Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chili : Si tu es employée de maison, montre patte blanche

[Liens en espagnol] Tout le monde sait qu'au Chili, ainsi que dans bon nombre de pays latino-américains, il existe un fort problème de ségrégation. Mais le 23 décembre dernier, le sujet est redevenu à la mode suite au nouveau règlement distribué aux membres du club de golf Les Brises de Chicureo. La charte, distribuée la semaine dernière, stipule :

Debido al aumento de niñeras, les recordamos a nuestros socios el ARTICULO 21º: Los niños menores de 8 años sólo podrán frecuentar el Club y hacer uso de sus instalaciones acompañados de sus padres o hermanos mayores. En caso de utilizar espacios externos, como sector de juegos, jardines o canchas de tenis, podrán también ser acompañados por nanas o niñeras, quienes deberán vestir su uniforme o tenida que claramente las identifique como tales. Tratándose de la piscina, sólo podrán ingresar a ese sector los socios, su grupo familiar y los invitados de éstos.

En raison du nombre croissant d'employées domestiques, nous rappelons aux membres de notre club l'ARTICLE n°21 : “Les enfants de moins de huit ans ne pourront avoir accès au club et à ses infrastructures que s'ils sont accompagnés de leurs parents ou d'un membre de la famille plus âgé. S'ils veulent utiliser les espaces extérieurs, tels que la zone de jeux, les  jardins ou les terrains de tennis, ils pourront en outre être accompagnés par leur nourrice ou leur “nana” (terme désignant les employées domestiques au Chili), ces dernières devant être vêtues de leur uniforme ou porter un signe extérieur les identifiant comme telles. En ce qui concerne l'accès à la piscine, il sera réservé uniquement aux membres du club ainsi qu'à leur famille et/ou leurs invités.

Sur Twitter, la nouvelle a déclenché toutes sortes de réaction et l'expression “Brises de Chicureo” est devenue une tendance nationale. En voici quelques extraits :

Le compte du programme politique les Diffamateurs (@difamadores) [es] commente :

La gente de este Club es tan discriminadora, que te obliga ser discriminador para entrar quepasa.cl/articulo/ojos-d…

Les adhérents de ce club sont tellement discriminateurs qu'ils t'obligent à l'être si tu veux y entrer quepasa.cl/articulo/ojos-d…

La députée Karla Rubilar (@karlarubilar) remarque :

Quiere ver DISCRIMINACION MODE ON? http://bit.ly/ueIKgp VERGONZOSO!

Vous voulez voir la DISCRIMINATION EN MARCHE ? http://bit.ly/ueIKgp [es] C'EST HONTEUX !

Le coordinateur de l'espace politique en ligne Red Liberal, Davor Mimica (@dmimica)  rappelle :

¿Se acuerdan cuando los miembros de una raza debían utilizar una banda o parche en el brazo para ser identificados? bit.ly/sw4Jco

Est-ce que vous vous souvenez du temps où les membres d'une certaine race devaient porter une bande ou un brassard afin qu'ils puissent être identifiés ? bit.ly/sw4Jco

Les Brises de Chicureo, German Parra (CC BY-NC-ND 2.0)

D'autres, comme le journaliste Axel Pickett (@axelpickett), observe :

Hay 2 posibilidades pa la circular anticonfusión de Chicureo: “nanas” que parecen dueñas de casas, o dueñas de casas igualitas a sus “nanas”

Il existe deux possibilités de comprendre la circulaire faite pour ne pas confondre de Chicureo : il y a des “nanas” qui ressemblent à des patronnes, ou des patronnes qui sont semblables à leurs “nanas“.

Tandis que le blogueur Nacho Lira (@nacholira), commente de manière ironique :

“Nanas en la piscina no por favor, se ve feo”. Se pasaron en las Brisas de Chicureo. http://t.co/urVhWDLw

“Des nanas dans la piscine non merci, ça fait moche”. Les Brises de Chicureo, vous abusez. http://t.co/urVhWDLw

D'un autre point de vue, Carlos Miram (@carlosmiram)  affirme :

Las Brisas de Chicureo es un Club Privado. Tanto escándalo por el tema de las nanas. Ahora diputados y senadores opinando. Gran TEMA País.

Les Brises de Chicureo est un Club Privé. Pourquoi tant de scandale autour des nanas. Les députés et les sénateurs y réfléchissent maintenant. Grand DÉBAT national.

Dans le même esprit, PipeRocks répond au post “L'Elite nationale demande aux membres du Club Chicureo que leurs nanas doivent s'habiller comme telles”du blog El Antro :

Las nanas, estan cumpliendo un trabajo, con contrato y cotizaciones respectivas, y como muchos trabajos existen codigos de vestuario y como recinto privado estan en su derecho a exigir cierto estandar casi obvio. Asi como en algunos restaurantes te obligan a usar chaqueta y corbata.
El afan de criticar por criticar.

Les nanas exécutent un travail, sous contrat et avec des cotisations, et doivent se conformer à un code vestimentaire, comme pour de nombreux emplois. En outre, le Club en tant qu'enceinte privée, possède le droit d'établir un règlement, c'est pourtant évident. C'est comme dans les restaurants où les employés sont obligés de porter une veste et une cravate. Le plaisir de critiquer uniquement pour critiquer.

Axel Pickett (@axelpickett)  l'a également pris avec humour et avait profité de la date pour remarquer :

ULTIMA HORA: Viejo Pascuero manda carta a las BrisasdeChicureo [sic] preguntando cómo cresta tiene que vestir a los renos pa que lo dejen entrar

DERNIÈRE NOUVELLE : Le Père Noël envoie une carte aux BrisasdeChicureo [sic] demandant comment il doit habiller les rênes pour qu'on le laisse entrer.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site