Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hong Kong : Le gouvernement prêche la “thérapie” de réorientation sexuelle

La “thérapie” de réorientation sexuelle ou “thérapie de conversion” (“Sexual Orientation Conversion Therapy” ou “Reparative Therapy”, en anglais) a pour but de changer l'orientation sexuelle d'une personne homosexuelle ou bisexuelle vers l'hétérosexualité. C'est une pratique très controversée dans de nombreux pays du fait qu'elle reproduit les préjugés contre les minorités sexuelles ; les organisations  médicales et scientifiques dominantes la considèrent potentiellement dangereuse.

Néanmoins, en juin 2011, le département des Services Sociaux de Hong Kong a pris l'initiative d'inviter le président de l'organisation chrétienne pour la réorientation sexuelle New Creation [en anglais], le Dr Kong Kwai Wah, pour former les travailleurs sociaux du département à la “conversion sexuelle” de leurs jeunes clientes et clients.

Le geste a outré les communautés LGBT de Hong Kong. Une coalition, Tongzhi Community Joint Meeting [en anglais], a été formée pour lancer une campagne de pétition à l'échelle mondiale [en anglais] contre le gouvernement de Hong Kong:

Nous sommes choqués et furieux, que le gouvernement de Hong Kong ait invité le Dr Kong Kwai Wah, président de New Creation et avocat de la thérapie de réorientation sexuelle, pour former le personnel du département des Services Sociaux à traiter ses client(e)s homosexuel(le)s.

La thérapie de conversion a été largement rejetée par les professionnels comme étant discriminante, sans base scientifique et potentiellement nuisible. L'introduction d'une telle “thérapie” enfreint l'éthique professionnelle qui s'oppose à la discrimination. De plus, cela peut potentiellement nuire aux clients.

Nous exhortons le gouvernement de Hong Kong à faire des excuses et à coopérer avec la communauté LGBT et les professionnels, à fournir à son personnel des formations à la diversité et à émettre des directives concrètes pour s'assurer que ses services sont scientifiques, professionnels, éthiques et répondent véritablement aux besoins de la communauté LGBT.

Plus de 20 000 signatures ont été collectées. De plus, une manifestation de solidarité a été tenue par des groupes américains-asiatiques à New York, en août 2011 :

Au même moment, des groupes LGBT locaux ont publié [pdf, en anglais] un communiqué de presse accusant le département des Services Sociaux de violer les directives du Code de Pratique des travailleurs sociaux conventionnés, la position de l'Organisation Mondiale de la Santé sur l'orientation sexuelle, la Déclaration des Droits de l'Enfant, la Convention pour l'élimination de toutes les formes de discriminations à l'encontre des femmes, les Directives d'éducation sexuelle dans les écoles émises par le Conseil pour le Développement des Programmes Scolaires (HKSAR), le Code de conduite du professionnel du conseil médical et la Classification chinoise des maladies mentales.

LGBT activists protest against the Social Welfare Department's role in promoting Conversion Therapy

Des militants LGBT manifestent contre le rôle du Département des Services Sociaux dans sa promotion de la "thérapie" de réorientation sexuelle

Toutefois, le Département des Services Sociaux a nié que le séminaire avait un quelconque lien avec la thérapie de réorientation sexuelle et le groupe chrétien de droite local Truth-light [en chinois] a aussi défendu le gouvernement et accusé les militants LGBT d'exagérer et de détourner le but du séminaire.

Le directeur de Truth-light, Sum Choi a écrit dans son blog [en chinois]:

其實有關團體舉辦的根本不是甚麼「拗直治療」,而是一些人對自己的性傾向有疑惑,或者因著信仰、良心同其他原因,對自己的性傾向產生不安,向他們尋求輔導。有關團體一向的態度都是尊重求助者自己的意願,不會強逼任何人改變自己的性傾向,只是當一些人主動想改變的時候,為他們提供支援。

其實現時香港一些同志團體並不弱勢,反而十分霸道,最弱勢的是一些想改變自己性傾向的同性戀者,因為一些不想改變的同性戀者,想強逼所有同性戀者與他們一樣,不准任何人選擇改變自己的性傾向,亦不准任何人協助他們。這是對一些同志團口口聲聲要求其他人尊重他們的性傾向、爭取一個多元的社會的最大諷刺,亦都是對人權的扭曲。

“Le but n'a rien à voir avec la “thérapie de conversion”. Il s'agit d'un service de conseil pour ceux qui ont des doutes au sujet de leur orientation sexuelle et pour ceux qui manifestent de l'anxiété au sujet de leur orientation sexuelle à cause de leur croyance religieuse et de leur conscience. L'organisation respecte le choix des personnes et ne forcera personne à changer son orientation sexuelle. Elle offrirait de l'aide seulement dans le cas où elles veulent la changer.

Les groupes homosexuels à Hong Kong ne sont pas faibles, en vérité ils se font trop entendre. Le groupe le plus faible sont les [hommes et femmes] homosexuel(le)s qui veulent changer d'orientation sexuelle. Ils sont contraints à ne pas faire de choix et à ne pas chercher de l'aide à cause de ces homosexuels qui ne veulent pas changer d'orientation sexuelle. C'est d'une telle ironie pour une société de diversité et pour les droits humains.”

Tandis que le Département des Services Sociaux a refusé de rendre public les détails du séminaire, des militants LGBT sont parvenu(e)s à collecter une liste de documents annexes, publiés sur leur nouveau site “WiGayLeaks” [en chinois]. Les documents montrent que le séminaire est basé sur le présupposé de l'homosexualité comme maladie avec un effort pour convaincre les participants que “les attractions de même sexe sont guérissables” et qu'il établit des rapports entre l'homosexualité et le SIDA et d'autres maladies sexuellement transmissibles.
Ces documents ont révélé le rôle du Département des Services Sociaux dans l'organisation du séminaire de conversion:

  1. La lettre d'invitation du Département des Services Sociaux [pdf, en anglais] au président de New Creation, le Dr Hong.
  2. Présentation [pdf, en anglais] du cours aux travailleurs sociaux du département.
  3. Un ensemble de notes [pdf, en chinois] du séminaire.
  4. Une analyse des notes [pdf, en chinois] selon un rapport du groupe de travail sur les Réponses thérapeutiques appropriées au sujet de l'orientation sexuelle, de l'Association Américaine de Psychologie (2009).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site