Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Porto Rico : “Pourquoi avoir peur d'une image?”

Le magazine en ligne 80 Grados [en espagnol, comme tous les liens] a publié cette semaine un article du photojournaliste Ricardo Alcaraz dans lequel il dénonce le président de l'Université de Puerto Rico, Miguel Muñoz, pour avoir censuré une photo qui faisait partie d'un de ses reportages pour l'édition du 25e anniversaire du journal mensuel de l'Université, Diálogo. R. Alcaraz est le seul journaliste encore en poste parmi le personnel d'origine du journal.

La photo en question est celle de la grève des étudiants de l'Université de Puerto Rico en 2010 qui montre un officier de police hurlant sur une étudiante en détresse. R. Alcaraz affirme que le président de l'université était préoccupé par certaines photos depuis le début :

En estos días está circulando la más reciente edición de Diálogo, cuya portada está dedicada a los 25 años del periódico. En este número estaba supuesto a publicarse en dos de sus páginas un foto-ensayo, con una selección que hice de las imágenes más representativas de mi trabajo en estos 25 años, pero no salió. Fue censurado por la nueva directora de Diálogo, porque el presidente de la Universidad de Puerto Rico (UPR), Miguel Muñoz, objetaba algunas de las fotos incluidas en el ensayo.

Ces jours-ci, la dernière édition de Diálogo a été publiée, la une était dédiée aux 25 ans du journal. Sur ce sujet, deux de ses pages étaient censées proposer un reportage photo, avec une sélection des photos les plus représentatives de mon travail de ces 25 dernières années, mais il n'a pas été publié. Il a été censuré par le nouveau directeur de Diálogo, parce que le Président de l'Université de Porto Rico, Miguel Muñoz, s'est opposé à la parution de certaines d'entre elles.
This photo by Ricardo Alcaraz of the 2010 student strike was to be published on the 25th anniversary of Diálogo. The paper's director did not want the photo used because of objections by the university's president. Rather than taking the photo out, Alcaraz decided to retire the photo essay altogether. Photo published with Alcaraz's permission)

Cette photo de Ricardo Alcaraz pendant la grève des étudiants 2010 devait être publiée pour le 25e anniversaire de Diálogo. Le directeur du journal ne voulait pas que la photo soit utilisée en raison des objections émises par le président de l'université. Plutôt que de retirer sa photo, Alcaraz décidé de retirer le reportage en entier. Photo publiée avec l'autorisation de Alcaraz)

Cependant, après quelques discussions entre R. Alcaraz et le directeur, le point de discorde se résumait à la seule photo de la grève (ci-dessus), mais R. Alcaraz a décidé de retirer le reportage dans son entier:

Se me pidió que la reconsiderara; que si retiraba o cambiaba esta foto, el foto-ensayo se publicaba. Pero me negué, y le dije a la directora que si yo retiraba esa foto con tal de publicar el resto de las imágenes, eso sería faltarme el respeto a mí mismo. Resultado: el ensayo no se publicó.

On m'a demandé de revoir ma position; si je la supprimais ou si je changeais la photo, le reportage serait publié. Mais j'ai refusé, et ai dit au directeur que si je suis retirais la photo juste pour voir les autres publiées, je me renierai. Résultat: l'article n'a pas été publié.

R. Alcaraz déplore que ce soit ainsi que l'administration ait décidé de célébrer les 25 ans de Diálogo:

Así celebra esta administración universitaria los 25 años del periódico: con la intolerancia y la censura.

C'est ainsi que l'administration de l'université fête les 25 ans du journal: avec de l'intolérance et de la censure.

L'affaire n'est pas passée inaperçue. Des dizaines de personnes ont republié la photo censurée sur les murs de Facebook et twitté le lien de l'histoire 80grados. Il y a eu une vague de solidarité et d'indignation.

On ne sait pas pourquoi l'administration s'oppose à la publication, et R. Alcaraz se le demande toujours:

¿Por qué se le teme tanto a una imagen? ¿Realmente tiene tanta fuerza? ¿Influye tanto? ¿Por qué tanto empeño en impedir que se vea?

Pourquoi tant craindre une image? A-t-elle vraiment tant de force? Tant d'influence? Pourquoi cette insistance dans la censure?
* Global Voices Puerto Rico a republié beaucoup de photos de Ricardo Alcaraz au cours des dernières années. Cliquez ici pour voir la pag spéciale relative aux manifestions étudiantes de Porto Rico 2010/11 et, plus récemment, la Manifestation contre le pipeline.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site