Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : La peine de mort pour cacher la corruption du gouvernement ?

Le 18 janvier 2012, l'appel de Wu Ying (classée en 2006 comme  la sixième femme la plus riche de Chine) contre la peine de mort à laquelle elle avait été condamnée a été rejeté par la Cour Suprême du Peuple de la province du Zhejiang. De nombreux citoyens chinois ont réclamé l'abandon de la peine de mort concernant Wu estimant que celle-ci était destinée à la faire taire et à l'empêcher de dénoncer la corruption des membres du gouvernement qui lui avaient prêté des fonds publics détournés.

Les soupçons sont devenus plus sérieux lorsque les membres du gouvernement de la ville de Dong Yang ont présenté une lettre commune à la Cour recommandant l'exécution de Wu Ying.

La jeune femme de trente ans a d'abord été arrêtée en mars 2007, accusée d'avoir détourné 770 millions de yuan (environ 122 millions de dollars). Le 18 décembre 2009, l'accusation a été changée en “fraude financière” et elle a été condamnée à la peine de mort par le Tribunal populaire intermédiaire de Jinhua. Lors du premier procès de Wu Ying, il n'y avait aucun avocat pour la représenter, et tous les procès, même l'appel, se sont déroulés à huis clos.

Teng Biao, avocat défenseur des droits humains, a écrit un article très long [chinois] expliquant certains des détails connus au sujet de l'affaire Wu Ying.

Wu Ying lors de son procès pour fraude financière. Elle a été condamnée à mort. Capture d'écran de la chaîne NTDTV

Un liste d'usuriers

En 2003, âgée de 22 ans, Wu a ouvert un salon de beauté dans la ville de Dong Yang. Elle a ensuite étendu ses affaires au domaine du divertissement et au mobilier. Comme il est banal pour les entrepreneurs en Chine, elle a eu des difficultés à obtenir des prêts de la part des banques et a dû récolter des fonds par d'autres moyens. En décembre 2006, elle a rencontré des problèmes de trésorerie et n'a pas pu rembourser sa dette aux usuriers. Elle a été kidnappée, volée et a reçu des menaces de mort peu après avoir été relâchée. Les officiers de la police locale n'ont pas enquêté sur son cas. Au contraire, elle a été arrêtée.

Pendant sa détention, Wu a divulgué une liste de membres du gouvernement qui lui avait prêté illégalement de l'argent. Trois d'entre eux ont été condamnés à une longue peine d'emprisonnement. Plus tard, des journaux locaux [chinois] dévoilaient que Wu avait fourni une liste de 137 noms de représentants du gouvernement dont 103 lui avaient prêté plus de 500 000 yuan. On soupçonne beaucoup de membres du gouvernement local d'être impliqués. Des fonctionnaires ayant reçu des pot-de-vins ou obtenus des fonds par des moyens illégaux sont suspectés d'accorder des prêts à taux d'intérêt élévés aux entreprises privées.

Le financement illégal est inévitable

Teng Biao souligne [chinois] que dans le système financier actuel, il est impossible pour le secteur privé de ne pas avoir recours à un financement illéga l; dans d'autres termes, la plupart des entreprises privées chinoises prospères ont probablement commis le même “crime” que Wu Ying :

民营企业却难以得到银行的支持,只能靠处于灰色地带的民间借贷。数据表明,银行的短期贷款中,民营企业只占不到20%。据全国工商联一项调查,有90%以上的民营中小企业表示,无法从银行获得贷款。全国民营企业和家族企业在过去三年中有近62.3%通过民间借贷的形式进行融资。

Comme elles ont du mal à obtenir un soutien de la part des banques, les entreprises privées doivent emprunter de l'argent sur le marché. Selon les statistiques, seulement 20% des prêts à court terme accordés par les banques vont aux entreprises privées. Une enquête au sujet des banques montre que plus de 90% des petites et moyennes entreprises  n'ont pas réussi à obtenir un prêt bancaire. Plus de 62,3% des entreprises familiales obtiennent leur capital sur le marché.

Un système injuste

Le blogueur Li Ming souligne [chinois] le fait que si Wu mérite de mourir alors beaucoup d'autres devraient être également exécutés:

吴英该杀,那么温州诸多“跑路老板”也该杀,借高利贷一掷千万金的“太太豪赌团”,以及所有把集资用于铺张挥霍的老板,都该抓来杀掉。有的富豪集资营运失败,享受救助待遇,而同属一类的吴英或遭遇杀头待遇,此大不公,此即法之大恶大暴。

Si Wu doit être exécutée, alors les patrons lâches de Wenzhou doivent l'être aussi. Ces joueurs  qui empruntent de l'argent à des usuriers, ces patrons  qui étalent leur richesse avec l'argent de l'entreprise doivent également être exécutés. Maintenant, nous avons une groupe d'entrepreneurs ratés qui profitent du sauvetage du gouvernement alors que Wu Ying, dans la même situation, a été condamnée à mort. C'est tellement injuste. La loi est mauvaise.

Yao Shujie, une étudiante expatriée, constate encore plus d’injustices dans la société de Chine continentale [chinois] :

吴英只是对11人造成损失,而上市公司的老总们,却是给上亿无辜的股民造成巨大的损失。本质上,吴英和这些上市公司的老总,对人们造成的伤害,并没有任何差别。所不同的,吴英被判死刑,上市公司老总们,却照样拿数千万的年薪,照样升官。

还有,像许宗衡和刘志军这样的贪官,涉案金额高达百亿人民币,给国家和人民带来的灾难和对社会所产生的不良影响,比吴英的破坏力高出千百倍,却没有被判死。

12年前,赖昌星高达700亿元的惊天大案,因为逃到加拿大躲了11年,去年引渡回国时,却拿到了一块外国人给的免死金牌。

同样是一个国家,有道是,判死吴英,笑死无数贪官和赖昌星。

Wu Ying a seulement porté préjudice à 11 personnes. Dans le cas des compagnies de la liste, leur faillite nuirait à des millions de personnes. Il n'y a aucune différence entre Wu Ying et les PDG des compagnies de la liste mais Wu a été condamnée à mort alors que ces PDG encaissent au même moment des salaires et des bonus s'élevant à des millions (de yuan) et qu'un avenir fructeux les attend.

Les cas des représentants corrompus comme Xu Zhonghang et Liu Zhijun concernaient des dizaines de milliards de yuan et les dommages qu'ils ont occasionnés sont cent fois plus sérieux que ceux que Wu a causés. Ils n'ont pas été condamnés à mort.

Douze ans plus tôt, Lai Changxing était mouillé dans un scandale de corruption s'élevant à 70 milliards de yuan. Comme il s'est débrouillé pour se réfugier au Canada pendant onze ans, il a bénéficié de l'amnistie et a évité la peine de mort à son retour.

Dans un seul et même pays, les gens ont des sorts si différents. Il n'y a rien d'étonnant au fait que certains pensent que la condamnation à mort de Wu est une grande source d'amusement pour les fonctionnaires corrompus et pour Lai Changxing.

La condamnation à mort de Wu Ying concerne-t-elle seulement ses activités économiques ? Ye Kuangzheng, écrivain indépendant à Beijing ne pense pas que ce soit le cas :

地方官员联名要判吴英死刑,不仅为了灭囗,也是杀鸡儆猴,看谁进去了,还敢乱咬官员!吴英案仍有数亿资金未追回,匆忙杀了吴英,钱如何追回?难说背后没有潜藏的利益链。与吴英案有关的官员,为何至今未判?即便吴英罪大恶极,也应等资金和案情水落石出了,再做定夺不迟。

La lettre commune des représentants du gouvernements recommandant l'exécution de Wu Ying n'est pas seulement destinée à la faire taire mais aussi à menacer les autres. Qui d'autre ose dénoncer la corruption des membres du gouvernements pendant leur détention ? Il manque des millions de dollars sur les comptes bancaires de Wu, qui a pris cet argent ? Une fois que Wu sera décédée, qui d'autre pourra nous fournir des indices? Y a-t-il des conflits d'intérêts derrière toute cette affaire ? Comment se fait-il que certains des membres du gouvernement impliqués dans l'affaire ne soient toujours pas inculpés ? Même si Wu méritait une peine aussi sévère, nous devrions attendre que la lumière soit faite sur cette affaire avant de la voir mourir.

1 commentaire

  • Pingback: Chine | Pearltrees

    […] Chine : La peine de mort pour cacher la corruption du gouvernement ? · Global Voices en Français […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site