheminer sa production par voie fluviale jusqu'à la mer.

 

Image courtesy of Twitter user @LamarquesRui
Photo sur Twitter de @LamarquesRui, avec autorisation

Un campagne originale

Le  MDM de M. Araújo a une petite représentation au parlement, mais le parti a commencé par la victoire pour la mairie de Beira de Daviz Simango, son fondateur. Le MDM est né de la vie politique locale – un fait qui a attiré encore plus l'attention pour la compétition à Quelimane.

La campagne de M. Araújo a été sans précédent dans la période récente au Mozambique. Il blogue depuis plus de quatre ans [en portugais comme les liens suivants] et il a également utilisé Facebook efficacement pour obtenir du soutien de professionnels et de jeunes en ligne. Sa page “Quelimane pour tous” avait plus de 2 700 fans et elle transmettait des informations sur les événements en temps réel lors du scrutin à ses partisans, y compris les violations électorales.

Pendant sa campagne il a organisé des rassemblements à vélo avec des vélo-taxis et une marche collective. Alors qu'il était critiqué par certains pour le fait d'apparaitre toujours dans une chemise bleue, pour d'autres il tentait tout simplement de donner une image personnelle à sa campagne, comme son temps d'antenne sur les médias d'état (et même privés) serait limité et que son parti et ses symboles étaient relativement nouveaux pour les électeurs .

Photo du journal @ Verdade

Le jour des élections et les réactions immédiates

Des sources indépendantes ont confirmé que la journée électorale a été marquée par des intimidations de la police et l'arrestation de l'un des leaders de la jeunesse du MDM à Quelimane, ainsi que par un incident plus tard dans la journée dans lequel deux partisans du MDM auraient été battus.

Mais quelques heures après la clôture du scrutin, pendant que les bureaux de vote faisaient le premier décompte public des voix, des foules se sont rassemblées devant pour mettre la pression sur les responsables électoraux. L'atmosphère était tendue au début, avec des agents de la police anti-émeute lourdement armés patrouillant près des bureaux. Mais les gens ne se sont pas découragés, comme le montrent des photos tweetées par @ Verdade, confirmées par des journalistes sur le terrain.

Un utilisateur de Twitter (@ Helmucas) a soit démontré une ignorance réelle de la politique ou a tout simplement plaisanté avec ce tweet:

QUELIMANE EM FESTA COMO SE FOSSE VIDADA DE ANO… Que se passa?

QUELIMANE FESTOIE COMME SI C'ETAIT LE NOUVEL AN … Que se passe-t-il ?

Quelques heures après la clôture du scrutin, et le décompte des voix terminé, la direction de la campagne de Araújo a annoncé ce qui semblait être la victoire sur son mur Facebook:

Esta resolvido: Da nossa contagem paralela, dos mais de 140 mesas de votacao, estao apurados 110. manuel de araujo venceu em 106 delas. lourenco apenas nao conseguiu vencer em 4 mesas! Quelimane ja estya em festa! a cidadre grita ARAAUJOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

C'est réglé: D'après notre décompte parallèle, sur un peu plus de 140 bureaux de vote, les résultats sont connus pour 110. Manuel de Araújo a gagné dans 106. Lourenco [Lourenço Abubacar Bico, le candidat du Frelimo] n'a pu l'emporter que dans seulement 4 bureaux! Quelimane est déjà en fête! une ville qui crie
ARAAUJOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Le porte-parole du Frelimo Edson Macuacua a annoncé peu après sur son mur Faceboook reconnaître les résultats préliminaires annoncés par les médias indiquant une victoire de Manuel de Araújo.

Le commentateur Gil de Amaral Mahara a écrit:

Nao ha fraude nem estrategia politica que contrarie a vontade colectiva de mudancas…afinal eh possivel, com um papel e caneta mudar-se o curso do rio dos bons sinais. A democracia agradece!!!!! Viva a Vitoria!!!

Il n'y a pas eu de fraude ou de stratégie politique pour contrer la volonté collective de changement … à la fin, il est possible, avec un stylo et du papier de changer le cours de rio dos bons sinais  [la rivière qui traverse Quelimane]. La démocratie est reconnaissante !!  Vive la victoire !

De nombreux commentateurs ont utilisé le mot “libération” pour décrire ce qui s'était passé dans leur ville. Beaucoup ont exprimé leur sentiment que la victoire a été chèrement acquise. Getúlio Domingos a écrit :

nos fizemos a nossa parte, nem a presenxa dos tubaroes k se fizeram presentes na nossa cidade, conseguiu influenciar a nossa mente e desta a freli nunca ira se eskecer, MANUEL DE ARAUJO, eu mais do k tu, to feliz….

nous avons fait notre part, pas même la présence des requins qui se sont montrés dans notre ville, n'a été en mesure d'influencer notre esprit et ce freli [Frelimo] n'oubliera jamais, MANUEL DE ARAUJO, moi plus que vous, je suis heureux …

Le militant du MDM Rafael dos Santos Monteiro a posté directement sur le mur de Quelimane pour tous [qui n'est plus accessible] :

Antes de ir dormir kero congratular ao Manuel de Araujo pela victoria e dizer levem em frente Quelimane que a joventude esta contigo e dizer que essa victoria nao é só sua mas tambem de todo povo morador de Quelimane em especial os jovens.

Avant d'aller dormir, je tiens à féliciter Manuel de Araujo pour la victoire et lui dire de faire avancer les choses à Quelimane, les jeunes sont avec vous et à ajouter que la victoire n'est pas seulement la vôtre, mais aussi de tous ceux qui vivent à Quelimane, surtout les jeunes.

Les utilisateurs de Twitter ont également reconnu l'importance du moment. La marque d’enregistrements hiphop Cotonete (Q-tip Records) a tweeté :

QUELIMANE | MANUEL DE ARAUJO | MDM – Cesar toma o que é teu!!

QUELIMANE | MANUEL DE ARAJO | MDM – Rendre à César ce qui est à César !!

Ivan Jose Cossa a tweeté

#MDM arranca #Quelimane da #FRELIMO. Damn.

Le #MDM arrache #Quelimane au # FREMIMO. Mince.

Mwaa Manguni a tweeté le le lendemain matin des élections :

Est-ce dans une nouvelle ère de Démocratie que nous rentrons?  #Mozambique #fb

Le candidat du Frelimo, Lourenço Abubacar a formellement reconnu sa défaite à la radio publique et la page Facebook de sa campagne a été fermée, le lendemain des élections. Plus tard dans l'après-midi la Commission électorale nationale a annoncé le résultat en un temps record, confirmant ainsi la victoire d'Araújo.

 

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site