Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Guatemala : Les Bicimaquinas, ces drôles de machines à pédales de vélo

[Liens en espagnol et en anglais] Maya Pedal est une organisation au Guatemala qui apporte un peu de progrès par le biais des vélos d'occasion. Ceux qui peuvent être réparés ont une nouvelle vie en tant que moyen de transport peu coûteux dans les rues du Guatemala et ceux qui ne sont plus utilisables comme bicyclettes se transforment en machines à pédales pour aider au tâches quotidiennes telles que pomper de l'eau, moudre le blé, le mélanger, décortiquer les noix et pour fabriquer des tuiles.

Demonstrating the Maize Mill in Atitlan by Maya Pedal

Démonstration à l'usine de maïs d'Atitlan par Maya Pedal

Comme décrit sur ​​le blog Central American Politics et le site Web Earth911, la Maya Pedal fournit des équipements très utiles qui ne nécessitent pas d'électricité ou de carburant. La vidéo suivante sous-titrée en anglais montre quelques-unes de ces machines étonnantes et les personnes qui sont derrière le projet :

Extrait du site Maya Pedal :

L'énergie fournie par le pédalage a d'innombrables applications, qui, autrement, exigeraient de l'électricité (qui peut ne pas être disponible) ou de la puissance manuelle (ce qui demande beaucoup plus d'efforts). Les Bicimaquinas sont faciles et agréables à utiliser. Elles peuvent être construites avec des matériaux disponibles localement et peuvent être facilement adaptées aux besoins des populations locales. Elles libèrent l'utilisateur des hausses des coûts de l'énergie, peuvent être utilisées partout, sont faciles à entretenir, ne produisent aucune pollution et permettent de faire de l'exercice sainement.

Nous faisons des pompes à eau, des moulins, des batteuses, des tuiliers, des décortiqueuses de noix, des mélangeurs (pour la fabrication des savons et des shampooings ainsi bien que pour mélanger des produits alimentaires), des trikes (sorte de motocyclette à trois roues), des remorques et plus encore.

Maya Pedal fournit également des modes d'emploi et des plans de construction pour certains de leurs modèles les plus populaires afin que les gens puissent construire leurs propres “bicimáquinas“, contraction signifiant “machines à pédales de vélo”.

Vous pouvez voir quelques-unes de ces machines en train d'être utilisées dans cette série de vidéos en 3 parties, avec des images de Maya Pedal 2003 : du processus de conception des équipements en fonction des besoins exprimés par les agriculteurs aux réunions  où les machines sont présentées et où les utilisateurs apprennent à les utiliser. Des formations à la fabrication et à l'entretien sont également dispensées  pour les machines à pédales de vélo, une nécessité lorsqu'on les utilise dans les régions isolées.

http://www.youtube.com/watch?v=nrqbtUKpSjo
http://www.youtube.com/watch?v=-Uzr1TY5bMY
http://www.youtube.com/watch?v=mtyNFs2aFxA

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site