Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ouganda : Le discours du Président sur le pétrole est mal reçu

Le président de l'Ouganda Yoweri Kaguta Museveni est apparu devant le parlement [en anglais comme les liens suivants] le 10 février 2012 pour informer brièvement la nation sur les pénuries d'électricité et l'exploration du pétrole au lac Albert. M. Museveni a annoncé la découverte du pétrole en 2006 après plusieurs années d'exploration.

Le président a défendu la décision du gouvernement de signer des accords pétroliers et d'allouer une licence supplémentaire à Tullow oil malgré une résolution parlementaire interdisant l'allocation d'autres licences pétrolières. Il a affirmé que les accords profiteront à l'Ouganda et ajouté que les deux licences délivrées à Tullow Oil Exploration Company compensaient le temps perdu en discussions.

Carte des champs pétrolifères dans la région du lac Albert en Ouganda. Image tullowoil.com.

 

Immédiatement après son discours, les internautes ougandais commencèrent à en discuter sur diverses plateformes de médias sociaux. Les twitternautes ont utilisé les hashtags #Museveni, #OilDebate, #Uganda parmi d'autres.

@Haggae a conseillé:

@Haggae: Parce que le prix du pétrole va baisser les ougandais ne doivent pas tergiverser & perdre la chance de revendre @ un plus haut prix, vraiment Mr.#Museveni?? #oildebate

Il a ajouté:

@Haggae: #Museveni a délivré un discours creux seulement pour convaincre les parlementaires d'éviter ce qu'il pense être une erreur de retarder la production du pétrole #oildebate, #Uganda

@Loyce09 a été pessimiste :

@Loyce09#Uganda est déjà une propriété vendue, dans quelques années les citoyens seront également vendus#oildebate

@RosebellK a pensé que l'Ouganda ne profitera pas comme pays :

@RosebellK: Donc les compagnies pétrolières s'approprieront 74 % + des 26 restants Kaguta et compagnie prendront environ 90 % #Uganda sera complètement démuni. #oildebate

Elle a dit à Museveni que 2012 n'est pas 1985 où il était sur le point de prendre le pouvoir:

@RosebellK: Kwonka #Museveni Kaguta de #Ugandahas pas de honte!! #Uganda n'a pas besoin d'entendre la même rhétorique qui vous donne l'impression d'être en 1985. On est en 2012 mec !!!

Yoweri Museveni avec les députés ougandais au Parlement. Photo de ugpulse.com.

 

@andykristian a voulu savoir si les conventions sont valides:

@andykristian: Y-avait-il des avocats dans la Chambre ? Est-ce que #Museveni et le Gouvernement ont outrepassé la loi en signant des accords sur le pétrole ? Est-ce que ces accords sont valides ? #OilDebate

Il a averti sur la malédiction du pétrole:

@andykristian: #Museveni, cesse de manipuler les #ougandais. Tu attireras la malédiction du pétrole sur nous! Démissionne du Gouvernement, nous t'implorons !!!#OilDebate

@pmagelah a argué que Museveni aurait dû consulter les parlementaires avant de signer les conventions:

@pmagelah: Je trouve problématique que le président a ignoré le  parlement, les informant après, au lieu de les consulter avant #OilDebate

@DavidTumusiime a demandé:

@DavidTumusiime: DONC…il y avait urgence à signer le contrat #Tullow oil parce que…? #oildebate12

@gothrockstar80 a demandé au gouvernement de développer le secteur agricole en priorité :

@gothrockstar80: 80% d'ougandais sont dans l'agriculture. Nous devons développer ce secteur et abandonner ce pétrole BS #oildebate12#Uganda#oildebate#Tullow

Sur Facebook, Tugumenawe Athanazius a écrit:

L'Ouganda fait ch…. Comment un président peut présenter un rapport truffé de fautes à la nation devant le parlement et il l'avoue????!!!!!!!!!!

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site