Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Grèce : La chanteuse et musicologue Domna Samiou s'éteint à 84 ans

Tristesse et chagrin ont salué, en Grèce et dans le monde entier, la nouvelle du décès [en grec] de la musicienne Domna Samiou [en anglais], une des représentantes les plus importantes et les plus distinguées de la musique populaire traditionnelle grecque. Elle est morte d'une leucémie dimanche matin, 11 mars 2012.

On peut lire sur son site internet [en grec et anglais] le récit personnel de son enfance :

Je suis née à Kaisariani [un quartier fondé à Athènes par les réfugiés d'Asie Mineure] en 1928. Mes parents étaient d'Asie Mineure. Ma mère vint en Grèce en 1922 avec les réfugiés, seule. Elle  avait quitté son village de Bayindir pour aller à Smyrne. […] Mon père resta prisonnier en Asie Mineure, et arriva en Grèce un an plus tard, avec l'échange de populations. Au début ma mère, comme tous les réfugiés, vécut dans des entrepôts et des écoles. Ensuite on leur donna des tentes à Kaisariani. […] Mes premiers souvenirs sont d'habiter une cahute. Chaque famille reçut une cahute, quel que fût le nombre de ses membres. Une seule pièce. […] On peut imaginer quelle pauvreté il y avait. Je me souviens que souvent il n'y avait rien pour le dîner chez nous. Les habits ? Je me souviens que nous recevions des chaussures une fois par an, quand nous pouvions nous en payer.

Domna Samiou. Image from her Facebook profile.

Domna Samiou. Photo de son profil Facebook.

A l'âge de 13 ans, Domna eut son premier contact avec la musique byzantine et populaire, par le musicologue et chanteur Simon Karas. Dans les années 70, elle commença à se produire en public en compagnie de Dionysis Savvopoulos [en anglais], chantant des chansons populaires traditionnelles grecques dans leur forme d'origine au lieu du style plus communément commercialisé.

Sa notoriété grandit dans la diaspora grecque avec la diffusion de ses chansons dans de nombreux pays d'Europe, aux USA et en Australie.

En 1981, elle créa l'Association Domna Samiou de musique populaire grecque, une institution à but non lucratif avec pour objet principal la préservation et propagation de la musique traditionnelle grecque. Elle archive les divers enregistrements de chansons populaires de toutes les régions de Grèce systématiquement réalisés par Domna Samiou pendant 40 ans (1963-2000).

En 2005, le Président de la Grèce Konstantinos Stefanopoulos la décora.

Sur sa page Facebook, des centaines de personnes ont exprimé leur tristesse et leur affection pour sa présence musicale et sa contribution à la musique traditionnelle grecque.

Αρτεμης Καξηρης (Artemis Kaxiris) [en grec] :

 H ελλαδα ακομα φτωχοτερη.καλο ταξιδι

La Grèce est encore plus pauvre. Adieu

Vasw Karasmanoglou [en grec] :

ΜΟΛΙΣ ΔΙΑΒΑΣΑ ΤΗΝ ΕΙΔΗΣΗ….ΠΡΑΓΜΑΤΙΚΑ ΠΟΛΥ ΟΔΥΝΗΡΟ,ΕΦΥΓΕ Η ΤΕΛΕΥΤΑΙΑ ΣΗΜΑΝΤΙΚΟΤΕΡΗ ΕΡΜΗΝΕΥΤΡΙΑ ΤΗΣ ΜΟΥΣΙΚΗΣ ΜΑΣ ΠΑΡΑΔΟΣΗΣ..ΚΑΛΟ ΤΑΞΙΔΙ…

Viens de voir les informations…Vraiment douloureux, la dernière grande chanteuse de notre musique traditionnelle est morte…Adieu

De nombreux sentiments et pensées ont aussi transité par Twitter :

 Paix à Domna Samiou. Merci d'avoir aidé à conserver une part importante de notre patrimoine musical grec – au moins pour une génération de plus.

@nikosofficiel RIP à Domna Samiou, grande figure de la musique démotique. Je la découvre cette nuit à l'occasion de cette triste nouvelle…

“Εφυγε” η προστατιδα της Ελληνικης παραδοσης, η μεγαλη Δομνα Σαμιου…αξιοσεβαστη και καλοψυχη,γεματη μουσικες απο ολη την Ελλαδα…

@alexiakovou: La Grande Domna Samiou, défenseure de la tradition grecque, est décédée…respectable et mélancolique, remplie de musique de toute la Grèce…

Certains ont souligné sur Twitter qu'une figure aussi importante de la culture grecque n'était pas devenue une “célébrité” prétentieuse et que les jeunes générations n'ont peut-être pas assez connu sa musique :

: Αυτοί που πραγματικά αγαπούν τον τόπο μας, μεγαλουργούν χωρίς φανφάρες, χωρίς προβολείς, χωρίς χωρίς χωρίς Καληνύχτα ΔΟΜΝΑ ΣΑΜΙΟΥ

@PGS_ATH: Ceux qui aiment vraiment notre patrie prospèrent sans présence prétentieuse, sans gros projecteurs, sans sans sans… Bonne nuit DOMNA SAMIOU

: Πέθανε η Δομνα Σαμιου.Γι αυτο δεν λέτε τίποτα – λες κ όλοι γεννηθήκαμε με Etta James.Κρίμα..

@Zoe_fion: Domna Samiou est morte. C'est pour ça que vous ne dites rien. Comme si nous étions tous supposés nés et grandis avec Etta James. Quel dommage.

Voici une vidéo de sa chaîne YouTube, où elle chante à Sydney en 1984. Ce chant traditionnel grec provient de réfugiés de Thrace orientale et d'Istanbul et a pour titre “Eche Geia, Panagia” (Adieu, Vierge Marie) :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site