Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Monde arabe : Repose en paix, Whitney Houston

Les internautes du monde arabe ont rejoint le reste du monde pour réagir à la mort de la grande vedette Whitney Houston,  retrouvée morte dans sa chambre au Beverly Hilton Hotel, à l'âge de 48 ans. Les réactions sont très variées : tristesse, choc ou critiques de ceux qui demandent pourquoi la mort de Houston a été plus médiatisée en quelques heures que la mort de milliers de Syriens pendant les 11 derniers mois.

De Dubaï, dans les Emirats, Official Herv publie cette vidéo sur YouTube qui montre les jeux d'eau des “Dubai Fountains” (les Fontaines de Dubaï) synchronisées avec la chanson I Will Always Love You de Whitney Houston ! Cette vidéo a été visualisée 115 600 fois depuis son téléchargement à l'heure de publication:

http://www.youtube.com/watch?v=xBquqHc_WHo

De retour sur Twitter, l'Egyptienne Marwa G H compare l'attention reçue par les nouvelles du carnage quotidien en Syrie par le reste du monde. Elle tweete :

@Marwa_G_H: tout le monde est triste & poste à propos de la mort de Whintey?! 100 personnes meurent chaque jour en #Syria – cela n'attriste personne. Peut-être que les Syriens devraient commencer à chanter ?

Misha Zand, qui vit au Caire, répond:

@MishaZand: Merci! WH (Whitney Houston) était sur une pente suicidaire depuis les dernières deux décennies ! Alors que d'autres luttent pour survivre. #syria

Singer Whitney Houston performing on Good Morning America, 2009. Image by Flickr user asterix611 (CC BY-SA 2.0).

La chanteuse Whitney Houston chantant pour Good Morning America, 2009. Image par l'utilisateur de Flickr asterix611 (CC BY-SA 2.0).

 

Et Fadi Al Qadi ajoute :

@fqadi : soit nous n'informons pas le monde de manière approprié, soit il ne veut pas être informé : des milliers de RIP (Rest in Peace) pour Whitney Houston, peu pour les milliers de victimes #Syria

Le Syrien Amal Hanano est d'un autre avis et reprend pour les Syriens les paroles d'une chanson de Whitney Houston :

@AmalHanano: “Peu importe ce qu'ils m'enlèvent, ils ne peuvent me retirer ma dignité.” #Homs #Syria #favoritewhitneysong

Alors que Dalia Ezzat demande :

@DaliaEzzat_: Y aurait-il une police de la conscience sur Twitter ? Les gens sont libres de tweeter sur la Syrie, la Grèce, ou Whitney Houston.

Enfin, le diplomate du Qatar Nasser H Al Khalifa rappelle :

@NasserIbnHamad: Whitney Houston est morte et avec elle une partie de la mémoire de ma génération. Elle avait une voix formidable qui vous donne des émotions profondes en l'écoutant.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site