Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : L'interdiction de manifester a été levée

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur la Révolution tunisienne 2011.

Les internautes tunisiens ont été soulagés d'apprendre la levée de l’interdiction de manifester sur l'avenue Habib Bourguiba, principale artère de Tunis et haut lieu d'une manifestation de masse à la veille de la révolution. Elle avait vu récemment défiler les chômeurs le 7 avril, les activistes de la société civile le 9 (Jour des Martyrs de Tunisie), et des députés de l'Assemblée nationale constituante le 10.

Les deux dernières manifestations visaient à “libérer” l'avenue. Lors de celle du Jour des Martyrs, les affrontements violents avec la police ont fait de nombreux blessés, ce qui a fait monter la pression et le désir d'une levée de l'interdiction. Le lendemain, des députés de l'Assemblée constituante ont défilé et rencontré le Ministre de l'Intérieur pour discuter des événements du 9 avril, et le 11, le gouvernement décidait de lever l'interdiction de manifester sur l'avenue.

Habib Bourguiba Avenue. Image by Flickr user Tab59 (CC BY-SA 2.0).

L'avenue Habib Bourguiba. Photo sur Flickr de Tab59 (CC BY-SA 2.0).

Les internautes ont exprimer leur satisfaction de cette liberté recouvrée, tout en faisant le voeu de ne pas en rester là.

Le blogueur et journaliste Sofien Chourabi donne crédit aux révolutionnaires de cette décision :

@Sofien_Chourabi:بفضلكم يا أحرار تونس تم صباح اليوم الغاء قرار منع التظاهر في شارع الحبيب بورقيبة من طرف مجلس وزاري.
@Sofien_Chourabi: A cause de vous, personnes libres de Tunisie, l'interdiction de manifester sur l'Avenue Habib Bourguiba a été abrogée ce matin par une réunion de cabinet

Le journaliste Tounsiahourra tweete :

@tounsiahourra:اتحاد عام طلبة تونس يدشن قرار إلغاء منع التظاهرات في شارع بورقيبة , بالتظاهر امام المسرح البلدي ‎‪#UGET‬‏ #HBAVENUE
@tounsiahourra: L'Union générale des étudiants tunisiens #UGET a salué la décision de lever l'interdiction de manifester sur l'avenue Bourguiba en manifestant devant le Théâtre Municipal

La vidéo ci-après, de WebdoTN, montre la reprise des manifestations sur l'avenue Habib Bourguiba. Les protestataires de l'UGET rassemblés devant le Théâtre Municipal scandaient divers slogans :

L'éminent blogueur et journaliste Haythem El Mekki tweete :

@ByLasKo: التراجع عن هذا القرار لاهو حكمة لاهو مزية، بل هو أقل القليل !!!
@ByLasKo: Abroger cette décision n'est ni de la sagesse ni une faveur – C'est le minimum du minimum !!!

L'étudiant Haykal Fakhfakh demande la démission d'Ali Larayedh, le ministre de l'Intérieur tunisien :

@HaykalFakhfakh: L avenue bourguiba est libre maintenant passons a la demission du ministre de terreur #tunisie #9Avril

Et la journaliste Emna Ben Jemaa appelle à la vigilance :

@Emnabenjemaa: Ne vous faites pas arnaquer par l annulation de l interdiction.faut que les responsables soient punis #MI

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur la Révolution tunisienne 201

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site