Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : La décision de Twitter de censurer les messages ne suscite pas d'inquiétudes

[liens en anglais sauf mention contraire] L’annonce jeudi par Twitter de sa décision de commencer à censurer son contenu selon les lois, règlements et politiques des pays où se trouvent les utilisateurs n'a pas seulement interpellé les internautes américains mais on en parle jusqu'en Chine.

Bien que Twitter soit toujours bloqué en Chine, les utilisateurs du site qui parlent chinois, un groupe très varié, ont rapidement fait traduire la déclaration [chInois] de la compagnie pour comprendre ce que cela signifiait : un Twitter.cn par exemple ou si, comme s'interroge Ai Weiwei, le temps est venu de chercher une nouvelle plate-forme qui respecterait davantage ses utilisateurs [liens en chinois].

Wen Yunchao, un activiste connu de Guangzhou qui travaille comme producteur pour une chaine de télé à Hong Kong dans ce qui est un “exil intérieur”, a publié son avis sur la nouvelle politique de censure de Twitter sur son compte Twitter  (@wenyunchao) il y a quelques heures :

从推特发布的公告来看,现在是比以前进步了,以前是接到一国政府要求删除推特信息时,全球均不可见,现在是只是该国用户不可见。(1)

1. A première vue, l'annonce de Twitter est un progrès.  Auparavant, un tweet pouvait être effacé à la demande du gouvernement d'un pays et personne dans le monde ne pouvait le voir.  Maintenant, il ne sera censuré que pour les utilisateurs se trouvant dans ce pays.

推特新的审查政策不会对现有中文用户产生影响。现在翻墙使用推特的用户,推特很难从技术上认定这些用户来自中国,因此亦无足够的依据屏蔽这些信息在中国的显示(无从显示)。(2)

2. La nouvelle politique de censure de Twitter n'affectera pas les utilisateurs qui parlent chinois aujourd'hui.  Ce ne sera pas facile pour Twitter, d'un point de vue technique, de déterminer quels utilisateurs sont actuellement en Chine car il leur faut passer au travers du pare-feu de la censure [fr] pour accéder à Twitter, ce qui veut dire que la compagnie n'aura pas assez d'informations pour savoir qui est Chine et bloquer leurs billets.

推特想进入中国,至少存在两在不可克服的障碍。一是黑箱的审查机制与透明规则之间的冲突无法解决。除非像谷歌那样以内资公司的方式存在,否则推特屏蔽特定信息将面临用户的诉讼。(3)

3. Si Twitter décide de s'installer en Chine, il y a au moins deux obstacles qu'ils ne pourront pas franchir.  Le premier est qu'il n'y pas de solution pour résoudre le conflit entre des mécanismes de censure de type “boite noire” et des réglementations transparentes.  A moins que Twitter ne fasse comme Google et ne mette en place un joint-venture en Chine, ils vont devoir faire face à des procès de tous les utilisateurs qui sont touchés par la mesure.

二是推特既然有新浪的政府公关能力,亦无法做到像新浪一样巨量的审查投入。对于中国当局来说,不会允许一个比新浪更宽松的类推特平台在中国提供服务。(4)

4. Le deuxième est que même si Twitter avait autant d'influence en relations publiques auprès du gouvernement que Sina, il n'aurait toujours pas les mêmes ressources que Sina pour censurer le contenu.  Et les autorisé chinoises ne permettraient jamais à une plate-forme comme Twitter, beaucoup plus ouverte que Sina, de fournir des services en Chine.

1 commentaire

  • Pingback: no-flux

    […] « La nouvelle politique de censure de Twitter n’affectera pas les utilisateurs qui parlent chinois aujourd’hui. Ce ne sera pas facile pour Twitter, d’un point de vue technique, de déterminer quels utilisateurs sont actuellement en Chine car il leur faut passer au travers du pare-feu de la censure [fr] pour accéder à Twitter, ce qui veut dire que la compagnie n’aura pas assez d’informations pour savoir qui est Chine et bloquer leurs billets ». (via Chine : La décision de Twitter de censurer les messages ne suscite pas d’inquiétudes · Glo…) […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site