Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie, Chine : le veto de la Chine provoque louanges et douleur


Ce billet fait partie de notre dossier central sur le soulèvement en Syrie en 2011/12.


La Russie et la Chine semblent avoir voté pour leurs propres intérêts hier dans leurs opposition controversée à un projet de résolution au Conseil de Sécurité des Nations Unies qui appelle le Président syrien Bashar al-Assad à faire cesser les meurtres dans son pays, une révision d'un projet antérieur demandant à Assad de céder le pouvoir.

La Chine a justifié sa décision d'avoir utilisé son droit de veto sur le projet de résolution, affirmant qu'elle veut promouvoir la paix en Syrie, et la Russie affirme qu'elle souhaite une approche diplomatique pour résoudre les conflits dans le pays. Comme le rédacteur de FireDogLake, David Dayen, souligne : “Le fait que la Russie continue à fournir des armes aux forces de sécurité syriennes a, sans doute, pesé lourd sur le vote.”

US ambassador to the UN, Susan Rice, confronting Li Baodong, China. Image posted to Weibo.

L'ambassadrice américaine aux Nations Unies, Susan Rice, confrontant Li Baodong, de la Chine. Image postée sur Weibo.

On estime que les troubles dans le pays ont causées 7000 morts depuis mars de l'année dernière, avec plus de 200 vies perdues dans un massacre plus tôt cette semaine.

Hu Xijin, rédacteur-en-chef du quotidien Global Times, a fait aujourd'hui une déclaration, qui est peut-être la plus bruyante, pour soutenir la décision de la Chine à s'opposer au projet de résolution, se retrouvant sous un feu nourri dans la section commentaires. Prenant offense du “dégoût” de Susan Rice pour le vote chinois, Hu la confond [zh] avec Condoleezza Rice mais écrit auss i:

美国代表不点名批评中俄“出卖了叙利亚人民的意愿”。骂去好了。美国多次在安理会涉以色列提案表决时搞“一票否决”,这次中俄是“两票否决”。叶利钦当年说的好:只要中俄联手,美国无论捣鼓什么,“都是手淫”。赞呵。

La représentante américaine a critiqué la Chine et la Russie pour leur “trahison” du peuple syrien. N'importe quoi. L'Amérique a opposé son veto à beaucoup de propositions du Conseil de Sécurité qui traitent d'Israёl avec un vote unique. Le “veto” de la Chine et de la Russie comprend deux votes. Yeltsin l'a dit si bien : “Aussi longtemps que la Chine et la Russie restent alliées, le mieux que l'Amérique puisse faire est de jouer avec elle-même“. Fantastique.

Presque comme une sorte de réponse, Ran Yunfei écrivit [zh] peu de temps après :

一个政府做一次错事可以原谅,不可原谅的是把做错事当成事业。我不是个民族主义者,但百年来的历史证明,中国与俄国的联手从来都没有对过。

Un gouvernement peut pardonner pour une faute commise, mais il devient impardonnable quand commettre des fautes devient un héritage. Je ne suis pas un nationaliste, mais un siècle d'histoire a prouvé que rien de bon ne peut sortir d'une alliance Chine-Russie.

Un commentateur “autorisé” a écrit sur Sina Weibo tôt dimanche matin, heure de Pékin, que la Russie et la Chine doivent maintenant être retirées du Conseil de Sécurité et la Chine remplacée par Taiwan ; ce post a été vite effacé.

Désolé monde, désolé Syrie, nous chinois avons un gouvernement impitoyable. —Michael Anti, sur Twitter.

La vidéo horrible suivante [AVERTISSEMENT: CONTENU TRÈS VIOLENT], qu'on dit liée au massacre de Homs, jeudi, n'a pas encore été effacée et a attirée une foule de commentaires sur les différents sites où elle a été publiée. Sur Sina Video, où elle est présentement hébergée, les commentaires les plus récents disent:

尼玛的我们国家在干什么鸟呀

Merde, que fait notre pays?

Ce billet fait partie de notre dossier central sur le soulèvement en Syrie en 2011/12.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site