Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Monde arabe : Une cartographie de l'influence de Global Voices sur Twitter

Ce billet est une partie de nos dossiers centraux Égypte et Tunisie.

Cette dernière année a été pour le moins mouvementée au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Pour notre dossier de fin d'année, nous tentons une rétrospective de  certains événements majeurs couverts par Global Voices au cours de 2011. Le billet qui suit souligne le rôle de la communauté Global Voices dans la diffusion de l'information sur Twitter pendant les révolutions tunisienne et égyptienne.

Les données qui alimentent cette visualisation sont tirées de l’ouvrage « Ces révolutions qui ont été tweetées », une article de la Revue internationale de la communication cartographiant les flux d'information lors des révolutions égyptienne et tunisienne. L'étude utilise deux séries de données de tweets. La première comprend 168 663 tweets diffusés entre les 12 et 19 janvier 2011, contenant le mot-clé « #sidibouzid­ » ou « la Tunisie ». La seconde comprend 230 270 tweets diffusés entre les 24 et 29 janvier 2011, contenant le mot-clé « Égypte » ou « # jan25 » (Ndt : le 25 janvier, date de la première manifestation).

Cliquer ici pour agrandir la photo

Dans le cadre de l'étude, les auteurs ont classé les utilisateurs en types d’acteurs, dans le but de tracer les canaux principaux par lesquels l'information était diffusée, avec les préférences inhérentes par types d'utilisateurs. Sans surprise, les auteurs ont trouvé que l’homophily [lien en anglais] jouait un rôle prédominant dans le comportement de retweet (les journalistes ont tendance à retweeter des journalistes, les blogueurs d'autres blogueurs, etc…).

En effectuant un plan rapproché du réseau, on aperçoit la complexité des relations et des connexions entre les utilisateurs tweetant et retweetant des contenus. Par exemple, l'image ci-dessous est une capture d'écran du graphe alors orienté sur @ircpresident ( Mohamed El Gohary de Global Voices). Les autres points qui s’illuminent et affichent des noms représentent le «voisinage» immédiat de Mohamed El Gohary – des personnes qu’il a soit retweetées, soit qui l’ont retweeté.
Cliquer ici pour agrandir la photo

Plus un point de connexion est gros, plus le nombre de retweets qu’il symbolise est grand. Plus une bordure est épaisse, plus la connexion a généré de retweets. Les nœuds verts sont ceux des contributeurs de Global Voices. En bleu clair, ce sont les journalistes des grand médias traditionnels  ; les points bleu foncé correspondent aux blogueurs et les violets aux activistes.

Cliquer ici pour agrandir la photo

Nasser Weddady (@weddady) est au cœur du graphe ci-dessus en raison du nombre de fois où il a été retweeté, mais aussi en raison du large éventail d’utilisateurs qui ont republié ses tweets (plus de 800 fois au sein de cet ensemble de données, ce qui représente une infime fraction du contenu réel généré pendant les événements).

Le graphe contient 71 525 points de connexion représentant les différents utilisateurs de Twitter qui  publiaient un contenu concernant l'Égypte et la Tunisie, avec 190 814 bordures illustrant qui a retweeté le contenu. Parmi les usagers, il y a 140 contributeurs de Global Voices, postant et retweetant des contenus en rapport avec les événements en Égypte et en Tunisie.

Arab RevolutionCliquer ici pour agrandir la photo

Quand nous prenons tous les points de connexion des collaborateurs de Global Voices et que nous les plaçons en dehors de la matrice, la façon dont ils interagissent avec le reste du réseau devient beaucoup plus claire.

Cliquer ici pour agrandir la photo

Cette année a été intense et stimulante. Global Voices a fait un travail phénoménal de suivi en traduisant et en contextualisant des blogs et des médias sociaux du monde entier. Faire partie de l'équipe est un véritable honneur pour moi.

Pour une rétrospective de nos articles sur la révolution tunisienne, consultez notre dossier Tunisie ; pour celle de la révolution en cours en Égypte, reportez-vous au dossier Révolution en Égypte.

Ce billet fait partie de notre dossier  Révolution en Égypte et en Tunisie en 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site