Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : Réitérer l’engagement à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose

Ce 24 mars se tenait la journée mondiale de lutte contre la tuberculose (TB) [en anglais, comme les liens suivants], dont le but à travers le monde est de sensibiliser la population à cette maladie et de soutenir à l’échelle mondiale les efforts engagés pour la contrôler.
Le thème était cette année «Plus de tuberculose de mon vivant : pour un monde sans tuberculose».

L affiche de la journée mondiale de la TB 2012 du Centre pour la Prévention et le Contrôle des Maladies

En Inde, où la TB compte parmi les enjeux de santé publique les plus importants, la journée a été célébrée à travers tous le pays. Alors que près de deux millions d’Indiens développent chaque année la TB, et qu’un cinquième des cas mondiaux de TB se dénombrent en Inde, cette journée a permis à des militants du domaine de la santé, à des médecins, mais aussi à toute personne se sentant concernée, de sensibiliser la population aux obstacles rencontrés lors de leur lutte contre la TB, mais également de renouveler leur engagement en faveur de la lutte contre la maladie et de la découverte et mise en place de moyens de contrôle et de traitements plus efficaces.

C'est en Inde par ailleurs que l'on compte l'un des plus grands nombres de cas de TB multi-résistante aux médicaments. En janvier de cette année, Christine Mehta, rédactrice à Global Voices, a ainsi décrit la querelle qui a partagé la communauté scientifique au sujet d’une souche de TB résistante, décelée à Mumbai : est-elle “totalement” ou “extrêmement” résistante aux médicaments ? Dans son article, Christine fait remarquer que

…les activistes qui utilisent le hashtag #tuberculosis sur Twitter et le Net, sont catégoriques : la tuberculose doit rester une haute priorité pour les gouvernements et les bailleurs de fonds internationaux tels le Fonds Mondial et les Nations Unies.

La sensibilisation de la population est également cruciale, et il est évident que beaucoup reste à faire dans ce domaine, comme le montre ce tweet :

@pushpdeep: Oui, la #Tuberculosis est très négligée en Inde… Très peu de sensibilisation dans les communautés “@TBVI_EU (cont) http://tl.gd/ggkg1a

Ce défaut de sensibilisation, entraîne non seulement une méconnaissance des symptômes de la maladie, mais également des difficultés au sein de la famille et de la communauté, lorsque la maladie s’installe ; il y a un rejet inhérent à cette maladie, surtout parmi les Indiens des classes socio-économiques les plus basses. Les femmes sont particulièrement vulnérables et un reportage [vidéo] montre que plus de 100 000 femmes sont exclues de leur foyer chaque année car elles sont atteintes par la TB.

Le super-héros Bulgam Bhai

Il est tout de même encourageant de noter qu’une récente campagne de communication nationale met en vedette un nouveau super-héros, Bulgam Bhai (qui a également sa propre page Facebook), se livrant à la bataille contre la TB. Dans son blog Between the Lines, BhavnoorSB raconte cette campagne innovante qui a donné naissance à Bulgam Bhai :

Pour prendre part au Global Fund Round 9 (projet Axshya), financé par l’Union Internationale Contre la TB et les Maladies Pulmonaires et mis en place par Population Services International, BBCWST (BBC World Service Trust) a créé et produit une campagne publicitaire à 360 degrés pour améliorer le dépistage de la TB, grâce à l’analyse des expectorations, effectuée par le plus proche des Designated Microscopy Centers (DMC) ; pour les personnes présentant une toux persistant au delà de 2 semaines.

Voici la campagne, publiée sur Youtube par BBCWST, avec l’introduction suivante :

Le monde a un nouveau super-héros venu d’Inde.

Il a une cachette et un gadget-à-détecter-les-toux. Lorsque quelqu’un tousse, où que ce soit, il sort de nulle part et lui demande s’il tousse depuis plus de 2 semaines. C’est Bulgam Bhai (dont le nom signifie Mr Crachat en Hindi). Il a rejoint les rangs de la lutte contre la TB, la maladie mono-infectieuse causant le plus grand nombre de morts dans le monde. Bulgam Bhai est la vedette de la campagne multimédia en faveur du contrôle de la TB, créée par la BBC Media Action pour le Project Axshya.

Admirez-le en action…


Dans un message envoyé par email, Karishma Saran, Assistante du programme Global Health Strategies, à New Delhi, commente la stratégie indienne adoptée à l’égard de la TB. Elle écrit :

Le programme national révisé de contrôle de la TB (RNTCP) sous l’égide du Ministère de la Santé, est le principal groupe de coordination de la prévention, du contrôle et du traitement de la TB. La stratégie du Directly Observed Treatment, Short-course (DOTS), recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), largement basée sur les recherches faites en Inde, a été mise en place avec succès via le RNTCP, avec pour résultat, la guérison d’environ neuf patients sur dix. Durant les quatre dernières années, le programme a régulièrement atteint l’objectif de 70% de dépistage positif et 85% de guérison des malades présentant un test de dépistage positif..

Cependant, et malgré ces réussites, la TB continue à infecter la population indienne de façon inquiétante. Pour contrôler plus efficacement la TB, l’Inde doit s’assurer que chacun ait accès à un diagnostic et à un traitement de qualité.

Selon une mise au point [pdf] du RNTCP datant de janvier 2012, parmi les plus grandes difficultés que le pays devra affronter afin de vaincre la TB, se trouvent :

  • La pénurie de services publics offrant le diagnostic et le traitement des TB multi-résistantes et ultra-résistantes.
  • La qualité insuffisante des diagnostics de la TB et de la TB multi-résistante dans le secteur privé.
  • Le manque d’information concernant les patients diagnostiqués atteints de TB et TB multi-résistante dans le secteur privé.
  • La disponibilité sans ordonnance des traitements antituberculeux, et leur résultante : une utilisation étendue, irresponsable et irrationnelle.

L’Inde prend désormais des mesures innovantes pour sensibiliser activement la population et lutter contre la menace de la TB à travers le pays. Alors que l'Etat recrute des pharmaciens afin de contrôler la mauvaise utilisation grandissante des médicaments antituberculeux, des groupes de soutien investissent les nouveaux espaces de communication, encourageant ainsi la participation et l’engagement du public. Cette stratégie implique de sensibiliser les plus jeunes, et des programmes éducatifs ainsi que des rassemblements ont été mis en place au sein des écoles dans ce but.

Des éleves de Dimapur lors d'un rassemblement de sensibilisation à l'occasion de la journée mondiale de la tuberculose

Enfin, un flash mob mettant en scène une chorégraphie réalisée par des enfant”Stop à la TB” a été organisé à New Delhi à l’occasion de la journée mondiale de la TB. Voici une vidéo du Flash Mob dansé par des enfants en Inde – Journée de la tuberculose 2012 2012

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site