Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Égypte : La marche des femmes pour la dignité

Ce billet fait partie de notre dossier sur la Révolution égyptienne en 2011.

Les femmes égyptiennes sont descendues dans les rues du Caire le 20 décembre pour protester contre les brutalités commises contre les manifestantes par des soldats durant la dispersion des manifestants du sit-in #occupycabinet et les affrontements  qui ont entraîné la mort d'au moins 13 manifestants au cours des cinq derniers jours.

La manifestation fait suite à la vague d'indignation provoquée par une vidéo : on y voit  des hommes en uniforme de l'armée égyptienne, traînant à terre une manifestante, la mettant à nu au regard de tous, tout en la frappant violemment à la poitrine.

Pendant les trois semaines précédant les affrontements entre l'armée et les manifestants au centre du Caire, des activistes avait entamé un sit-in à l'extérieur du siège du Cabinet, afin de protester contre la nomination par l'armée de Kamal El Ganzouri au poste de Premier ministre de l'Égypte, au début du mois de décembre. Les affrontements opposant les soldats et les manifestants sur la place Tahrir et dans les rues voisines ont coûté la vie d'au moins 13 personnes, et en ont blessé plusieurs centaines d'autres depuis le 16 décembre.

Les agressions sauvages de manifestantes par les soldats ont choqué les spectateurs dans le monde entier, et incité les femmes égyptiennes à descendre dans la rue pour lancer un appel à la dignité le mardi 20 décembre.

Marche des femmes sur la place #Tahrir, photo partagée par Yasmine El Rashidi

Marche des femmes sur la place #Tahrir, photo partagée par Yasmine El Rashidi

Ayman Mohyeldin, correspondant étranger pour NBC News, a tweeté :

@AymanM: Sur la place #tahrir, un rassemblement de femmes en solidarité avec les femmes victimes des agressions perpétrées par l'armée #dec17 #egypt

D'après Abdeltwab Hassan, près de 7 000 femmes ont participé aux manifestations [arabe] :

#womenmarch #Tharir عند نقابة الصحفيين والهتاف الشعب يريد اسقاط المشير. والعدد كبير فشخ عدى 7000
@AbdeltwabH : à proximité du quartier général des journalistes ; le slogan est ”le peuple veut renverser le Maréchal”. Il y a énormément de gens, plus de 7 000 personnes.

Le Maréchal est le maréchal Mohamed Hussein Tantawi, devenu de facto l'homme fort de l'Égypte depuis l'éviction de l'ex-président Hosni Moubarak, le 11 février 2011.

Les hommes se joignent à la cause des femmes

Les hommes se sont également associés à la manifestation et ont formé un mur humain pour protéger les femmes qui manifestaient.

Photo par Abdeltwab Hassan, montrant de jeunes hommes formant un cordon autour du rassemblement des femmes, partagée sur Twitpic

Photo de Abdeltwab Hassan : des jeunes hommes formant un cordon autour du rassemblement des femmes, partagée sur Twitpic

Yasmin Galal commente :

@YasminGalal : Fière de voir les hommes se joindre à la marche des femmes égyptiennes #WomenMarch , l'intégrité physique est un droit pour tous les Égyptiens

Randa Ali ajoute :

@randamali : Des hommes et de femmes de toutes conditions, idéologies, et de tous les âges ici ! #womenMarch.

Les slogans de la marche

Les manifestants ont entonné des slogans en solidarité avec les femmes brutalement frappées par les soldats. Ils ont aussi réclamé la chute du régime militaire en Égypte. Voici quelques-uns des slogans scandés, et partagés via le hashtag #womenmarch sur Twitter.

@Occupy_Tahrir : Les manifestants scandent “Gardez la tête haute, chaque partie de vous est plus pure que celui qui vous a attaquées” #WomenMarch #OccupyCabinet

@MinaNaguib90 : Chant : Sortez de vos maisons, Tantawy a pris les vêtements de vos filles

@WessamAbdrabo:ثورة ثورة حتي النصر … الستات هتحرر مصر
@WessamAbdrabo Révolution, révolution jusqu'à la victoire… les femmes libéreront l'Égypte

@loolyez: Banat masr khat 2a7mar banat masr khat 2a7mar #womenmarch

@loolyez : Les femmes égyptiennes sont la ligne rouge, les femmes égyptiennes sont la ligne rouge

@farida904: Nous ne chantons pas seulement pour nous-même. Nous chantons pour la liberté, la justice sociale et le respect de la dignité humaine #womenmarch #egypt

La vidéo ci-après, publiée par sawrageya sur YouTube, montre des manifestantes réclamant la démission du Maréchal Tantawi.

D'après l'Égyptienne @Egyptocracy, qui participait à la manifestation, vers 17h15, heure du Caire, le rassemblement est parvenu sur le lieu du sit-in #occupycabinet puis s'est dirigé vers la place Tahrir, l'épicentre de la révolution égyptienne, et le théâtre des affrontements entre les manifestants et l'armée au cours des cinq derniers jours. Elle tweete :

@Egyptocracy: 17h55 : #womenmarch se dirige vers #tahrir.

Elle ajoute :

@Egyptocracy : 18h14 : Nous marchons dans l'obscurité. Des lumières sur la place #tahrir. #OccupyCabinet #Egypt

Ce billet fait partie de notre dossier sur la Révolution égyptienne en 2011.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site