Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : Manifestation géante contre le régime

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur la contestation à Bahreïn 2011.

“A bas, à bas Hamad” ont scandé des dizaines de millliers de manifestants contre le roi Hamad de Bahreïn, en occupant une des principales artères de la capitale, non loin du rond-point de la Perle, symbole de la révolution de Bahreïn.

[Les liens suivants sont en anglais, sauf mention contraire]. Ce défilé de masse sur l'avenue de Budaiya vendredi 19 mars 2012 voulait réitérer les revendications populaires contre l'autocratie bahreïnie, impliquée dans les meurtres, les arrestations, la corruption, l'oppression et discrimination des citoyens, établies par la Commission indépendante d'enquête bahreïnie qu'a missionnée le roi pour examiner les événements des deux premiers mois de manifestations [rapport en PDF].

En mars 2011, les forces du Bouclier de la Péninsule entrèrent à Bahreïn, sous la conduite de l'Arabie Saoudite, pour écraser les manifestations et appliquer la loi martiale permettant l'arrestation des figures de proue de l'opposition. Celles-ci furent pour la plupart traduites devant des tribunaux militaires et condamnées à la prison à vie, y compris le militant des droits de l'homme Abdulhadi Khawaja, Le blogueur Ali Abdulimam fut condamné par contumace à 15 ans de prison.

Le soulèvement a fait jusqu'à ce jour plus de 70 morts – abattus par balle, torturés à mort, renversés par des voitures, ou suffoqués par l'usage excessif des gaz lacrymogènes. Le refus du régime de prendre en compte les revendications, comme les appels internationaux à la remise en liberté des prisonniers et de réformer, a incité les protestataires à poursuivre les manifestations et à élever la voix au moyen des médias sociaux.

L'activiste bahreïnie Maryam Al-Khawaja a publié cette photo de la manifestation de vendredi :

Image by @MARYAMALKHAWAJA

Photo @MARYAMALKHAWAJA

@DominicKavakeb a mis en ligne sur Twitter cette photo de deux vieux messieurs qui y prennent part :

Imaged posted by @DominicKavakeb

Photo mise en ligne par @DominicKavakeb

Quant à l'utilisateur de YouTube bilad14feb, il publie cette vidéo de la manifestation avec un commentaire : “Marche de l'opposition bahreïnie (Bahreïn nous voilà) 9 mars 2012.” On constate le grand nombre de manifestants :

Mohammed Ashoor commente la participation au rassemblement :

@MohmdAshoor: Je n'ai jamais aimé les jeux avec les chiffres, tout ce que je sais, c'était le plus grand défilé où je sois allé

Tandis que Al Dawar tweete cette photo de manifestants portant une énorme banderole disant Non au dialogue avec le Roi. La bannière, au centre de la photo, dit : Non au dialogue avec les assassins.

Image posted by @al_dawar14

Photo publiée par @al_dawar14

Une autre photo, publiée par l'avocat @reemashallan montre un slogan contre le sectarisme : “Chiites et Sunnites,  nous sommes frères, nous ne braderons pas ce pays” :

Image posted by @reemashallan

Photo publiée par @reemashallan

La Société Nationale d'Action Démocratique (Waad) a publié cette photo du rassemblement, demandant la libération du secrétaire général emprisonné du Waad, Ibrahim Shareef, au nombre des chefs de l'opposition condamnés par un tribunal militaire :

Image posted by @Waad_bh

Photo publiée par @Waad_bh

Le rassemblement n'était pas terminé qu'on apprenait sur Twitter le décès d'un manifestant de plus, par la voix du militant des droits de l'homme Said Yousif :

@SAIDYOUSIF: #Bahrain Fadhel merza le jeune homme de Duraz atteint à la tête par une grenade lacrymogène alors qu'il manifestait sans violence, vient de décéder

Le lendemain, samedi, l'enterrement de ce jeune de 21 ans a été suivi massivement. Zainab Al Khawajah, qui tweete sous le pseudonyme Angry Arabiya (‘Arabie en colère’), était dans le cortège funèbre et a fait part de ses observations.

@angryarabiya: Le corps de Fadel porté par les martyrs qui crient “à bas à bas Hamad!!”

Image posted by @angryarabiya

Photo publiée par @angryarabiya

D'autres utilisateurs de Twitter y étaient aussi, tel Mohammed Ashoor, qui partage cette photo des obsèques :

@MohmdAshoor: Obsèques en ce moment du jeune #fadhel, 21 ans, atteint en pleine tête par une grenade lacrymogène

Image posted by @MohmdAshoor

Photo publiée par @MohmdAshoor

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur la contestation à Bahreïn 2011.

1 commentaire

  • […] Bahreïn : Manifestation géante contre le régime · Global Voices en Français […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site