Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : La candidature à la présidentielle d'Omar Suleiman, homme fort de Moubarak, est invalidée

[Liens en anglais et en arabe] Les dernières semaines ont été riches en rebondissements dans la vie politique égyptienne. Le 6 avril, Omar Suleiman, ancien chef de services secrets et vice-président sous Moubarak, a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle. Omar Suleiman est considéré par beaucoup en Egypte comme l'un des chefs de file de la contre-révolution, l'un des reliquats de l'ancien régime, toujours loyal à celui-ci. Le 13 avril, des dizaines de milliers de manifestants se sont réunis à nouveau sur la  Place Tahrir pour protester contre la candidature de Suleiman. Puis, lors d'un coup de théâtre, aujourd'hui  14 avril, il a été annoncé que Suleiman faisait partie de dix candidats dont la candidature était invalidée. Pour ce qui le concerne, l'invalidation semble être due au fait qu'il n'a pas réuni assez de signatures pour valider sa candidature.

Vue panoramique de la Place Tahrir envahie de manifestants qui protestent contre la candidature à la présidentielle de Omar Suleiman, le 13 avril 2012. Photo sur Flickr de Mosa'ab Elshamy (CC BY-NC-SA 2.0).

Le 12 avril, le blogueur Raafat Rohaiem attaquait Suleiman sur Twitter :

@Raafatology: سليمان يداه ملوثة بدماء الثوار.. ويجب منع هذا “النجس” من الترشح للانتخابات
Les mains de Suleiman sont pleines du sang des révolutionnaires…Et cette saleté d'homme doit être empêché de se présenter à l'élection.

Le 14 avril, Maikel Nabil Sanad, un blogueur et activiste très connu, a écrit dans un billet titré “Contre Omar Suleiman”:

أعتقد أن موقفى من إسرائيل معروف ، بس فى نفس الوقت ضد عمر سليمان لأقصى مدى ، و فى نفس الوقت بستمتع بالتعليقات اللى بتتريق على عمر سليمان و بتربط بينه و بين إسرائيل … ماهو فيه فرق بين ناشط سلام و بين مسئول بيتاجر ببلده علشان مصالح شخصية ، ولا أية ؟
Je pense que ma position en faveur de la paix avec Israël est bien connue, mais en même temps, je suis totalement contre Omar Suleiman. Et je me marre bien en lisant les commentaires qui se fichent de Omar Suleiman et soulignent ses liens avec Israël… Il y a une différence entre être un militant pour la paix et un représentant de l’État qui vend son pays pour son bénéfice personnel, n'est-ce pas ?

La "subtile" mise en cause des loyautés d'Omar Suleiman, sur la place Tahrir. Photo sur Twitter de @HannahAllam.

Suleiman a lancé un appel à ceux (y compris les chrétiens d'Egypte) qui s'inquiètent de l'avancée des Frères musulmans et les soupçonnent de vouloir imposer un agenda islamisme conservateur en Egypte, en promettant de s'opposer à ce que l'Egypte devienne “un Etat religieux”. Et de fait, certains pensent qu'il serait capable de le faire.  Timmy a tweeté :

@tamerhegab: Pour être franc, cela ne me ferait rien si Omar  Soliman devenait président. Le pays se redresserait et se remettrait en marche en quatre ans ; l'Ikhwan [les Frères musulmans] disparaitrait. Parfait.

Mena Makram a tweeté :

@menamakram90: انا مسيحي وعلى فكرة مش هرشح عمر سليمان وناس كتيرة جدا كدة متفتكروش انا احنا هنرشح اللي قتل الشهداء
Je suis chrétien, et, au fait, je ne voterai pas pour Omar Suleiman, pas plus que beaucoup d'autres chrétiens ; ne croyez pas que nous (les chrétiens) voteront pour quelqu'un qui a tué des martyrs.

Le 7 avril, juste après l'annonce de la candidature de  Suleiman, le caricaturiste brésilien Carlos Latuff avait publié ce dessin de Suleiman “sortant des poubelles de l'Histoire”:

"Omar Suleiman, ancien homme fort de Moubarak, se lance dans la course à la présidentielle." Dessin de Carlos Latuff.

Après l'annonce de l'annulation de sa candidature, le dessinateur Hazem Arafa a proposé une version mise à jour :

"De retour !" Caricature de Omar Suleiman par Carlos Latuff , modifiée par Hazem Arafa.

Maha Abouelenein estime que Suleiman a encore ses chances :

@mahagaber: Le seul candidat capable de mettre son dossier en ordre pour que sa candidature soit acceptée est Omar Soliman – il a 48 heures pour réunir les tawkeels [parrainages] nécessaires.

Le staff de campagne de Suleiman a annoncé que tous les recours judiciaires possibles seraient utilisés pour contester la décision de la Commission électorale.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site