Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : Un réseau national de médias alternatifs et citoyens

L'information en Tunisie peut être décrite comme très centralisée et placée sous le monopole d'une poignée de médias opérant depuis la capitale, Tunis. Durant les années Ben Ali, ces médias ont été utilisés et détournés par les équipes responsables de la propagande pour le compte de l'ancien régime.

Le blog tunisien primé Nawaat a lancé en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports et Canal France International (CFI), un nouveau projet en Tunisie visant à créer des clubs de journalisme citoyen dans des maisons des jeunes. Six collectifs de médias citoyens locaux ont ainsi été lancés à Sidi Bouzid, Kasserine, Bizerte, Makther, Gafsa et Gebili – tous situés à l'intérieur et dans le Sud du pays. Ces collectifs de journalisme citoyen doivent permettre à leurs publics d'utiliser les ordinateurs des centres pour la jeunesse et de diffuser des actualités et des opinions par l'intermédiaire de six plateformes.

Graphique du site Nawaat

Wafa Ben Hassine écrit sur le blog de Nawaat :

L'objectif est de disposer d'un réseau national de médias alternatifs et citoyens, en utilisant des plateformes de bloguage simples, ainsi que des comptes YouTube, Facebook et Twitter pour fournir le support technique du collectif. Le projet est au coeur du journalisme de base : il consiste à décentraliser l'information en aidant les journalistes citoyens locaux à créer leurs propres contenus régionaux à travers un réseau couvrant des sujets en prise directe avec les acteurs locaux.

Le projet a vu le jour en octobre 2011 en accueillant six sessions de formation – une dans chaque ville – dans les Maisons des Jeunes – دار الشباب – locales et régionales. Dix représentants de chaque ville ont participé à chacune des sessions de formation animées par une équipe conjointe constituée par des blogueurs de Nawaat et des journalistes de Canal France International (CFI). L'âge moyen des participants est de 17 ans. Lors de ces formations, 60 participants ont appris à écrire différents types d'articles et les modalités d'utilisation des angles en vigueur dans les reportages.

Au terme du premier cycle de formation, qui a permis de découvrir les outils adéquats disponibles, chacun des six groupes a pu mettre en place son propre blog.

Les formations ont été dispensées par deux experts de CFI, le web-journaliste Manuel Liutkus et la productrice de documentaires Mylène Sauloy, ainsi que par deux experts Web de Nawaat, Riadh El Hammi et Oussema Mssaou.

Quelques-unes des vidéos produites par les participants peuvent être visionnées ici. La vidéo ci-après montre les témoignages de plusieurs jeunes fréquentant les Maisons des Jeunes :

Nawaat projette de créer une plateforme nationale agrégeant l'ensemble des blogs et de consolider le réseau d'ici la fin du mois d'avril, et de porter le nombre de clubs participants à 15 d'ici fin 2012. Nous ne manquerons pas de rendre compte de l'évolution de ce projet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site