- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Vidéos : où l'on parle d'activisme, de liberté d'expression, d'identité et de culture

Catégories: Afrique du Nord et Moyen-Orient, Afrique Sub-Saharienne, Amérique latine, Asie de l'Est, Europe Centrale et de l'Est, Europe de l'ouest, Chili, Colombie, Espagne, Ethiopie, Guatémala, Hong Kong (Chine), Hongrie, Suède, Yémen, Arts et Culture, Cyber-activisme, Dernière Heure, Environnement, Ethnicité et racisme, Film, Jeunesse, Liberté d'expression, Manifestations, Médias citoyens

Cette rubrique a pour but de donner plus de relief aux vidéos qui accompagnent les billets de Global Voices, car elles permettent de différentes manières d'aider les personnes à raconter leurs histoires et à être entendues à  travers le monde. Vous pouvez suivre les activités par régions sur notre chaîne Youtube [1] ou cliquer sur les liens qui apparaissent au début de chaque rubrique régionale.


Moyen-Orient et l'Afrique du Nord : [2]

 

 

Yémen : L'étonnante “marche de la vie” arrive à Sanaa [3]
Le Yémen nous a surpris avec l'historique “Marche de la vie” de 264 km, la plus longue après la célèbre “Marche du sel” [4] de Mahatma Gandhi en 1930 et qui faisait 390 km de long. Pendant cette Marche de la vie, des villes et des villages se sont rassemblés pour donner à boire et à manger aux milliers de personnes qui ont marché pendant quatre jours de suite par des routes de montagne sinueuses dans le but de contester l'immunité que demandait le président sortant Saleh pour lui, sa famille et ses adjoints alors qu'on l'accusait du meurtre de manifestants lors des mouvements populaires dans le pays.

Cependant, la Marche n'a pas eu l'air d'avoir une grande influence sur les membres du tout nouveau gouvernement qui ont approuvé l'immunité de Saleh depuis.

Yémen : En échange de ses crimes, l'ex-président Saleh obtient l'immunité [5]

Les Yéménites sentent qu'ils ne doivent jamais ni oublier ces martyrs qui ont sacrifié leur vie pour que le reste du pays puisse vivre libre et démocratiquement, ni penser que leur sang a coulé vainement.

La  vidéo suivante est un hommage silencieux rendu à tous ceux qui sont morts lors des manifestations pacifiques :

Certains blogueurs activistes ont également lancé sur le Net une campagne contre une herbe stimulante mâchée par de nombreux Yéménites, hommes et femmes, pendant des heures et parfois à une fréquence quotidienne. La campagne plaide pour une journée sans utiliser cette herbe  : le khat [6].

Yémen : Le 12 janvier, une journée sans khat [7]

Le blogueur @Afrahnasser [8], médite sur Twitter:

Au Yémen, un citoyen lambda passe huit heures à chercher de l'argent pour acheter du khat, huit autres à le mâcher et les huit heures restantes à dormir @NoonArabia

L'idée de cette campagne est de consacrer ces heures perdues à mâcher le khat à des projets  qui aideraient à la reconstruction du Yémen.

 

L'Afrique Subsaharienne [9]

Ethiopie : Des journalistes suédois accusés de terrorisme [10]

Les journalistes suédois Martin Schibbye et Johan Persson ont traversé illégalement la frontière entre la Somalie et l'Ethiopie, ils ont été arrêtés par les autorités éthiopiennes et condamnés par un tribunal, accusés de mener des activités terroristes et de traverser de manière illégale le pays, bien que la défense affirme qu'ils accomplissaient leur devoir de journaliste en filmant les deux côtés du conflit. La vidéo suivante a constitué une preuve lors du procès, on y voit les journalistes en train de faire leur travail.

 

Europe occidentale [11]


Espagne : En lutte pour le droit au logement [12]

Aux familles qui cumulent des dettes dans l'achat d'une maison, puis qui se retrouvent sans emploi ou sans revenus pour les payer, un organisme a été mis en place leur procurant des logements temporaires dans des résidences inoccupées saisies, quand ces familles sont menacées d'expulsion. La vidéo [13] du billet montre comment cet organisme réussit à éviter à un homme et son fils de 13 ans l'expulsion et de se retrouver à la rue.

 

L'Europe orientale et centrale [14]


Hongrie : Souvenirs du camp d'été Barvalipe de la Fierté Rom [15]

Être né Rom en Europe peut faire que des enfants soient stigmatisés et rejetés par leurs camarades, les forçant à cacher leurs origines et à se sentir honteux de leur héritage. Le camp d'été Barvalipe de la Fierté Rom a pour but de donner à la jeunesse Rom une chance de découvrir ses racines par l'apprentissage de la langue, de l’ histoire et de la cuisine du peuple Rom.

L'Asie de l'Est [16]


Hong Kong : Des protestations contre une enseigne de luxe pour défendre l'identité locale [17]

Une marque de luxe qui interdit de prendre en photo ses magasins, ce n'est pas nouveau, mais quand cette règle ne s'applique que pour les résidents locaux et non pour les touristes venus de la Chine continentale, les Hongkongais expriment leur colère en organisant une flash mob devant le magasin.

L'Amérique Latine [18]


Chili : L'incendie du parc national de Torres del Paine provoque un choc [19]

L'incendie dans un des lieux les plus touristiques du Chili, le Parc national de Torres del Paine, a déclenché une mer de tweets et de messages sur le Net provenant aussi bien de ceux qui étaient dans le parc au moment de l'incendie et qui ont été évacués – voir cette vidéo [20] – comme de ceux qui se sentent concernés par cette histoire et qui suivent de près les nouvelles et progrès.

Amérique Centrale : Le projet LibreBus présente son documentaire [21]

Ce documentaire suit des activistes qui, à bord d'un bus, ont parcouru les rues de cinq différents pays d'Amérique Centrale dans le but de répandre un message prônant l'accès à la culture libre, le droit à la liberté d'expression et le partage des connaissances.

Colombie : Des critiques contre le système de transport public sur un rythme de salsa [22]

Les transports publics servent à faciliter la vie des individus qui doivent se déplacer sans avoir à utiliser leur propre véhicule, cependant, quand le système de transport public est surpeuplé, cela relève plus de la torture que d'un service. La “chanson de la salsa [23]” (à consulter ici pour la version sous-titrée en espagnol, anglais et en français [23]) montre ce qu'endurent les citoyens quand ils utilisent le populaire Transmilenio System [24] (es) dans la capitale, Bogota.