Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Espagne : Êtes-vous pour ou contre EuroVegas ?

Un Las Vegas en Europe, ça vous tenterait ? Un complexe géant n’ayant rien à envier à son grand frère américain avec ses six casinos, ses trois terrains de golf, ses neuf théâtres, ses douze hôtels sans compter une multitude de restaurants et de boutiques : tel est le projet que propose le multimillionnaire Sheldon Adelson, le PDG du Las Vegas Sands [en] et 14ème plus grande fortune mondiale selon le magazine Forbes [en]. Après avoir conquis l’Amérique (Nevada et Pennsylvanie) et l’Asie (Macao et Singapour), le magnat du jeu convoite désormais l’Europe et plus particulièrement l’Espagne [fr].

Sheldon Adelson, photo prise par the7eye.org.il. Licence Creative Commons

Sheldon Adelson, le PDG de Las Vegas Sands, photo de the7eye.org.il. Licence Creative Commons -BY

Un méga projet qui créerait plus de 200 000 emplois, qui attirerait 15 à 18,8 milliards d'euros d’investissements jusqu’en 2022, qui totaliserait plus de 15 milliards de revenus touristiques en dix à quinze ans. Une sacrée aubaine en apparence pour un pays qui ne sait comment sortir de la crise, l’Espagne faisant partie des PIGS [fr] (Portugal, Italie, Grèce, Espagne), un terme péjoratif utilisé pour désigner les pays à l'économie fragile.

Deux régions sont en lice : Madrid et la Catalogne. Les présidents des deux communautés autonomes voient d’un très bon œil le projet et se disent prêts à tout pour remporter le jackpot. Lors d’une interview à la Cope, Esperanza Aguirre,  [es] présidente de la Communauté de Madrid, affirmait que son « obligation » était d’installer Eurovegas à Madrid [es] :

“[…] son 200.000 puestos fijos cuando se acabe, sin contar todos los de la construcción de este complejo hotelero. Hay mucha gente a quien no le gusta esto. Porque a la gente que tiene mi edad, le parece un espanto lo de Las Vegas, del juego, de los casinos… le parece sórdido. Pero la gente joven […] todos han ido a Las Vegas, porque el Las Vegas de hoy no tiene nada que ver con el Las Vegas de hace 40 años. Las Vegas es un lugar donde el juego representa el 18%, el resto son congresos, los mejores cantantes, los mejores espectáculos, los mejores teatros, los mejores lugares de deportes. Entonces es como un parque temático para adultos.”

 “[…] c’est 200.000 postes fixes une fois le projet fini, sans compter tous ceux créés dans la construction de ce complexe hôtelier. Le projet ne plait pas à beaucoup de personnes. Les personnes de mon âge considèrent scandaleux Las Vegas, les jeux, les casinos… ils trouvent ça sordide. Mais les jeunes […], tous sont déjà allés à Las Vegas, parce que le Las Vegas d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le Las Vegas d’il y a 40 ans. À Las Vegas, le jeu ne représente que 18 %, le reste est congrès, les meilleurs chanteurs, les meilleurs spectacles, les meilleurs théâtres, les meilleurs lieux pour le sport. C’est comme un parc à thème pour adulte. “

Quant à Artur Mas [es], le président de la région Catalogne, il considère ce projet comme un macro-investissement qui attirerait un tourisme de qualité. Répondant aux critiques des citoyens, comme Aguirre, il considère le jeu comme un détail sans grande importance [es]:

Lo menos importante de todo esto son los casinos. Lo más importante es convertir el área de Barcelona y Catalunya en el primer centro turístico de largo de toda Europa, por encima de París y Londres”.

« Le moins important dans tout cela, ce sont les casinos. Ce qui est important, c’est de placer Barcelone et la Catalogne comme le premier centre touristique en Europe, au-dessus de Paris et Londres. »

Mais une affaire aussi juteuse implique certaines concessions. L'édition de Madrid du journal El País a fait la liste de toutes les contreparties exigées par le multimillionnaire, répertoriées en six catégories : travail, investissement, infrastructures, foncier et urbanisme, cadre réglementaire, imposition. En voici quelques unes : la concession totale et gratuite du foncier public dans la zone, l’exemption de cotisations sociales pendant deux ans, l’exemption de la TVA pendant dix ans, une réforme du statut des travailleurs et en particulier des travailleurs étrangers, la prise en charge par la Communauté Autonome d’infrastructures de transport public jusqu’au complexe, autoriser l’accès aux casinos des mineurs et des joueurs interdits de casinos, etc.

Le casino de Singapour, photo prise par Nathaniel Hayag. Licence Creative Commons

Le casino de Singapour, photo prise par Nathaniel Hayag. Licence Creative Commons

Si le maire de Madrid semble être prêt à accepter ces conditions, celui de El Prat de Llobregat (ville de la banlieue de Barcelone où pourrait s'installer le complexe), Lluís Tejedor, quant à lui, s’y oppose formellement [es] :

Sur Internet, même si les avis sont partagés face aux emplois promis, on constate qu’une majorité d’internautes est contre. Voilà quelques commentaires qu’on peut lire sur Twitter avec le hashtag #eurovegas :

@jbasagoiti : #Eurovegas es el nuevo “maná” que va a resolver los problemas de Madrid o Barcelona. Yo creo que no es verdad. bit.ly/yJD9Vj

@jbasagoiti : #Eurovegas est le nouveau sauveur qui va résoudre les problèmes de Madrid ou de Barcelone. Je ne crois pas que ça soit vrai. bit.ly/yJD9Vj

@Brigi34  : El interés en #Eurovegas es por sus beneficios en economía y empleo: lavozlibre.com/noticias/ampli… vía @AddThis

@Brigi34  : L’intérêt d’#Eurovegas réside dans les avantages économiques et pour l’emploi.

@exp_catalunya : Un exdirectivo de Disney avisa a España sobre el tipo de ocio que supone #Eurovegasexpansion.com/2012/03/09/cat… vía @expansioncom

@exp_catalunya : Un ancien directeur de Disney prévient l’Espagne contre le type de loisirs que suppose #Eurovegasexpansion.com/2012/03/09/cat… via @expansioncom

Sous un article du quotidien El País, des internautes commentent [es] :

yosisoytonto: No escarmentamos ¿Eh?. Lo triste es que piense que este país es como una puta hambrienta. Lo indignante ,que la marquesita se comporte como tal. Este Mr. Forbes quiere un paraíso fiscal para seguir robando con su negocio del juego (estafa confundida con la suerte). Se pide un modelo productivo racional, tecnológico, avanzado y se trae a la mafia Yankee del juego . Sr. Marquesa, no todo vale por la pasta . Cierre usted las piernas ,que es muy desagradable verla de esta guisa a su edad.

yosisoytonto : On n’apprendra jamais, non ? Ce qui est triste est qu’il considère ce pays comme une pute affamée. Ce qui est révoltant, c’est que la petite marquise ( note: le surnom de Madame Aguirre)  se comporte comme tel. Ce M. Forbes veut un paradis fiscal pour continuer à voler avec son business du jeu (une escroquerie confondue avec de la chance). Il demande un modèle productif rationnel, technologique, avancé et il ramène la mafia Yankee du jeu. Mme la Marquise, l’argent ne vaut pas tout. Fermez les jambes, c’est très désagréable de vous voir dans une telle posture à votre âge.

asdf111: A mí lo que me parece una vergüenza es que El País intente echar a perder un proyecto que todavía está en fase de negociación. Ojala se construya algún día algo como lo que aparece en esa foto aquí en Madrid. Muchas de las reformas que pide son lógicas y, dado como estamos en estos momentos, necesarias. Tampoco veo por qué criticar ciertas exenciones durante los primeros años (como se hace con cualquier negocio).

asdf111 : En ce qui me concerne, je trouve honteux que El País tente de saboter un projet qui est encore en phase de négociation. Pour vu qu’un jour, se construise à Madrid un projet tel que celui qui apparaît sur cette photo. Parmi les réformes demandées, beaucoup sont logiques et, étant donné le contexte actuel, nécessaires. Je ne comprends pas non plus pourquoi critiquer quelques exemptions pendant les premières années (comme il est d’usage dans chaque business).

Une plate-forme “Eurovegas No” [es] a été créée récemment et une conférence de presse a été organisée ce mercredi 14 mars durant laquelle  différentes associations intégrantes ont expliqué leur point de vue. Un des arguments forts de l’opposition est que Eurovegas donnera naissance à un paradis fiscal.

Les négociations entre Adelson et le gouvernement espagnol  devraient se conclure avant cet été. En attendant, le débat concernant la construction d’Eurovegas est très médiatisé, et des célébrités commencent à y participer, comme Roberto Saviano [esp] l’auteur italien d'un livre sur la mafia italienne, Gomorra, qui écrit  sur Twitter :

@robertosaviano : Si aprueban el Eurovegas (Las Vegas de la UE), Cataluña se convertiría oficialmente en el centro de reciclaje mafioso de Occidente.

@robertosaviano  : S’ils approuvent l’Eurovegas (le Las Vegas européen), la Catalogne deviendra officiellement le centre du recyclage mafieux de l’Occident.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site