Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Argentine : Un documentaire sur les indigènes urbains de Buenos Aires

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur les Droits des peuples indigènes.

Le documentaire Runa Kuti, les indigènes urbains nous présente les témoignages de quatre descendants de différentes communautés indigènes habitant dans la ville de Buenos Aires, leur lutte pour revendiquer leur identité, s'approprier leur culture et se faire une place dans la ville.

http://vimeo.com/32219379

Le film est bâti autour de plusieurs descendants de communautés indigènes habitant à Buenos Aires. Par leurs témoignages, ils expliquent comment ils ont été élevés sans  leurs propres racines : afin de leur éviter des problèmes d’exclusion et de discrimination, leurs parents ont décidé de ne pas leur enseigner la langue ou les coutumes indigènes. D’autres encore ont grandi dans une ignorance totale de l’origine de leurs ancêtres. Le film raconte en outre comment ces personnes ont décidé de s’intéresser à leurs cultures et traditions dans le but d’approndir leurs connaissances et d’être fiers de leur héritage.

Runa Kuti, les indigènes urbains, produit et réalisé par Paola Castaño et Dailos Batista Suárez, a été présenté dans plusieurs festivals cinématographiques d'Amérique latine ; il vient également d'être mis en ligne sous une licence Creative Commons dans le but de faire partager ce message à un plus grand nombre de spectateurs. Les réalisateurs expliquent leur démarche dans un post [espagnol] daté du 12 mars 2012 :

Hoy estamos de celebración, después de meses de guardarlo en la nevera mientras nos presentábamos a festivales hoy por fin podemos anunciar que ya está liberado completo el documental ‘Runa Kuti, indígenas urbanos’ para que cualquiera pueda verlo y compartirlo, para que su historia y su mensaje lleguen a la mayor cantidad de personas posible.

Lo hemos subido a Vimeo en una versión de baja calidad, y le hemos activado la posibilidad de descarga, así que si querés podes verlo online o descargarlo. Nuestra mayor satisfacción es que este trabajo ayude a mostrar la realidad indígena de Buenos Aires al mundo, así que si lo podés compartir por cualquier red social o email a tus contactos nos harás un gran favor.

Aujourd’hui nous célébrons un grand jour : après l’avoir gardé des mois au frais, tandis que nous nous présentions à divers festivals, aujourd’hui, enfin, nous pouvons annoncer que le documentaire Runa Kuti, les indigènes urbains est totalement libre de droits d'auteur, à la disposition de tous ceux qui veulent le voir et le partager, pour que son histoire et son message touchent le plus grand nombre de personnes possible.

Nous l’avons téléchargé depuis le site Vimeo dans une version basse résolution et nous avons également activé l’option de téléchargement. Vous pouvez donc regarder le film ou le télécharger à votre guise. Nous en sommes particulièrement satisfaits, car ce travail aidera à montrer la réalité des indigènes à Buenos Aires. Alors si vous avez l’opportunité de le partager à travers un réseau social ou de l’envoyer par e-mail à vos contacts, vous nous rendrez un sacré service !

Les sous-titres de la bande-annonce du documentaire [es] ont déjà été traduits en anglais et ils n’attendent que vous pour aider et créer les sous-titres pour la totalité du documentaire [es] :

http://vimeo.com/37754616

Ce billet fait partie de notre dossier spécial sur les Droits des peuples indigènes.


Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site