Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Caraïbes : Les conférences TEDx prouvent qu'il y a des “Idées qui valent la peine d'être diffusées”

“Des idées qui valent la peine d'être diffusées”. C'est avec ce simple slogan qu'en 1984, sous le format d'une conférence annuelle dédiée à la technologie, au divertissement et au design que TED.com a pris pied sur Internet, gagnant peu en peu en popularité au sein de ceux qui soutiennent le changement autour d'eux, tout en stimulant les débats et discussions dans un contexte local, auto-géré, intime, lors des événements qui sont associés à TED, ou TEDx.

Ces réunions de partage d'idées ont trouvé leur chemin jusqu'aux Caraïbes où en 2011, cinq événements TEDx se sont en tout tenus dans la région : deux en Jamaïque, deux à Trinité et un à Porto-Rico, sans compter un précédent en novembre 2010 en Jamaïque et à Trinité-et-Tobago. Les conférences TED couvrent des sujets variés, des sciences aux arts, à la politique, aux problèmes internationaux, à l'architecture, à la musique et d'autres encore, et peuvent être tenus dans des lieux privés ou publics, sur des lieux de travail, dans des écoles, universités ou théâtres.

Les conférences tenues aux Caraïbes mettaient en vedette des conférenciers locaux ainsi que des vidéo-conférenciers qui abordaient différents sujets sous un angle particulier. Le format était toujours celui des conférences TED, c'est-à-dire une courte présentation portant sur une variété de sujets qui a pour but de promouvoir l'apprentissage, d'inspirer, d'émerveiller et de suciter les débats sur les sujets discutés. Étonnamment, même si les évènements ont attiré non seulement l'intérêt du public mais aussi des fréquentations records à chaque fois, peu de blogueurs ont écrit sur les conférences, et un sondage effectué sur Twitter a même révélé que ceux qui ont le plus ‘tweeté’ sur elles étaient parmi les organisateurs eux-mêmes.

Le premier événement jamaïcain, TEDxIrie, avait pour but “de montrer au monde que la taille de la Jamaïque ne limite en rien sa contribution possible à tous les niveaux de l'activité humaine.” Les conférenciers incluaient Carolyn Cooper, Ebony G. Patterson, Jacqueline Sutherland, Kaiton Williams, Mark A. Jones et Wayne Marshall.

TEDxJamaïque, qui a pris place en octobre 2011, mettait en vedette un mélange de conférenciers locaux et étrangers plus orientés sur des sujets économiques. Barrington Irving, un conférencier natif de la Jamaïque a été confirmé par le livre des records Guinness comme étant le plus jeune pilote automobile solo. Il a utilisé l'événement pour annoncer une initiative internationale avec le géant de l'aéronautiques brésilien Embraer qui vise à créer la première ‘classe volante‘ au monde à 12000 mètres dans les airs.

D'autres conférenciers incluaient Andrew Simpson, un expert et “gourou” des technologies de l'information de CASAWare, et ancien gagnant de l'émission’“Apprentice”, Randall Pinkett, qui est maintenant à la tête d'une compagnie estimée à plusieurs millions de dollars ; Simon Benjamin, un artiste qui a participé à plusieurs publicités télévisées, vidéos musicales et a aussi été la tête d'affiche de plusieurs grandes marques ; JJ Geewax, qui a aidé à établir une compagnie d'échange de publicité en direct en ligne, Invite Media, comme un leader sur le marché avant l'acquisition par Google, et Divya Narendra de ConnectU, la plateforme de réseau social basée sur la vie des campus dont l'idée centrale aurait, si l'on en croit d’amers conflits juridiques, évoluée plus tard pour devenir Facebook.

En revanche, le dernier évènement TEDx, TEDxPortofSpain, qui avait pour thème “Conversations en évolution”, a attiré un public qui semblait être composée majoritairement des créatifs. Parmi les  conférenciers en vedette on retrouvait la directrice générale de Global Voices, Georgia Popplewell, qui a parlé du travail de Global Voices à travers le monde ; Wendell Manwarren du Groupe Rapso 3Canal, qui est un chanteur, écrivain, producteur, enseignant, concepteur sonore et metteur en scène, les entrepreneurs Ria Ramkissoon et Kiran Shiva Akal, ainsi que l'architecte Mark Raymond et Stefan Grosberg, un artisan des métiers de la gastronomie.

 

En février 2011, les étudiants de l'université des Antilles (UdA) ont aussi participé aux évènements en se faisant hôtes d'un évènement TEDxUdA qui avait pour thème “Au delà de vos limites”. Les conférenciers incluaient les étudiants Amilcar Sanatan, Brandon O'Brien, et Stephan Taylor et le diplômé de l'UdA, Omar Mohammed. Sanatan a discuté de la jeunesse et de la culture à Trinité-et-Tobago, et a exposé comment l'acceptation de soi peut affecter la façon dont ils vivent. Taylor a parlé de nouvelles façons de voir l'innovation et il a discuté de la façon dont les Caraïbes se développent au gré de nouvelles idées ; O'Brien a parlé de “la compassion comme étant la relève des Lumières du XXIème siècle”, décrivant comment elle peut-être utilisée pour rassembler les différents composants de la société et ainsi promouvoir une nouvelle unité. Mohammed a mis l'accent sur des façons par lesquelles les Caraïbes pourraient répondre aux changements climatiques.

Les célébrités locales, Miss Univers 1998, Wendy Fitzwilliam, et le comédien Learie Joseph, étaient aussi en vedette. La reine de beauté a encouragé le public à identifier et saisir les opportunités qui s'offrent à tous. Joseph a, quant à lui raconté son parcours de manière comique en illustrant comment la persévérance lui a permis de surmonter les obstacles auxquels il a du faire face.

La conférence dirigée par les étudiants a été tellement bien reçue que l'université a décidé de récidiver avec un évènement qui s'est tenu en novembre 2011 sous le thème de “Réalité culturelle imitée dans un environment mutuel. Le sujet était inspiré par l'état d'urgence à Trinité et Tobago imposé par le gouvernement et avait pour but de trouver des solutions pour combattre le taux de criminalité en explosion du pays. Les conférenciers ont analysé la délinquance comme ‘faisant partie de l'accumulation de narrations sur Trinité-et-Tobago et sa capacité à se connecter.’

Finalement, à Porto-Rico en décembre 2011, TEDxSanJuan a fait son apparition. En premier, les blogueurs semblaient incertains à propos de l'évènement, de ce que les organisateurs voulaient accomplir avec cette conférence et de ses chances de succès. ‘Gil le Jénie’ a plaisanté :

Alors que j'écris ces lignes, la première édition de TEDx San Juan est à veille de commencer dans 17 heures.
Je n'ai aucun idée de qui va donner les conférences. Ou de ce qu'ils vont discuter.
La seule information que j'ai c'est que le thème est “Éclater la bulle”, et se réfère à mes frères qui essaient de se surpasser, les boricuas [porto-ricains] qui innovent. Bien. Merveilleux. Mais pour être franc : et puis quoi après ?
Donc Jenius, si vous vous faites tant critique de l'évènement, pourquoi y allez-vous ?
Parce que je pourrais me tromper. Je pourrais me tromper sur l'agenda, qui fera flop quand  il sera finalement révélé, une collection de compères qui ne présenteront que l'ombre distordue de l'excellence du “faire éclater la bulle”.

Mais il a eu tort. Après l'évènement, the Jenius a écrit ici” que “TEDx San Juan fut un franc succès” :

Comme je l'ai ‘tweeté’ : je reviendrai sur ce que j'ai dis, avec plaisir.
Laissez moi vous expliquer sur ce quoi j'ai eu tort, premièrement je ne suis toujours pas en accord avec le fait que  les organisateurs aient gardé le secret au sujet des conférenciers jusqu'à la dernière minute.
Maintenant pour les points positifs : TEDx San Juan est le premier évènement local auquel j'ai assisté et qui a été à la hauteurs de mes attentes… monétaires ;tous les conférenciers ont été un énorme succès. TEDx San Juan était intéressant, dynamique, touchant et impressionnant. J'ai eu trois idées à la suite de l'évènement :
1) Je suis tellement habitué à assister à des évènements du genre qui sont tous décevants que j'en suis devenu cynique à propos de ce qu'ils auraient pu être. Je n'aurai plus cette attitude désormais.
2) Je, et nous ne sommes pas seul. Il y a plein de frères qui ne veulent pas seulement faire une différence, mais qui font une différence.
3) Le prochain TEDx a déjà commencé. Et il sera meilleur que ce dernier évènement.

Dondequiera était excité à l'idée d'assister à l'évènement dès le début et a noté que :

2011 a réellement été une percée pour l'internet à Porto Rico… tous les jours, je vois plus de signes que l'internet est de plus en plus accepté et ainsi gagne en intérêt à l'échelle locale.

Nous en sommes toujours à nos débuts ici à Porto Rico, mais la montagne-russe que nous a fait subir l'internet n'est qu'un début. Je prédis que l'Internet sera omniprésent en 2012.

L'embargo sur le marketing internet que les compagnies publicitaires locales contrôlent commence à faillir. Quand le barrage se brise, il en résultera une nouvelle vague d'opportunités.

Après l'évènement, le blogueur a noté que même si le nombre d'invités pour la conférence était limité, ce qu'il a appelé une ‘barrière [qui] a poussé plusieurs utilisateurs des médias sociaux locaux à exprimer leur mécontentement envers le procédé et l'exclusion qui en est résultée, il y avait un côté plus positif :

Rendre les gens hors d'eux mêmes parce qu'ils sont incapable de s'inscrire pour assister à un événement est un grave problème que nous avons. En d'autres mots, il y a plus de neuf cents personnes à Porto-Rico qui veulent assister à l'évènement TEDx San Juan ! Les gens sont assoiffés de savoir et ont envie de partager leurs idées. Quel signe positif !
J'ai parlé avec l'un des organisateurs et nous avons conclu que nous célébrons TEDx San Juan pour nous avoir raconté cette histoire : Je ne suis pas seul. Nous ne sommes pas seul. Il y a en d'autres. Et ils sont ici et dans plusieurs endroits différents autour du monde. Plusieurs conférenciers ont parlé de transformation, et de vivre de passion.

TEDx est une façon par laquelle la créativité, les idées et les technologies des pays des Caraïbes sont partagées avec le reste du monde – et le phénomène semble être un signe d'innovation pour les communautés régionales d'internet.

L'image en médaillon “TEDxPortofSpain”, est deTEDxPortofSpain, et reproduite sous  Licence (CC BY-NC-ND 2.0) Creative Commons. Visitez la galerie TEDxPortofSpain sur flickr.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site