Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde-Royaume-Uni: Le meurtre d'un étudiant indien attise le débat sur le racisme

[Liens en anglais] Le lundi 26 décembre 2011, Anuj Bidve, un étudiant indien de 23 ans  originaire de Pune, a été abattu à bout portant, alors qu'il marchait avec des amis près de leur hôtel à Salford, aux environs de Manchester, Royaume-Uni. Des témoins ont rapporté que le meurtre était gratuit ; apparemment, le tueur avait arrêté Anuj pour lui demander l'heure et malgré une réponse polie, il lui a tiré dans la tête et s'est enfui. Le père d'Anuj a dit que la famille avait eu connaissance de la terrible tragédie, via Facebook.

L'incident, qui est maintenant considéré comme un crime haineux par les autorités locales, a attisé le débat sur le racisme. Les internautes à travers l'Inde et le Royaume-Uni ont réagi vivement à cet assassinat.

Capture d'écran de la page Facebook Justice pour Anuj

Une frange de la Tweetosphère, tant du Royaume-Uni que d'Inde, a exprimé tristesse et sympathie :

@ciarandearden: Plus j'entends parler du tragique assassinat de Anuj Bidve, plus je suis dégoûté par ce crime odieux.

@MissLButtercup: J'ai honte envers la famille de Anuj Bidve pour ce qui s'est passé dans mon pays.

@LolaMariachi Reviens juste de Salford Quays, après Noël. Triste de voir des fleurs pour Anuj et des camionnettes des TV garées. Triste époque.

@MichaelPayneUK Michael Payne. Mes pensées vont à la famille et aux amis de Anuj Bidve, étudiant de l'Uni PG de Lancaster âgé de 23 ans, tué lors d'une agression à Salford, hier

@super_bhav: Mes pensées vont à la famille de # anuj bidve tellement désolé pour votre perte #Salford #tirs #violence aveugle

D'autres, toutefois, ont également exprimé leur indignation devant ce qu'ils considéraient comme le résultat tragique d'une attaque raciste. Il y a eu un vibrant appel pour traduire le coupable devant la justice dès que possible et le punir sévèrement pour que cela serve comme moyen de dissuasion à l'avenir.

@shekharkapur:  L'assassinat au hasard de # Anuj Bidve au Royaume-Uni est une attaque raciste répugnante qui doit être condamnée. Qu'est-ce qui arrive à la société britannique?

@tomilis: C'est triste de voir la mort d'Anuj Bidve à Manchester. Le monde n'est plus sans danger pour ceux qui ont notre couleur de peau …

@loserSamay:Le meurtre # d'Anuj à Manchester doit être condamné et les coupables doivent être jugés. Je pensais que les attaques racistes en Grande-Bretagne étaient une chose du passé.

@AmitabhTiwari: l'#assassinat d'Anuj Bidve prouve que seuls les Indiens suivent la philosophie de “Atithi Devo bhavah”! (un visiteur est comme Dieu)

@scutts: #Quel acte lâche que de tirer sur l'étudiant indien # Anuj Bidve. Espère que la racaille sera arrêtée rapidement. # bringbackhanging

@davidmonkton: David Monkton Rappelez-vous la famille et les amis de Anuj Bidve. Sa mort à Salford nous rend TOUS tristes de voir que des «crimes haineux» ont lieu dans notre pays

@OwenJones84: L'assassinat atroce d'Anuj Bidve est traité comme un crime haineux. Pas de repos tant que toutes les formes de racisme ne seront éliminées de notre société

@chet_a_chet: Le meurtre de l'étudiant indien Anuj Bidve au Royaume-Uni est appelé un “crime haineux” ici par les médias. C'était clairement une assassinat racial.

@dhulston:  Après les émeutes nous nous sommes retrouvés nous avons besoin de la même approche pour effacer cette racaille de la ville. Action contre # le racisme

La police a déjà fait quelques arrestations et lancé un appel à la collectivité de soutien pour résoudre l'affaire. Elle a également annoncé une récompense pour les informations sur les tueurs. Que la police bénéficie dans l'enquête du soutien de la communauté locale qui se sent humiliée par la tournure des événements est évident d'après ce tweet:

@Bethel76: Je suis fier de vivre à Salford. L'assassinat de Anuj Bidve est un crime terrible. La police a le soutien des communautés. # prayforhisfamily

Le thème du racisme est l'objet de discussions et de débats dans les forums et sur ​​Facebook aussi. Par exemple, dans le forum YouBihar, Chalu Chamar écrit:

Il semble que le racisme soit encore très répandu dans la société britannique moderne autrement nous n'aurions pas à lire de telles nouvelles.

Alors que certains ont été prompts à généraliser et à dépeindre la société britannique toute entière avec le même pinceau, il y a aussi d'autres voix qui offrent un point de vue plus modéré et équilibré sur la question du racisme. Par exemple, Sumit Ranjan soutient dans le forum de discussion ci-dessus:

Mes hommages à l'Indien innocent qui a été tué. Puisse Dieu donner de la force et du courage à sa famille, ses amis et à leurs proches pour supporter cette grande perte. Sur le sujet, malheureusement, le racisme existe en Angleterre. J'y ai été personnellement confronté à quelques reprises et je ne le nierai pas. Mais, en même temps, je tiens aussi à dire que la majorité des gens ne sont pas racistes. J'ai eu de nombreux amis britanniques qui se sont levés pour moi et certains se sont même battus contre des individus bizarres qui avaient émis des commentaires racistes à mon égard récemment dans un pub pour essayer de jouer au futé . Et à propos, pouvons-nous dire que le racisme n'existe pas en Inde ? Ce serait aussi malhonnête … À mon avis, c'est un problème commun .. mais son ampleur peut être différente dans des pays différents ..

Le débat ainsi que l'enquête sur l'assassinat continuent. Dans l'intervalle, la famille d'Anuj ne néglige aucun effort pour ramener son corps en Inde afin d'effectuer les rites funéraires.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site