Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Hommages en ligne à la journaliste américaine Marie Colvin tuée à Homs

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur le soulèvement en Syrie en 2011/12.

[Liens en français ou en anglais] Marie Colvin et Rémi Olchik ont été tués la semaine dernière, pendant l’attaque du centre médiatique de fortune où ils se trouvaient, dans le quartier Baba Amr, à Homs en Syrie.  Tous  deux étaient des journalistes en mission : elle, correspondante à l’étranger du Sunday Times, et lui, photographe.

Le jeudi 23 février, le monde s’est réveillé avec la nouvelle de leur mort sous les débris du centre de presse, qui avait été la cible des forces d’Assad. Partout dans le monde, les médias et les internautes ont rendu hommage aux reporters assassinés. Leur mort a fait la une de tous les médias, attirant l’attention sur le sort des Syriens massacrés au quotidien pour protester contre le régime.

Sur Facebook, des utilisateurs ont créé la page Marie Colvin’s Eyepatch , nommée en référence au bandeau qu’elle portait sur l’œil gauche depuis sa blessure reçue il y a plus de dix ans, tandis qu’elle couvrait le conflit entre le gouvernement sri-lankais et les Tigres de libération de l’Îlam Tamoul.

Des milliers d’internautes de toutes les nationalités ont exprimé leurs condoléances sur la page. Certains étaient des fans, d’autres d’anciens collègues, ou encore des journalistes avec qui elle avait travaillé durant d’autres batailles, telles que celle de Misrata en Libye.

Voici une sélection des réactions sur la page Facebook :

شكراً

Merci

Ruhe in Frieden… Heldin!

Repose en paix… Héroïne !

we don`t forget u libyan rebels we love u i remember when u was with in front line_

On ne t’oublie pas, les rebelles libyens, on t’aime je me rappelle quand tu étais sur le front

What a courageous woman you were…I truly admire you …youre legacy will live on..RIP

Quelle femme courageuse tu es… Je t’admire sincèrement… ton héritage sera toujours présent… Repose en paix

Les commentateurs se souviennent de Marie Colvin comme d'une journaliste très courageuse dont le courage lui permettait de couvrir des guerres depuis les champs de batailles, de Chennai en Inde à Misrata en Libye jusqu'à Homs en Syrie.

De nombreuses autres personnalités ont rendu hommage à Marie Colvin sur le réseau social, partageant son dernier reportage.

Piers Morgan recommande de lire l'article du Sunday Times :

@piersmorgan : Je viens juste de lire un brillant hommage à Marie Colvin de la part de son éditeur du Sunday Times, John Witherow, dans le tirage du jour. Vraiment superbe !

Shadi Hamid ajoute :

@ShadidHalid : Colvin est morte mercredi. Voici sa dernière et bouleversante dépêche depuis Baba Amr : thetim.es/yLem2w #Syria

Seulement deux jours après la tragique mort de Rémi Olchik et Marie Colvin, la chaine de télévision du gouvernement syrien Al Ikhbaria Suria  a cependant présenté une vidéo [arabe] dans laquelle l’État niait toute responsabilité dans l’assassinat des deux journalistes.

La vidéo (voir le lien ci-dessus) suggère que Marie Colvin et Ochlik auraient pu être des agents de renseignements entrés secrètement sur le territoire – ce dernier point étant vrai – dans le but de soutenir les forces armées de l’opposition.

Quelques jours après l’attaque, le régime syrien a annoncé que le corps de la journaliste serait inhumé en Syrie et non rapatrié aux États-Unis.

La journaliste américaine Christiane Amanpour a publié la nouvelle sur Twitter :

@camanpour LES AGENTS REFUSENT LE RAPATRIEMENT DU CORPS DE MARIE COLVIN. LE SIÈGE CONTINUE. ELLE SERA ENTERRÉE LÀ OÙ ELLE EST TOMBÉE.

Au même moment, dans l’émission d’Anderson Cooper, AC360 [en anglais], CNN a rendu publique une vidéo de la mère de Marie Colvin, Rosanne Colvin, disant : « Je veux ma fille à la maison ».

Dans cette vidéo, présentée par Anderson Cooper durant son émission du lundi soir, Rosanne Colvin affirmait qu’ « ils (la famille Colvin) allaient faire tout leur possible, peu importe la difficulté, et peu importe le temps que cela prendra. »

La mort de Marie Colvin est une triste nouvelle pour le journalisme. Ceux qui accordent de la valeur à l'information viennent de perdre une journaliste exceptionnelle qui comprenait clairement l’essence de son métier.

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur le soulèvement en Syrie en 2011/12.

2 commentaires

  • […] Syrie : Hommages en ligne à la journaliste américaine Marie Colvin tuée à Homs · Global Voices … […]

  • Pingback: Syrie | Pearltrees

    […] Syrie : Hommages en ligne à la journaliste américaine Marie Colvin tuée à Homs · Global Voices … […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site