Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Mourir pour vivre” : Khader Adnan en grève de la faim pour les droits des Palestiniens

“Lorsque vous lirez ces mots, Khader Adnan aura peut-être cessé de vivre.” C'est sur ces mots que s'ouvre la pièce de l'activiste palestinien Ali Abunimah, dédiée à Khader Adnan, boulanger et étudiant palestinien de 33 ans, qui a entamé une grève de la faim depuis le 18 décembre, depuis la prison israélienne où il est détenu.

Khader Adnan a voulu ainsi protester contre un assaut mené contre son domicile par les forces d'occupation israéliennes et aussi alerter le monde sur le fait que chaque jour, des Palestiniens sont détenus sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux.

Une image appelant à la libération de Khader Adnan

Après deux mois de jeûne, les organes vitaux d'Adnan peuvent s'arrêter de fonctionner à tout instant. Malgré cela, son esprit reste intact. Dans un message largement partagé par des organisations de défense des droits humains telles que Amnesty International et Human Rights Watch, il déclare :

J'affirme que j'affronte l'occupant non pas pour moi-même en tant qu'individu, mais pour les milliers de prisonniers qui sont privé de leurs droits humains les plus basiques sous le regard du monde et de la communauté internationale.

Des affrontements entre les forces israéliennes et des Palestiniens ont éclaté en face de la prison d'Ofer, où Adnan est maintenu en détention. La tension va sans doute croître au cours des prochains jours, au cours desquels des démonstrations sont prévues dans l'ensemble du pays, en solidarité avec le prisonnier en grève de la faim. L'activiste palestinien Thameena Husary tweete :

دعوات للانضمام للفعاليات الاحتجاجة. غدا في الناصرة 19:00 مساء. في شفاعمرو يوم الجمعة 19:00. يوم السبت أم الفحم 16:00. ‎#Respect4Khader

Vous êtes tous invités à protester demain à Nazareth, 19 h, à Shafa Amr, ce ventredi à 19 h, à Umm al-Fahm à 16 h. #Respect4Khader

Incidents devant la prison d'Ofer (crédit photo : Fadi Arouri)

Sur Twitter, des net-citoyens ont exprimés sous plusieurs hastags différents — comme #khaderanan, #respect4khaled, #hungerstrike, #freekhaderadnan et #dying2live– leur indignation face à l'injustice endurée par les Palestiniens sous l'apartheid israélien. De nombreuses vidéos circulent également sur Internet comme celle intitulée “Solidarité, mourir pour vivre,” dans laquelle des personnes du monde entier manifestent leur solidarité avec Adnan et exigent sa libération immédiate :

 

De nombreux net-citoyens ont signalé que d'autres prisonniers palestiniens ont entamé eux aussi une grève de la faim. Le journaliste Ahmed Shihab-Eldin tweete :

@ASE: Des détenus palestiniens se joignent à #KhaderAdnan, qui a refusé de se nourrir et de boire en signe de protestation contre sa détention arbitraire aljazeera.com/video/middleea…

Gaza TV News répercute les messages de soutien témoignés à Adnan :

Khader Adnan a reçu un message de soutien de l'ancien gréviste de la faim Tommy McKearney ! http://www.youtube.com/watch?v=G1iwWZJPl_k&feature=youtu.be #dyingtolive

Des net-citoyens utilisent également l'attention accordée à l'état critique de Khader Adnan pour partager d'autres cas d'atteintes aux droits humains imputables aux forces israéliennes. L'activiste palestinien Maat Musleh souligne :

#Les tireurs d'élite des forces d'occupation israéliennes viennent de tirer sur un autre enfant après avoir atteint un enfant aux yeux ; tous deux ont été hospitalisés #FreeKhaderAdnan

Si des citoyens du monde entier sont de plus en plus nombreux à exprimer leur solidarité, des représentants politiques tels que le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague refusent de s'exprimer alors que le prisonnier palestinien en grève de la faim depuis le plus longtemps arrive à son 60ème jour de grève. Ali Abunimah tweete :

Sarkozy, Ban Ki-moon & d'autres ont rencontré les proches de l'ex prisonnier de guerre israélien mais ignorent #KhaderAdnan & d'autres prisonniers palestiniens.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site