Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libéria : Qui a causé les émeutes de Monrovia?

(Billet d'origine publié le 26 décembre)

[Liens en anglais] La capitale libérienne Monrovia a connu le chaos et la violence aux mains d'étudiants en fureur. Ce qui a commencé il y a moins d'un mois comme un plan présidentiel d'emplois de vacances pour les étudiants a transformé Monrovia en une scène de violence. Institutions gouvernementales, écoles publiques et véhicules ont subi les destructions d'étudiants en colère.

La présidente Ellen Johnson-Sirleaf avait auparavant demandé à la Monrovia City Corporation de concevoir un système pour permettre à quelques 3.000 étudiants de travailler sous les auspices d'un système d'emplois de vacances. Un programme [en anglais] qui était destiné à 3.000 étudiants s'est avéré être un programme d'emplois de vacances chaotique pour plus de 20 000 étudiants qui a détérioré les relations entre les étudiants et le gouvernement libérien.

Les émeutes auraient éclaté après que les étudiants qui auraient été occupés environ une semaine à des travaux d'assainissement à Monrovia se sont présentés pour les 35 dollars promis mais n'ont pas pu recevoir leur salaire à temps et par la suite ont perdu patience.

Liberian police battling to curb the students' riot.Pic courtest facebook.

La police libérienne essaie de repousser les étudiants en colère. Image de la page Facebook de Earnest Garbleejay Smith.

La violence a laissé beaucoup d'interrogations sur la direction prise par le développement national. Patio Nathan Charles se lamentait:

@NathanPatio: pour la seconde fois les emplois de vacances pour étudiants au #Liberia ont mal tourné à Monrovia, [avec les étudiants] brûlant les structures et #voitures gouvernementales,

Svaye adopte quant à elle une attitude religieuse :

@beSassic: J'envoie des prières à mon cher #Liberia

Samuel Herring a regardé les dessous de l'histoire :

@theboyfromlib: J'ai entendu que ce ne sont pas vraiment les jeunes qui ont travaillé. C'est ceux qui essaient d'être payés et ne peuvent pas fournir des identifiants. #Liberia

Dans le groupe Discussing Liberia sur Facebook, Le Patron Vank a rapidement identifié le probleme et suggère un remède :

L'homme affamé est un homme en colère … Payez les étudiants pour le travail qu'ils ont fait … Aucun couvre-feu ne résoudra ce problème … Il faut blâmer Mary Broh.

Commentant les observations de Le Patron Vank, Massa Johnson remarque [en anglais]:

Vous savez que nous les Libériens sommes très corrompus. Vous embauchez les gens sans identification; moi-même si j'étais au Liberia je me mettrais en rang avec ma famille.

Clarence Pratt se demande pourquoi les étudiants qui finiront par être payés veulent détruire leur pays :

@Arsenalistical: Ils seront finalement payes; alors pourquoi réagissent-ils excessivement et détruisent les maisons, les entreprises et les voitures. # Liberia

John Kantan, une victime de la répression policière. Image de Liberian Observer Online.

Moses Carter sur Facebook éclaire les sources du problème:

Je pense que le problème ici est qu'il y a eu des erreurs dans le processus de recrutement .. Je le vois comme cela se fait de manière factice .. de nombreux jeunes ont réussi à introduire leurs noms sur les listes grâce à l'impression de leurs propres formulaires d'adhésion .. Le gouvernement a également fait une erreur en faisant converger plus de 10.000 jeunes en un seul centre pour les payer .. quelque chose qui est devenu très impossible à réaliser dans les temps et avec le recrutement bidon, ils ont eu a vérifier les noms avant chaque paiement ce qui prend un temps considérable … Les jeunes également n'ont pas été patients .. Comme le gouvernement leur a promis de les payer, ils auraient dû attendre et regarder quelle est l'issue du processus .. mais ils ont perdu patience trop rapidement … J'espère que des leçons ont été apprises pour de futures initiatives …

Le gouvernement du Libéria a annoncé vendredi dernier [en anglais] qu'il allait suspendre les paiements à tous les bénéficiaires du programme de jobs de Noël parce que des individus peu scrupuleux ont infiltré le processus et ont causé des dégâts aux propriétés publiques et privées. A qui la faute? Le débat se poursuivra certainement.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site