Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Dmitry Rybolovlev, quintessence du “Nouveau Russe”

Le milliardaire  Dmitry Rybolovlev est le «Nouveau Russe» par excellence, de par ses activités controversées au cours de l'ère Eltsine, sa pratique des affaires au goût du jour, et ses dépenses extravagantes à l’international – il vient juste d’acheter [en anglais] l’appartement le plus cher de New York.

Global Voices a replacé la Russie des oligarques dans leur contexte historique et économique dans un billet de novembre 2011, intitulé «le FC Anzhi et l'argent de l’ère Eltsine”:

Depuis la chute de l'Union soviétique il y a 20 ans, le monde a observé la transition de la Russie vers le capitalisme avec un grand intérêt. L'ère Eltsine des années 1990 a été caractérisée par une lutte pour savoir qui allait sortir gagnant de la transition des modes d’exploitation des grandes sources de richesse de la Russie, telles que ses ressources naturelles. Les vainqueurs de cette lutte sont communément appelés « oligarques », car ils possèdent un degré de richesse qui dépasse l’entendement pour la plupart des gens.

Une autre expression qualifiant  les personnes qui ont émergé du processus de privatisation avec de grandes fortunes est ‘Nouveaux Russes.’ Alors que le terme «oligarques» concerne davantage le pouvoir politique de ces individus, l’expression « nouveaux Russes », souligne le volet économique de leur influence.

Le blog ToperJokes – un site qui traduit des blagues russes et ukrainiennes en anglais – consacre un dossier entier aux blagues sur les nouveaux Russes. En voici une:

Un nouveau Russe demande au prêtre:
– Père, mon chat est mort. Je veux que vous lisiez son service funèbre !
– Non, nous ne pouvons pas faire cela dans l'Eglise orthodoxe.
– Que dois-je faire alors?
– De l’autre côté de la route il y a l’église d’une secte, ils feront n'importe quoi pour de l'argent.
– Est-ce que 4000 dollars seront suffisants?
– Mon fils, pourquoi ne pas avoir dit dès le départ que vous aviez un chat baptisé !

Comme cette blague le suggère, les Nouveaux Russes  se caractérisent également par l’hypothèse, souvent tacite, que leur richesse a été acquise par des méthodes illégales. Durant toute transition du pouvoir, il existe inévitablement des périodes où les lois sont vagues ou inexistantes. La Russie n'a pas encore établi le cadastre complet du pays, et il est donc peu surprenant que les ‘Nouvelles de Moscou’ aient estimé [en anglais], l'automne dernier, que 90% des appartements sont loués au noir à Moscou.

Le blog Analyseman a examiné [en russe] les activités de M. Rybolovlev au cours de l'ère Eltsine, y compris les 11 mois qu'il a passé en prison, accusé du meurtre d'un directeur d'usine :

“Dans les années 1990, Dmitry Rybolovlev a été l'un des participants les plus actifs à la privatisation dans sa région. M. Rybolovlev dirigeait alors la Banque de Crédit FD à Perm et a acheté des actions principalement dans des usines de produits chimiques. En 1992-1993, le premier vice-président du Fonds de la propriété de la région de Perm, Vladimir Chevtsov, l'a aidé à privatiser le site majeur d’Uralkali et est devenu son associé. En 1996, tous les deux ont été accusés d'avoir organisé l’assassinat du directeur de l'usine Neftekhimik de Perm. M. Rybolovlev a passé 11 mois en détention avant son procès et a été libéré contre une caution d’1 milliard de dollars “-. Et ceci explique un peu la façon dont l'argent [consacré à l'appartement de New York City] avait été gagné.

D'autres victimes du changement de régime sont les questions de normes de sécurité et d'infrastructure. Le blog MCINC sur Live Journal en langue russe parlait la semaine dernière de la façon dont les propriétaires d'usines russes ne sont pas tenus responsables en cas d'accident, alors qu'ils continuent pourtant à toucher des indemnisations financières de l'Etat.

De telles pratiques sont illustrées par un accident majeur survenu dans l'usine Uralkali de M. Rybolovlev en 2006. UralKali.com a publié [en anglais] les conclusions officielles de l'administration russe sur la cause de l'accident ainsi que les obligations juridiques de la société concernant le paiement des dommages-intérêts aux victimes:

La société Uralkali (Berezniki, région de Perm) a reçu le rapport de la nouvelle enquête sur les causes de l'accident survenu à la mine Uralkali le 1er Octobre 2006. Comme indiqué précédemment, la deuxième enquête a été menée par la commission russe de surveillance de la sécurité dans les mines, Rostekhnadzor, le 11 Novembre 2008, commission mise en place sur ordre du vice premier ministre russe Igor Sechine. […]

Jusqu'à présent, aucune décision judiciaire, exigeant qu’Uralkali rembourse les dépenses spécifiées dans le rapport, n’a été rendue. Toutefois, la société ne donne aucune assurance de paiement concernant ces remboursements, qui pourraient dépasser 3,1 milliards de roubles.

Alors la question qui se pose est : Qu'est-ce que les Nouveaux Russes font de leur argent ?

Le précédent article de Global Voices sur Suleyman Kerimov du FC Anzhi, et celui relatif [en anglais] à Mikhaïl Prokhorov des New Jersey Nets, abordent  la façon dont beaucoup de Nouveaux Russes achètent des équipes sportives internationales.

Coïncidence, c’est à M. Kerimov que M. Rybolovlev a vendu sa participation dans Uralkali en 2010 lors de son divorce coûteux d'avec sa femme Elena après 21 ans de mariage.

Le blog Analize Faktor a examiné [en russe] les détails de ce divorce, qui a eu des répercussions internationales :

Un tribunal de Genève a imposé une mesure provisoire sur les actifs d’Uralkali, un producteur important d’engrais potassiques de la Fédération de Russie, dans le cadre du divorce entre l'actionnaire Dmitri Rybolovlev et son épouse Elena […]

Elena Rybolovleva engagé une procédure de divorce à la fin 2008 en Suisse. Elle a prétendu avoir un droit légal à la moitié des biens de son mari et a intenté des poursuites contre lui aux États-Unis, dans les îles Vierges, et à Chypre, ainsi qu’au Royaume-Uni et à Singapour. […]

A mill at one of Uralkali’s processing plants in Berezniki, Russia. Flickr photo by ICT Group (CC BY-SA 2.0).

Installation dans une des usines de transformation d’Uralkali

à Berezniki, en Russie. Photo Flickr par ICT Group (CC BY-SA 2.0).

Le Blog Agent 4 Stars a remis dans son contexte [en anglais] l’investissement de M. Rybolovlev dans l'AS Monaco football club, en décembre 201, à la suite de la vente de sa participation dans Uralkali:

Le Prince Albert II de Monaco a déclaré que le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev désirait investir 200 millions d'euros dans le club de football local. “Nous allons discuter de cet investissement avec l'administration du club dans les prochains jours”, a dit le monarque au journal Nice Matin. Sept fois champion de France, l'AS Monaco est confronté à de graves difficultés financières après avoir été relégué de la Ligue 1 la saison dernière. Rybolovlev, le propriétaire de la plus grande entreprise d'engrais potassiques de Russie, Uralkaly, vit actuellement à Monaco. […]

Auparavant, le club de Monaco a bénéficié du soutien d'un autre magnat russe, Aleksey Fedorychev.

Le blog a examiné la liste des autres actifs détenus par M. Rybolovlev et son ex-femme Elena:

L’hôtel particulier de Donald Trump à Palm Beach appartient désormais à Dmitry Rybolovlev et à son ex épouse Elena Rybolovlev. Grâce à County Road Property LLC, en 2008, Rybolovlev  a payé comptant pour le domaine du 515 N. County Road, qui possède une vue dégagée de 145 mètres face à l'océan et a une superficie de 6 hectares. Rybolovlev a conclu l'affaire pour 5 millions de moins que le prix de 100 millions de dollars demandé par Trump. Trump avait acheté la propriété en 2004 pour 41,4 millions. En Juin 2008, par une déclaration au Wall Street Journal, Rybolovlev a confirmé qu'il était le mystérieux acheteur russe derrière l'affaire Trump. Il a dit qu'il n'avait pas l'intention de faire de Palm Beach son domicile. Un expert immobilier du comté de Palm Beach a évalué la valeur de ce domaine à 48 millions de dollars en 2010.
Dmitri Rybolovlev possède également une série de propriétés somptueuses de Londres à Singapour et une maison de rêve inachevée, une réplique du Petit Trianon, qu’il avait prévu de construire à Cologny, la colline la plus huppée de Genève.
Les actifs de M. Rybolovlev incluent également une collection d'art bourrée de tableaux de Picasso, Van Gogh, Gauguin et Monet. Ces petableaux étaient à l'origine destinés à orner la propriété de Cologny.

Enfin, la semaine dernièrr, les médias anglophones et de langue russe ont fait mention d'un achat record : M. Rybolovlev avait acquis l'appartement historiquement le plus cher de New York et placé la propriété au nom de sa fille de 22 ans. Un utilisateur de LiveInternet nommé dispepsia a fourni [en russe] les détails de la vente:

 La semaine dernière, une étudiante russe de 22 ans, Ekaterina Rybolovleva, a acheté un appartement à Manhattan pour 88 millions de dollars. Bien sûr, Ekaterina est la fille du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, qui a récemment vendu ses parts dans Uralkali. […]
La fortune de Dmitry Rybolovlev, actionnaire d’Uralkali, est estimée à 9,5 milliards de dollars – ce qui fait de lui la 93ème personne plus riche du monde.
L'ancien propriétaire de l'appartement, Sandy Weill (ancien PDG de Citigroup),  l’a vendu au richissime Russe pour 88 millions de dollars! M. Weill avait acheté l'appartement en 2007 pour 48 millions de dollars. […]
L'appartement se situe dans un immeuble, considéré comme le meilleur jamais construit, au 15 Central Park West. Il a été construit en 2006-2007 par le célèbre architecte Robert Stern. L'appartement occupe le 20ème étage dans son intégralité et a une superficie de 626,5 mètres carrés. En outre, l'appartement est entouré sur trois côtés par une terrasse de 193 mètres carrés.

Répondant à un intervenant, l'utilisateur dispepsia a écrit:

À mon avis, c'est un bon investissement – parce que l'endroit est si beau ! Et il n'a pas dépensé son argent en boissons alcoolisées ou dans le jeu, et le fait que c'est si cher – eh bien, il [peut facilement se le permettre]! Contrairement à nous, [les gens ordinaires].

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site