Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Moldavie : Des manifestations contre le gouvernement peu soutenues par les internautes

Ces deux dernières semaines, les Moldaves sont descendus dans les rues pour manifester. Les organisateurs des rassemblements – plusieurs hommes politiques ayant rejoint le Comité de défense de la Constitution et de la Démocratie – réclament la démission du gouvernement ainsi que des élections anticipées.

Ces rassemblements ont été déclenchés par l’annonce de la décision des autorités d’organiser un référendum au printemps afin d’amender la Constitution et de rendre éventuellement possible l’élection à la majorité parlementaire simple du Président moldave. Le pays n’a pas de Président depuis 2009.  Les quelques tentatives précédentes du Parlement pour élire le chef de l’Etat ont échoué et ont eu pour conséquence non seulement la tenue de deux élections anticipées mais aussi un référendum infructueux.

Alors qu’il a été annoncé la  tenue de nouvelles manifestations tous les week-ends des prochains mois et le soutien de celles-ci par l’ancien parti communiste au pouvoir les actuelles manifestations antigouvernementales ont été très peu soutenues  par les internautes moldaves,  malgré le mécontentement général de la société evers la coalition au pouvoir et son incapacité à élire le chef de l’Etat.

Le groupe Facebook “Down with the oligarchs’ government!,” (“A bas le gouvernement des oligarques!”) créé par les organisateurs des manifestations n’a pas même réussi à atteindre le nombre de 300 supporters et plusieurs personnes ont écrit sur le mur afin de demander à ne point être invités à participer aux manifestations.

The first day of the protests in Chisinau, Moldova - January 22, 2012. Photo by blogger Eugen Luchianiuc, used with permission.

Premier jour des manifestations à Chisinau en Moldovie –  22 janvier 2012. Photo du blogueur Eugen Luchianiuc (http://luchianiuc.com/blog/), utilisée avec son aimable autorisation.

Dans un commentaire posté à propos de la photo Facebook d’Eugen Luchianiuc  des premières manifestations, Mircea Scinteianu écrit [ro]:

La photo est très bonne! Félicitations à l’auteur! L’évènement, cependant, ne vaut pas une seconde d’attention.. […]

On peut lire un même appel à ignorer les organisateurs dans d’autres commentaires sur Internet. En commentant l’actualité des manifestations organisées le dimanche 29 janvier, Lupan  a écrit ceci:

N’ECRIVEZ RIEN DE PLUS!

Dans son argumentation, il parle des organisateurs des manifestations, du parti communiste et du parti populaire chrétien-démocrate. Selon lui:

Ils ne signifient rien pour nous, montrons-le leur en ne faisant pas de commentaires et en ne faisant plus attention à eux.

Les internautes semblent avoir des raisons bien fondées de se tenir à l’écart des actuelles manifestations et leurs arguments n’ont rien à voir avec le code jaune d’alerte avertissant d’une baisse des températures et d’un froid pouvant aller jusqu’à -20°C en ce moment dans la capitale moldave.

janaad.arc fait ce commentaire en ligne :

Oui, en 2005,  ma famille et moi, avons cru en Rosca [le leader du parti populaire démocrate- chrétien et l’un des principaux organisateurs des manifestations]. Nous avons voté pour lui aux élections, nous pensions qu’il était honnête et voulait faire quelque chose pour ce petit pays mais lorsque je l’ai vu créer une coalition avec Voronin [l’ancien Président communiste], j’ai perdu toute confiance en cette personne. Politiquement, il est mort. C’est un traître à la Nation…

Pour le blogueur Radu Marian aussi, il semble que la raison de cette défiance soit précisément la présence de cet homme en tant qu’organisateur des manifestations. Il écrit [ro] :

Oh oui, vraiment, j’ai atteint les limites de la patience et le seul à blâmer c’est ce barbu que nous avons vu ces derniers jours à la télé : Rosca, cet hypocrite pour qui à 12 ans je sortais tous les jours sous la pluie et le vent afin de lutter pour un pays sans communisme. A présent, cet homme me casse les oreilles avec ses discours pathétiques sur la grand-place et son léchage de bottes des communistes à l’occasion de cette mascarade qualifiée par d’aucun de “grandes manifestations”!

Il continue :

Oui ! Les gens ont le droit d’être mécontents – cela tourne à la folie en politique et dans nos vies ! Oui, les gens ont le droit de descendre manifester !

Mais pas à l’appel d’un flatteur communiste, sans aucune droiture… Comment Rosca pourrait-il rassembler 2000 personnes (dont les Russophones) dans les rues ? C’est à se demander si la terre ne tourne pas à l’envers. Sérieusement, Rosca ne pourrait même pas convaincre trois girafes de venir manifester !

Néanmoins, des internautes semblent être d’accord sur le fait que la coalition au pouvoir doit démissionner. L’utilisateur bunica90 écrit:

L’actuel gouvernement a depuis longtemps dépassé la durée légale du  mandat confié par le peuple, il a parasité toutes les institutions étatiques et durant trois ans, sous couvert de slogans pro-européens, il a contrôlé tous les flux monétaires entrant en République moldave. Voilà pourquoi cette alliance doit quitter le pouvoir.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site