Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : Le pays vu par des blogueurs étrangers

Le lundi 20 février, le guide de voyage numérique officiel colombien [français], a lancé une plateforme où des blogueurs étrangers écrivant en espagnol, en anglais, en allemand, en français ou en portugais, partageront leurs expériences de vie ou de voyage en Colombie. Le site souhaite attirer les voyageurs, les investisseurs et toute personne intéressée par la découverte de diverses facettes du pays, parfois effacées par la mauvaise réputation qui colle à son nom.

Tous les blogueurs participant à l'expérience sont mentionnés par langue sur la version anglaise du site web qui présente un bref profil de chacun et publie des liens vers leur blog personnel. Parmi eux, Kirstin Rads, professeur de mathématiques résidant à Cali et auteur de Coffee, Calculations & Colombia [anglais]. C'est avec ces mots qu’elle présente le projet dans un billet :

Le projet a été mis sur pied par la société Proexport.  Depuis novembre 1992, Proexport se charge de la promotion des exportations, des investissements étrangers et du tourisme international en Colombie et pour 2012, ils visent haut.

En s’associant avec 30 expatriés et/ou blogueurs de voyage, Proexport cherche à fournir aux touristes potentiels un regard détaillé et contemporain sur ce pays dont le secteur touristique bénéficie d’un fort potentiel de croissance.

"Official Blogger" logo found on the personal blog of participating bloggers

Logo des blogueurs officiels provenant du blog personnel d’un des participants.

Blogueur et community manager, Eloy Quiros, a rédigé un billet en espagnol sur  la première rencontre des « blogueurs officiels » organisée à Bogota, dans lequel il partage quelques photos.

Richard McColl, blogueur et journaliste indépendant, était aussi de la partie :

Après une journée comme celle-ci, je ne me sens plus une voix perdue parmi les étendues interminables (lire : la nature sauvage de Mompós ou les paysages urbains de Bogota) essayant de vendre un pays malgré sa mauvaise réputation. J'ai eu l’occasion de rencontrer des personnes qui, comme moi, font la promotion de guides ou d'agences de voyage, de restaurants et de voyageurs.

Pourquoi aujourd’hui ? Car se tenait le lancement des Blogueurs officiels pour la Colombie organisé par Proexport au très chic Hotel de la Opera, dans le quartier colonial de Candelaria, zone touristique et fourmillante de Bogota.

Il semblerait que nous soyons 33 représentants de la communauté des expatriés à former la base de cette nouvelle tactique utilisée pour promouvoir le tourisme : Colombia, el Riesgo es Que Quieres Quedar….Colombia, the Only Risk is Wanting to Stay.

Diana Holguín du blog Bogotá Eats + Drinks, qui participait aussi à la rencontre, explique :

33 blogueurs, moi y compris, partageront leurs histoires concernant la Colombie avec le reste du monde, la manière dont ils perçoivent le pays à travers leurs yeux, leurs oreilles et leurs papilles gustatives, afin de donner envie aux touristes et aux investisseurs de venir découvrir cette terre. […]

Chaque blogueur doit publier au moins deux billets par mois. En échange, le site redirigera du traffic vers nos blogs personnels et nous recevrons des invitations à des événements spéciaux et des excursions dans les meilleures destinations du pays.

'Official Bloggers' meeting for the first time in Bogotá. Image courtesy of www.seecolombia.travel/blog, used with permission.

Première rencontre des blogueurs officiels à Bogota. Image fournie par et publiée avec l’autorisation de www.seecolombia.travel/blog.

José Luis Pastor et Marcela Mariscal du See Colombia Travel Blog parlent de ce groupe très international [liens en anglais] :

Les auteurs sont originaires du Pérou, de Colombie, d’Espagne, des États-Unis, du Royaume-Uni, de Belgique, de France et de nombreux autres pays. Chaque blog se centre sur une thématique différente, certains sont consacrés aux hôtels, d'autres au pays en général et certains sont l’œuvre d’agences de voyages colombiennes .

Mike Ceaser présente également le projet sur son blog,  Mike's Bogotá Blog [anglais] :

Il s’agit d’une bonne stratégie et bon marché qui plus est pour la Colombie, qui aurait été presque impossible il y a seulement quelques années, lorsque l’actualité était dominée par les bombardements, les enlèvements et le narcotrafic, et que le pays n’attirait que les amateurs de sensations fortes. La Colombie fait toujours face à certains problèmes, mais ils ne sont plus de la même nature et ne ternissent plus la croissance économique, la diversité culturelle et l’incroyable biodiversité.

Vous pouvez découvrir d’autres billets concernant cette initiative rédigés par Antoine Perret [FR], Kelsi Mills [EN], Anny Vasconcelos [PT] et  Leandra Felipe [PT]. Vous pouvez également les suivre sur Twitter via le mot-clic #CTBlogger.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site