Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : Hommage au cyber dissident Zouhair Yahyaoui

"National Day for Internet Freedom" Photo by inf0mag.blogspot.com

Photo de inf0mag.blogspot.com

Aujourd'hui 13 mars 2012 est le 7ème anniversaire de la mort de  Zouhair Yahyaoui,le premier cyber activiste tunisien, détenu par le régime Ben Ali. Sur le site qu'il avait créé, TUNeZINE, Zouhair Yahyaoui avait critiqué la corruption et l'autoritarisme du régime Ben Ali.

Dans un sondage en ligne sur son site, Zouhair avait posé cette question :

Selon vous, la Tunisie est une république, un royaume, un zoo, une prison ou rien ?

Bien qu'il blogue sous le pseudo Ettounsi (le Tunisien), la police tunisienne l'avait retrouvé et il avait été arrêté  le 4 juin 2000. Un an plus tard, un tribunal de Tunis le condamnait à deux ans de prison pour “publication de fausses informations”, “utilisation illicite d'un accès à internet” et “vol d'un employeur”.

En novembre 2003, grâce à des interventions de l'étranger, les autorités tunisiennes lui accordaient la liberté conditionnelle. Zouhair Yahyaoui avait passé  18 mois derrière les barreaux, durant lesquels il a été torturé et brutalisé tant physiquement que verbalement. Sa santé en a été sérieusement compromise et il souffrait de problèmes rénaux. Le  13 mars 2005, il est décédé d'un problème cardiaque.

Zouhair Yahyaoui a gagné de nombreux prix pour son engagement pour la liberté d'expression sur le Net. Reporter sans frontières lui a décerné son prix pour la liberté d'expression pour “sa contribution à la liberté d'informer sur Internet”.

En sa mémoire, et en reconnaissance de son cyber activisme et des sacrifices consentis pour une Tunisie plus démocratique, le 13 mars est désormais en Tunisie la Journée nationale pour la liberté d'Internet.

Le blogueur Kamel Mahdhaoui a rendu hommage à Zouhair Yahyaoui :

Je prie pour que Dieu nous pardonne de n’avoir pas entendu suffisamment Zouhair, Bouazizi, et les martyrs de tout lieu et tout temps.

Hommage à Zouhair Yahyaoui dit Ettounsi de Tunezine.

Hommage pour son combat pour la liberté sur Internet et pour la dignité.

Il nous a quittés le dimanche 13 mars 2005.

L'auteur du blog 13 mars, journée  Zouhair Yahyaoui pour la liberté sur Internet, un blog qui a été lancé pour que le 13 mars soit associé au nom de Zouhair Yahyaoui a écrit :

Zouhair Yahyaoui était un de ces nombreux jeunes diplômés tunisiens qui ont violemment et douloureusement subi les conséquences de la dictature de Ben Ali dès leur entrée dans l'âge adulte.

Sa liberté, il a voulu la prendre, sans attendre que les conditions soient favorables, ou plus faciles, sans attendre que ce soit ” le meilleur moment ” (…)Sur son site, sur ses forums, il dénonce infatigablement les atteintes aux droits de l'Homme, les procès injustes, il y soutient les opposants au régime.

@Papiillon soulève une question clé, ceux qui ont nui à Zouhair Yahyaoui ont -ils du rendre des comptes ou non, dans ce tweet :

Je suppose que les juges, procureurs et policiers qui ont detruit la vie de Zouhair Yahyaoui sont sous les verrous ?

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site