Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Grèce : Les traditions et coutumes du “Jour des lumières”

[Liens en grec, anglais, français] L’Épiphanie, ou Théophanie, est le jour où les chrétiens orthodoxes célèbrent le baptême de Jésus Christ dans les eaux du Jourdain, moment considéré par eux comme sa consécration en tant que fils de dieu donné au monde. En Grèce, le 6 janvier est appelé traditionnellement Phota (“lumières”) et de nombreuses coutumes entourent la Grande bénédiction des eaux : une croix est jetée à l'eau et les fidèles tentent de l'attraper pour avoir de la chance et être bénis. La veille, les enfants chantent des cantines d’épiphanie et le jour suivant, le 7 janvier, est la fête de Saint Jean Baptiste.

Cette vidéo présente une fête de la théophanie au bord du lac Vegoritis, dans le nord de la Grèce :

A travers toute la Grèce, d'antiques traditions et coutumes villageoises subsistent [grec] et  sont toujours suivies par les locaux et les visiteurs. Joignez-vous à nous pour une petite visite virtuelle des traditions populaires.

Ragoutsaria, Kastoria. Photo sur Flickr de Despoina (CC BY-NC-SA 2.0)

Kastoria : Ragkoutsaria

La première fête de l'année a lieu à  Kastoria à l'ouest de la Macédoine, dans le nord de la Grèce, et dure jusqu'au 8 janvier. Durant Ragoutsaria (du latin”rogatores”, c'est à dire “mendiants”), les villageois portent des peaux de mouton, sont masqués ou peignent leur visage et leur corps en noir, et déambulent dans les rues en portant d'énormes cloches de cuivre ; le son assourdissant des cloches est supposé faire fuir les mauvais esprit. La fête s'accompagne de beaucoup de musique traditionnelle jouée avec des instruments en cuivre.

@taskar: Τα “Ραγκουτσάρια” στην Καστοριά αποδεικνύουν πως η Μακεδονία είναι μία και είναι Μουσική (χωρίς σύνορα).

@taskar: Ragoutsaria à Kastoria prouve que la Macédoine est une et que sa musique (n'a pas de frontières)
Lefkada : la bénédiction des oranges
@Nistiko_Arkoudi: Πάμε Λευκάδα όπου το ιδιαίτερο έθιμο κατά την διάρκεια τού αγιασμού των υδάτων είναι τα πορτοκάλια…
@Nistiko_Arkoudi: Allons à Lefkada, où la tradition durant la bénédiction des eaux est celle des oranges…

Sur l’île ionienne de Lefkada, les habitants respectent la tradition des oranges : ils plongent dans la mer en tenant des oranges liées entre elles. Avant la bénédiction des eaux, ils jettent les vieilles oranges de l'année précédente dans l'eau. Ensuite, ils les ramènent dans leur maison pour la bénédiction, et en pose une près des icônes saintes, qui y demeurera durant le reste de l'année. Cette coutume  remonte [grec] à la période de l'occupation vénitienne (1684-1797) de l’île ; à l'époque, le rituel prenait place dans le vieil aqueduc de la ville près des plantations de citronniers de la noblesse.

Nea Karvali, Kavala : Sagia

Dans la ville de Nea Karvali en Macédoine de l'est, toujours au nord de la Grèce, les habitants célèbrent Sagia chaque année au soir du jour de l’Épiphanie. Ils se rassemblent autour de grands feux, chantent des cantiques traditionnels et dansent. Les feux rituels sont destinés à chasser les esprits maléfiques, les “kalikantzaroi” (les gnomes de Noël), jusque dans les entrailles de la terre ; la tradition a ses racines en Capadoce, en Asie mineure, d'où les ancêtres des habitants actuels sont venus, durant un échange de populations en 1923.

Ermioni, Argolis : Giala-Giala

Depuis plus de 50 ans, la tradition de Giala-Giala est respectée [français] à Ermioni en Argolis, dans l'est du Péloponnèse.  Au soir de l'épiphanie, les jeunes hommes se rassemblent sur le port de la ville et décorent les bateaux de palmes. Le lendemain matin, ils revêtent les uniformes traditionnel de la marine et défilent dans la ville pour recevoir offrandes et bénédictions. Ils chantent des chansons traditionnelles jusqu'au moment où le pope jette la croix dans l'eau. Ils plongent alors pour l'attraper.

La vignette et la photo principale représentent la fête de l'épiphanie et la “bénédiction des eaux” à Thessalonique, en Grèce, par Konstantinos Tsakalidis, copyright Demotix (06/01/2011).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site