Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Polémique après le meeting pro-Poutine de Vladivostok

Rally in Vladivostok by LJ user alexhitrov

Le rassemblement pro-Poutine du 18 février – un Pouting – à Vladivostok. Photo Alexander Hitrov/alexhitrov sur LJ, utilisée avec permission.

Des rassemblements en faveur du Premier Ministre russe Vladimir Poutine, aussi appelés des Poutings, un mot-valise combinant “meeting” et “Poutine”, se sont déroulés dans de nombreuses villes de Russie le week-end dernier. Un de ces Poutings a défrayé la chronique à Vladivostok, la ville de l'extrême-orient russe renommée pour son ferme soutien à l'opposition et ses humeurs généralement frondeuses.

Le portail local d'actualités VL.ru a mis en ligne une vidéo montrant que les participants au rassemblement du 18 février ont touché de l'argent à l'issue de la manifestation. Les reporters de VL.ru ont demandé aux participants s'ils étaient satisfaits des politiques et réformes de Poutine. Les réponses ont été passe-partout, que Poutine “remettait la Russie debout” et assurait la stabilité pour le pays.

Les internautes de Vladivostok ont activement discuté de la nature des événements et de ce que des gens avaient été amenés au rassemblement par bus spécialement affrétés. Selon toutes apparences, ils avaient été motivés, mobilisés et réunis. Une participation de 2.000 à 4.000 personnes est une rareté pour Vladivostok, où même les manifestations anti-gouvernementales les plus courues comptent à peine 500 individus.

Lists of participants and payoffs by LJ user alexhitrov

Listes de participants et de paiements au rassemblement pro-Poutine du 18 février à Vladivostok. Photo Alexander Hitrov/alexhitrov sur LJ, utilisée avec permission.

L'affaire serait vite tombée dans l'oubli si sa discussion n'était devenue virale. Les autorités locales de leur côté ont aussi alimenté le brasier.

Les syndicats régionaux étaient les organisateurs du rassemblement, et c'est eux qui ont d'abord porté le blâme des versements. Viktor Pinsky, président de la Fédération des syndicats de la région du Primorié, a déclaré [en russe] que la manifestation “a réuni plus de 4.000 personnes que le sort de la Russie ne laisse pas indifférentes, qui font confiance à Vladimir Poutine et soutiennent sa candidature à la présidence.”

Les syndicats ont dit [en russe] que tout le matériau et les vidéos médiatiques trouvés en ligne n'étaient que de la provocation, et que les vidéos étaient fabriquées avec des gens jouant la comédie. Voilà pourquoi les syndicats souhaitent l'ouverture d'une enquête en la matière. Le chef de cabinet du premier ministre Poutine à Vladivostok est convaincu [en russe] que les forces d'opposition, ulcérées que 4.000 personnes soient venues au rassemblement pro-Poutine, s'efforcent de torpiller l'événement.

Divers blogueurs, journalistes et organes d'information ont fourni des images des individus qui possédaient des listes des participants et distribuaient des billets (500 roubles = 1,70 €). Ces images sont abondamment diffusées sur internet : l'utilisateur LJ alexhitrov – le photographe vivant à Vladivostok Alexander Hitrov – a publié un photo-reportage exhaustif [en russe] du rassemblement sur son blog, et l'utilisateur LJ user hajoff propose quelques photos supplémentaires sur la communauté LJ de Vladivostok, ici [en russe].

Et si la participation a été volontaire comme le prétendent les syndicats, pourquoi quelqu'un aurait-il eu des listes pour y cocher les noms ? L'utilisateur LJ temniykot témoigne [en russe] :

J'ai été au rassemblement. Je n'ai pas entendu parler ni vu de “paiements” – mais il est vrai que les gens des entreprises de la région étaient amenés et inscrits comme “présent/absent,” et que les gens étaient acheminés par bus de quelque part, et que les retraités recevaient des anoraks (certains en prenaient quatre [à la fois]) […].

Tous s'accordent à dire que l'organisation était impeccable : placards préparés et imprimés d'avance, anoraks avec des slogans pro-Poutine arborés par les participants, nourriture chaude, thé et divertissement musical fournis par les organisateurs. Il est évident que les partisans de Poutine avaient les moyens nécessaires, mais d'où venaient les fonds ? Si c'est du budget de l'Etat, l'affaire doit faire l'objet d'une enquête, et pour le coup, pas en faveur des syndicats.

1 commentaire

  • […] Russie : Polémique après le meeting pro-Poutine de Vladivostok · Global Voices en Français […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site