Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : La campagne demandant de mettre fin à un an de massacres

Ce billet fait partie du dossier central de Global Voices sur les soulèvements en Syrie en 2011-2012 .

Unite for Syria

Contribution de Zeinab à la campagne (Égypte)

Pour marquer le premier anniversaire des violences qui ont réprimé  la révolution syrienne des les premières manifestations du 15 mars 2011, une campagne mondiale a été lancée par des célébrités, encourageant les utilisateurs de Twitter et les ONG (CIHRS, FIDH, etc.) du monde entier à lancer un appel global aux dirigeants politiques pour qu'ils s'entendent et pour en finir avec ce massacre.

Les internautes doivent prendre des photos d'eux tenant une pancarte qui dit : “UNISSONS-NOUS POUR LA SYRIE” ou “ARRETONS 1 AN DE MASSACRES” dans leur propre langue et de publier leur photo sur la page Facebook de la campagne. La campagne a lieu du Brésil a l'Indonésie en passant par le monde arabe et cherche a susciter le plus de réactions possibles.

Le 15 mars, la vidéo d'une personne très célèbre connue de tous dans le monde sera lancée sur Twitter accompagnée  du hashtag #UniteForSyria

En soutien à cet appel mondial, 50 personnalités connues du monde entier ont publiés une lettre ouverte dans le journal Financial Times demandant aux membres du conseil de sécurité de l'ONU de “S'UNIR POUR LA SYRIE ET A ARRETER 1 AN DE MASSACRES”

 Ce billet fait partie du dossier central de Global Voices sur les soulèvements en Syrie 2011-2012 .

1 commentaire

  • Pingback: Syrie | Pearltrees

    […] Syrie : La campagne demandant de mettre fin à un an de massacres · Global Voices en Français […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site