Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Israël : le mensonge, la vérité et le mème du soldat et de la petite fille

Ces derniers jours, la photographie d'un soldat qui immobilise du pied une petite fille (voir ci-dessous) a circulé sur les réseaux sociaux ; elle mettrait en scène un soldat de l'Armée de défense d’Israël (IDF) et une petite fille palestinienne. Wesley Muhammad [en anglais], qui a publié cette photo, affirme [en anglais] l'avoir vue assortie d'une telle légende dans le flux d'actualités de quelqu'un d'autre et se demande pourquoi elle a circulé depuis cette page. En à peine deux jours, la photo (qui a maintenant disparu) a été commentée plus de 500 fois, notamment par certaines personnes qui assurent qu'elle est truquée.

Yossi Gavni a republié la photo, insistant sur le fait que les soldats de l'Armée de défense d’Israël ne disposent pas de ce type d'armes, ne portent pas ce genre d'uniformes et que la photographie a principalement été partagée entre Israéliens. Il semblerait que la photo ait circulé sur le réseau français de Twitter l'année dernière, où l'on affirmait qu'elle aurait été prise lors des manifestations en Syrie et où l'on demandait à ce qu'elle soit largement diffusée. Quoiqu'il en soit, Omar Dakhane [en anglais], blogueur arabe, a trouvé la photo originale (voir ci-dessous), qui n'a été prise ni en Syrie, ni à Israël, mais lors d'une représentation de théâtre de rue à Bahreïn.

L'histoire aurait pu en rester là, avec pour morale qu'il ne faut pas croire tout ce qui circule sur le Net en ces temps de manipulations médiatiques et de viralité, mais il semblerait que certains Israéliens aient décidé que la meilleure réponse à opposer à un mensonge viral était un mème [en français] humoristique. Durant les dernières 24 heures, de nombreuses photos dans lesquelles le soldat est remplacé par divers personnages ont circulé sur Facebook, à l'initiative de 10Gag, la riposte israélienne faite à 9Gag, un site d'humour et de mèmes.

On voit, par exemple, la photographie dans laquelle le soldat est remplacé par un chien qui porte le véritable uniforme de l'armée de défense israélienne, pour probablement répondre avec humour aux rumeurs qui racontent que l'Armée de défense israélienne dresserait ses chiens à attaquer les Palestiniens. Dans la liste des personnages qui piétine la petite fille, on trouve un soldat de l'Empire tout droit sorti de la Guerre des Etoiles, les Angry Birds, le logo d’ Android, N'aavi du film Avatar, Chuck Norris et bien d'autres encore.

En faisant de cette photographie un mème, les Israéliens veulent expliquer, à travers le « langage des réseaux sociaux » qu'une telle situation est ridicule et fictive, même si Wesley Muhammad, qui a lancé ce buzz, conclut [en anglais] ainsi: “J'ai supprimé la photo (même si ce genre d’événement se produit RÉELLEMENT dans le cadre du conflit israélo-palestinien”. En réponse à cela, Shani Yaakov a publié un montage photos intitulé “voici la véritable image de l'armée de défense israélienne” (voir ci-dessous) dans lequel on voit les soldats se comporter de manière positive et amicale avec les Palestiniens. Quant à la vérité, elle se situe probablement, et comme toujours, quelque part au milieu.

 

1 commentaire

  • Bonjour,
    Donc, on peut juste dire que les images sur la Syrie est une pure propagande et un grand mensonge comme l’a été en Libye et a coûté la vie des innocents dont les journalistes sont aussi impliqué alors qu’ils doivent montrer ce qui se passe réellement sur terrain afin d’éviter les bains de sang, l’histoire rendra hommage à tous ceux qui font de leur métier d’informateur une mission noble et humanitaire pour ne pas égarer l’opinion publique; merci à tous ces honnêtes personnes et un grand respect pour eux.
    Très Cordialement,

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site